Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

FSBK Albi : Grégory Leblanc champion de France Superbike 2013 !

Dans Moto / Sport

FSBK  Albi : Grégory Leblanc champion de France Superbike 2013 !

Malgré une météo capricieuse annoncée, le soleil a brillé lors des courses du samedi du FSBK d'Albi. Le suspense reste entier sur le Pirelli 600, et les Side Car pour la course aux titres. De son côté, Grégory Leblanc prend le titre avec autorité et panache. Les vainqueurs du jour se nomment Grégory Leblanc (Superbike), Valentin Debise (Supersport), Fabio Quartararo (Moto3), Morgan Berchet (Pirelli 600) et Delannoy / Lavorel (Side Car).


Retour sur cette journée de samedi :


Superbike


Malgré une course mouvementée, Grégory Leblanc remporte sa 10ème victoire de la saison et empoche avec la manière le titre de Champion de France Superbike 2013. Julien Da Costa termine deuxième sans avoir pu résister à son ancien coéquipier. Il devance Axel Maurin auteur d'une belle course.


Les essais chronométrés : Grégory Leblanc (Kawasaki, Pirelli) est à un point du sacre et veut finir en beauté. Après sa victoire aux 24 Heures du Mans, il signe la pole position en 1:20.161. Longtemps placé à la deuxième position, Julien Da Costa (Suzuki, Dunlop) se retrouve en 4ème position suite aux améliorations d'Axel Maurin (Axel Maurin (Kawasaki, Pirelli) et de David Muscat (Ducati, Michelin) qui se retrouvent en première ligne. Aux côtés de Da Costa, on retrouve ses coéquipiers Etienne Masson et Baptiste Guittet pour une seconde ligne 100% LMS.


La course : Si Axel Maurin réalise le meilleur départ, Grégory Leblanc ne lui laisse pas terminer le premier tour en tête. Maurin se retrouve sous la pression de David Muscat et de Julien Da Costa. Au 3ème tour, Muscat passe mais pour une courte durée puisqu'il rétrograde de deux places au tour suivant. Leblanc se détache et creuse un écart de plus de 4 secondes à l'entame du 7ème tour. Dans ce même tour, Da Costa trouve l'ouverture sur Maurin et le double. L'accrochage entre deux pilotes et l'embrasement de leurs motos contraint la direction de course à sortir le drapeau rouge.


Comme le veut le règlement, un nouveau départ est donné avec une grille de départ déterminée par le classement de ce fameux 7ème tour et donne en première ligne Leblanc, Da Costa et Maurin. La seconde partie de course sera sur 10 tours.


Julien Da Costa prend le meilleur départ d evant Axel Maurin, David Muscat et Gregory Leblanc. Da Costa imprime le rythme Maurin s'accroche pour le suivre tandis que Muscat résiste un temps à la pression de Leblanc mais au 4ème tour, le pilote Kawasaki trouve la faille et passe devant. Il accuse 1.2 seconde de retard. Au 7ème tour, il double Maurin puis, au tour suivant, il prend la tête de la course. Le trio de tête reste groupé dans les derniers.


Au cumul des deux courses, Gregory Leblanc l'emporte logiquement devant Julien Da Costa et Axel Maurin. Avec cette nouvelle victoire, Gregory Leblanc s'adjuge le titre de champion de France Supersport 2013.


Supersport


Si le titre est acquis pour Mathieu Gines, la place de second reste à pourvoir. En remportant la course du jour avec brio, Valentin Debise se positionne en tête des prétendant à cette place. Avec sa modeste 5ème place, Nicolas Salchaud reste dans la course tout comme Lucas Mahias qui monte sur le podium du jour.


Les essais chronométrés : Valentin Debise (Honda, Dunlop) signe le meilleur temps de la séance en roulant en 1:22.050 soit un dixième plus vite que Mathieu Ginès (Yamaha, Dunlop), le champion de France Supersport 2013. Lucas Mahias (Yamaha, Dunlop) est juste derrière à 2 dixièmes et complète la première ligne de départ. Dans les derniers instants de la séance, David Perret (MV Agusta, Pirelli) prend la 4ème place à Nicolas Salchaud (Kawasaki, Pirelli). Robin Camus (Suzuki, Pirelli) complète la seconde ligne. Le top 6 est contenu en 746 millièmes. Les enjeux sont de taille puisque dans ce top 6 se trouve le futur vice champion de France.


La course : Valentin Debise effectue le meilleur départ mais la course est arrêtée rapidement suite à la chute de Kevin Szalai dont l'état de santé est rassurant.


Nouveau départ pour 15 tours et à nouveau, meilleur départ pour Valentin Debise. Pris en chasse dans les 3 premiers tours par Lucas Mahias, c'est Mathieu Ginès qui prend le relais au 4ème tour. Derrière, Robin Camus et Thibaut Bertin sont devant Nicolas Salchaud. Gines remonte petit à petit sur Debise. Mahais ne parvient pas à suivre les hommes de tête et perd 0.5 seconde au tour. Camus se rapproche un temps mais ne parvient pas à être vraiment menaçant pour l'accès au podium. Salchaud et Bertin sont au coude à coude et s'échangent plusieurs fois leurs places. Jusque dans le dernier tour, l'écart est de seulement quelques millièmes. Debise l'emporte face à Gines. Mahias complète le podium tandis que Camus et Salchaud complètent le top 5.


Dans la course au titre de vice champion de France, les écarts sont encore ultra serrés avec 14 points entre le 2ème et le 4ème avec dans l'ordre Debise, Salchaud et Mahias. Là aussi le dénouement aura lieu demain.


Moto 3


Venu en invité, Fabio Quartararo a dominé cette journée de la tête et des épaules. Enzo Boulom continue d'impressionner au guidon de sa Honda Stock du Challenge de l'Avenir FFM. Rénald Castillon Gioanni complète le podium.


Les essais chronométrés : Fabio Quartararo, pilote Français habitué des avant-postes du CEV, signe une impressionnante pole position en 1:27.789, soit 1.976 seconde plus vite que le second, Enzo Boulom et sa Moto3 du Challenge de l'Avenir FFM (moto stock). Rénald Castillon Gioanni complète la première ligne. D'autres pilotes du Challenge de l'Avenir sont bien placés sur la grille de départ avec Karl Croix et Loic Arbel. Marc Garcia, un autre pilote invité venu d'Espagne prend la 6ème place.


La course : Fabio Quartararo réalise une course exemplaire : meilleur départ, meilleur tour en course (1:28.044) et victoire alors qu'il roulait à Albi pour la première fois et qu'il roulait sur une KTM au lieu de sa Honda FTR habituelle. Enzo Boulom réalise lui aussi une belle course. Il tente de suivre le rythme du leader sans y parvenir mais en profite pour larguer le peloton. Après une course en solitaire, il termine deuxième. Après avoir doublé Marc Garcia et sa PréGP, Rénald Castillon Gioanni ne parvient pas à combler son retard sur Boulom. Il termine sur la 3ème marche du podium à 10 secondes du pilote du challenge de l'Avenir FFM. Le pilote Espagnol termine 4ème devant Karl Croix.


Pirelli 600


Morgan Berchet n'a pas fait d'erreur et remporte une victoire importante dans la course au titre. En reprenant 5 points au leader Hugo Clere, second aujourd'hui, Berchet tient son destin entre les mains. Il lui faudra attendre demain pour avoir le dénouement de cette saison très disputée.


Les essais chronométrés : Séance très disputée sous un ciel gris pour les Pirelli 600. Morgan Berchet (Yamaha, Team PMR) et Hugo Clere (Yamaha, SLMoteur) s'échangent leurs places pendant plusieurs tours. Thibaut Gourin (Yamaha, GMT94) les rejoint dans le club des pilotes roulant en 1:24. Ce sont ces trois pilotes qui sont encore en course pour le titre. Berchet signe finalement la pole en 1:24.234 juste devant Clere et Gourin. En seconde ligne, Kevin Meco (Honda, Team424), Gaetan Gouget (Yamaha, JLD Racing) et Anthony Aliern (Honda, ERT) sont à une seconde et tenteront de se glisser dans la bagarre pour le podium.


La course : le soleil est bien présent pour le départ de la première course du week-end. SI Hugo Clere effectue le meilleur départ, c'est Morgan Berchet qui boucle le premier tour en tête. Thibaud Gourin et Kevin Meco sont juste derrière. Au 3ème tour Clere se rate et passe 3ème. Berchet enchainent les tours rapides. Clere répond et repasse en seconde position mais l'écart est passé à plus d'une seconde lors du 6ème passage où Berchet effectue son meilleur tour en course. Clere tente de revenir tandis que Meco et Gourin se bagarrent pour la 3ème place. Berchet ne commet pas d'erreur et remporte la course. Clere serre les dents (il est gêné par sa blessure à la main) et termine 2ème permettant ainsi) à son adversaire de revenir à 3 points dans la course au titre. Thibaut Gourin prend le dessus au 12ème tour et monte sur la 3ème marche du podium. Il n'est plus en mesure de prétendre au titre.


Albi – European Bikes


Les essais chronométrés : Nicolas Trolard (Ducati) signe la pole devant Adrien Protat (Ducati) et Michel Amalric (BMW). A noter la 14ème place de Thierry Capela, l'organisateur de la coupe de France European Bikes sur la Ducati Panigale Presse.


La course : Belle victoire d'Adrien Protat devant Nicolas Trolard et Michel Amalric. Thierry Capela termine 10ème. Avec sa 2ème place, Trolard remporte la coupe de France European Bikes.


Side Cars


Delannoy / Lavorel signent un nouveau succès et se rapprochent de la double couronne de champions de France. Malgré une belle résistance, Huet / Arifon n'ont pas pu empêcher cela.


Les essais chronométrés : Delannoy / Lavorel signe une nouvelle pole position devant Huet / Arifon avec un avantage de 5 dixièmes. Le Bail / Chaigneau prennent la 3ème place devant Marzelle / Lavidalie. En F2, avantage à Leblond / Farnier devant les Olliger et les leader Leguen Cacciolatto.


La course : Huet / Arifon réalisent un très bon départ malgré la pression de Delannoy / Lavorel. Ces derniers ne parviennent pas à trouver la faille. Ils restent à quelques dixièmes des leaders. Au 10ème tour l'écart n'est plus que de 0.075 seconde et l'attaque qui suit est fructueuse. Delannoy / Lavorel bouclent les deux derniers tours en tête sans que Huet / Arifon ne parviennent à inverser la tendance. Le Bail / Chaigneau, rapidement isolé à la 3ème place, complètent le podium. En F2, la victoire revient à Leblond / Farnier qui devancent les Olliger de seulement 3 dixièmes.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire