Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Gaz polluants : les constructeurs demandent des délais

Gaz polluants : les constructeurs demandent des délais

Bien que mis sur la sellette à cause de leur façon d’appréhender les tests d’homologation portant sur les normes antipollution, les constructeurs automobiles européens ont demandé un report de l’entrée en vigueur de la réglementation portant sur les limites d’émissions de polluants en conditions réelles de conduite. Une démarche faite auprès de la Commission européenne vent debout contre cette industrie qu’elle voudrait mettre au pas. La réponse n’a donc pas été surprenante.

Résumons : un scandale Volkswagen au sujet d’une manipulation par le constructeur sur les moteurs de sa gamme diesel afin de les rendre vertueux au regard des normes antipollution. Des doutes déontologiques sur les autres marques dans ce cadre d’opération d’homologation. Le tout dans une conjoncture marquée par une charge des politiques sur tous les véhicules carburant à une énergie fossile accusés d’être les principaux auteurs d’un air à ce point devenu irrespirable que la circulation alternée dans les villes est imposée. Ce n’est rien de dire que l’industrie automobile a plutôt intérêt en ce moment à faire profil bas. Pourtant, c’est tout le contraire. Elle a décidé de monter au créneau face à la Commission européenne.

Pourquoi ? À cause de la "RDE". Un trigramme qui veut dire « real-driving emission ». Il s’agit de tests de mesures d'émission de gaz polluants en condition réelle de conduite. La norme RDE fixe des limites d’émissions supérieures à la norme Euro. Pour les NOx, cette limite est à 168 mg/km en 2017, pour les véhicules d’un nouveau type, puis en 2019 pour tous les véhicules neufs, contre 80 mg/km dans le cadre d’Euro 6. Puis, deux ans plus tard, cette limite descendra à 120 mg/km.

Mais très peu de constructeurs respectent la norme Euro, que ce soit en conditions réelles de conduite comme en laboratoire. Lorsque ce n’est pas un véhicule préparé pour le test d’émissions. Pour les constructeurs, le problème tient en réalité aux limites qui seront fixées pour les particules et qui devraient obliger les constructeurs à utiliser des filtres à particules sur leurs véhicules essence.

De fait, le président de l'Association des constructeurs automobiles européens (ACEA) a envoyé une lettre au vice-président de l'exécutif européen, Frans Timmermans, pour obtenir des "délais de production plus raisonnables" et de "réexaminer le calendrier". "La Commission propose une législation avec des conséquences majeures pour la production qui ne donnera que quelques mois à l'industrie pour s'y soumettre", explique l'ACEA dans un communiqué. "La Commission européenne a choisi d'introduire cette législation complexe sous forme de multiples paquets, avec pour conséquence que toute planification par les constructeurs de véhicules est devenue une tâche presque impossible", déplore enfin l'ACEA.

La Commission a répondu par la voix d'une porte-parole, Lucia Caudet : "notre message aux constructeurs est très clair, vu que la problématique est bien connue, et notre travail sur le sujet aussi depuis un bon moment, ils devraient déjà être en train de concevoir des voitures qui visent à limiter les émissions de telles particules, en introduisant les filtres nécessaires comme ils l'ont déjà fait pour les voitures diesel. Le problème de la pollution de l’air et la détermination de la Commission européenne pour mettre en place des tests d’émissions plus stricts sont connus de tous. On nous reproche souvent d’être trop lents et là on nous reproche d’aller trop vite. C'est une question de santé publique et nous n'avons pas de temps à perdre."

On rappellera que la Commission européenne a mis en demeure sept États membres pour ne pas avoir rempli leurs obligations après le scandale des moteurs truqués de Volkswagen. De même, elle a dû regretter le rejet par les ministres européens de son idée d’un Centre commun de recherche en vue d’inspecter les véhicules indépendamment des tests menés par les autorités nationales.

Mots clés :

Commentaires (53)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

" Pour les NOx, cette limite est à 168 mg/km en 2017, pour les véhicules d’un nouveau type, puis en 2019 pour tous les véhicules neufs, contre 80 mg/km dans le cadre d’Euro 6. Puis, deux ans plus tard, cette limite descendra à 120 mg/km. "

Bonne chance pour piger quelques chose à cette phrase limpide....

Par

Pourquoi mettre en exergue les NOX dans cet article alors que la demande principale de l'ACEA concerne les particules fines des moteurs à ESSENCE sic l'article original de l'AFP.

«Deux éléments de réglementation, portant notamment sur des seuils plus stricts d’émissions d’oxydes d’azote (NOx) à partir de septembre 2017, ont déjà forcé les constructeurs « à accélérer leur planning et à faire des investissements considérables pour assurer que les véhicules soit développés, conçus et produits à temps », avance l’association. L’Acea redoute une autre étape dans le développement de la régulation, attendue le 20 décembre, concernant les tests de mesures d’émissions aux particules fines et au démarrage de moteurs à froid.

Notre message aux constructeurs est très clair, vu que la problématique est bien connue, et notre travail sur le sujet aussi depuis un bon moment, ils devraient déjà être en train de concevoir des voitures qui visent à limiter les émissions de telles particules, en introduisant les filtres nécessaires comme ils l’ont déjà fait pour les voitures diesel », a répondu la Commission par la voix d’une porte-parole, Lucia Caudet, lors de son point presse quotidien. « C’est une question de santé publique et nous n’avons pas de temps à perdre », a-t-elle ajouté. (AFP 9/12/16)

Normal en fait car c'est le 20 Décembre que le facteur de conformité du nombre de particules va être établi alors que celui des NOX est connu depuis le début 2016

Par

pour moi çà veut dire que l'état français fait pas son boulot et n'est surement pas à la page car je penses qu'il faudrait passer tout de suite à la pile à combustible au méthanol de chez RENAULT - NISSAN.

Par

L'Europe a voulu imposer des normes ultra-strictes avec des contrôles très fantaisistes.

Les technocrates se rendent compte désormais qu'ils ont fait fausse route, avec 15 ou 20 ans de retard !

Le niveau de pollution théorique Euro 6 est une blague comparé à ce qui ressort réellement des pots d'échappements, et 15 mois après le scandale des TDI, ils sont toujours en train de tergiverser sur d'éventuelles modifications de ceci-cela... un échec total bien mis en lumière par les récents pics de pollution.

Par

Pourquoi mettre en avant dans cet article les NOx alors que la demande principale des constructeurs concerne les particules fines émises par les moteurs à Essence .. puisque c'est le 20 décembre que la commission va définir le facteur de conformité autrement dit la valeur admise sur le nouveau cycle WLTC/RDE, le facteur de conformité des NOX étant connu depuis le début 2016

sic l'AFP

"L’Acea redoute une autre étape dans le développement de la régulation, attendue le 20 décembre, concernant les tests de mesures d’émissions aux particules fines et au démarrage de moteurs à froid.

« Notre message aux constructeurs est très clair, vu que la problématique est bien connue, et notre travail sur le sujet aussi depuis un bon moment, ils devraient déjà être en train de concevoir des voitures qui visent à limiter les émissions de telles particules, en introduisant les filtres nécessaires comme ils l’ont déjà fait pour les voitures diesel », a répondu la Commission par la voix d’une porte-parole, Lucia Caudet, lors de son point presse quotidien. « C’est une question de santé publique et nous n’avons pas de temps à perdre », a-t-elle ajouté. (AFP 9/12/16)"

Par

En réponse à THUNDERSTRUCK

pour moi çà veut dire que l'état français fait pas son boulot et n'est surement pas à la page car je penses qu'il faudrait passer tout de suite à la pile à combustible au méthanol de chez RENAULT - NISSAN.

Tres bien ... mais pas de voitures à moins de 50.000€ ... des voitures du peuple en quelque sorte

Par

En réponse à -Nicolas-

L'Europe a voulu imposer des normes ultra-strictes avec des contrôles très fantaisistes.

Les technocrates se rendent compte désormais qu'ils ont fait fausse route, avec 15 ou 20 ans de retard !

Le niveau de pollution théorique Euro 6 est une blague comparé à ce qui ressort réellement des pots d'échappements, et 15 mois après le scandale des TDI, ils sont toujours en train de tergiverser sur d'éventuelles modifications de ceci-cela... un échec total bien mis en lumière par les récents pics de pollution.

La pollution (tous polluants) baisse de 4% par an ...

il y a plus d'épisodes de pollution parce que les seuils de déclenchement d'alertes sont abaissés encore plus vite : 36% d'un coup il y a quelques temps ... ces épisodes sont liés à la météo, à l'agriculture (au Printemps) et à l'activité humaine

Partout où les écolos sont au pouvoir, la bagnole trépasse ... si on les écoutait, on abaisserait encore immédiatement de 37% les seuils de déclenchement ... et les bagnoles seraient au garage une semaine sur quatre.

Sur plusieurs centaines de véhicules tests en condition réelle, la société Emission Analytics a noté une division des NOx par 2 entre Euro 5 et Euro 6 même s'il reste encore des progrès à faire.

Le CERTAM qui fait des mesures des particules fines dans les tunnels de l'A86 a noté depuis 6 ans une division par 2 ... en fait depuis que le parc diesel neuf est doté de FAP

La pollution automobile est un vrai problème qu'on va résoudre ... dommage pour les écolos pour qui c'est une aubaine et un prétexte électoral.

Par

la mix maïs/pipas/mogette, bio sera désormais le combustible de l'avenir :oui:

#mogettejepet #mogettemepropuls #NikAirPho #CrabsSportClub #mixperformansbio #futaljaunemoulanz

Par

En réponse à roc et gravillon

" Pour les NOx, cette limite est à 168 mg/km en 2017, pour les véhicules d’un nouveau type, puis en 2019 pour tous les véhicules neufs, contre 80 mg/km dans le cadre d’Euro 6. Puis, deux ans plus tard, cette limite descendra à 120 mg/km. "

Bonne chance pour piger quelques chose à cette phrase limpide....

Moi, j'ai compris. Mais pour les cerf-volants,, je vais tenter une explication de texte :

Pour les NOx, cette limite est à 168 mg/km en 2017, pour les véhicules d’un nouveau type

--> Pour les nouvelles voitures (et donc pas celles déjà commercialisées et homologuées), on passe à 168 mg/Km

Puis en 2019 pour tous les véhicules neufs

--> Pour les modèles, donc aussi pour ceux qui sont homologués depuis plusieurs années.

contre 80 mg/km dans le cadre d’Euro 6.

--> Parce qu'avant la norme était à 80 mg/Km (la nomre autorise désormais un niveau d'émission plus élevé. Mais mesuré d'une façon différence et plus réaliste, ne l'oublions pas)

Puis, deux ans plus tard, cette limite descendra à 120 mg/km

--> Je crois que c'est suffisamment clair. Même si il n'est pas précisé si c'est tout types immédiatement, ou avec un écart entre les voitures déjà homologuées et les nouvelles.

Par

En réponse à roc et gravillon

" Pour les NOx, cette limite est à 168 mg/km en 2017, pour les véhicules d’un nouveau type, puis en 2019 pour tous les véhicules neufs, contre 80 mg/km dans le cadre d’Euro 6. Puis, deux ans plus tard, cette limite descendra à 120 mg/km. "

Bonne chance pour piger quelques chose à cette phrase limpide....

:biggrin::biggrin:

pourtant simple pour une personne comme toi qui gravite dans ce milieu

80 mlg/k c'est aujourd'hui

168 mlg/k c'est pour demain ( 2017 :ange: )

Et dans deux ans ( 2019 ) la norme sera à 120 mlg/k

En gros la norme la plus sévère en 2019 sera 40 mlg/k plus élevé qu'aujourd'hui :buzz:

très très fort , on nous aurait menti ....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire