Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

General Motors : encore des pertes en Europe, Opel met en cause le Brexit

Dans Economie / Politique / Marché

General Motors : encore des pertes en Europe, Opel met en cause le Brexit

General Motors a fini l'année 2016 en trombe avec une troisième place des constructeurs consolidée et de solides résultats aux Etats-Unis. Oui mais voilà, tout n'est pas rose et la situation en Europe reste problématique. Le Brexit serait toutefois le responsable des pertes engendrées par la filiale européenne de General Motors.

Marge opérationnelle de 10 % (ce qui est plutôt bon), ventes en hausse et 12 milliards de résultats opérationnels sont des données qui ont fait plaisir à Mary Barra, la patronne de General Motors. Il reste cependant ce mauvais élève chez GM qui est l'Europe. Un chiffre à lui seul résume la galère européenne de General Motors : depuis l'an 2000, General Motors a investi plus de 15 milliards de dollars en Europe, sans succès.

 

Les pertes se sont accumulées au fil des ans mais General Motors espérait un retour à l'équilibre l'an dernier. Objectif manqué puisque les pertes en Europe ont été de 300 millions d'euros. Evidemment, tous les regards sont tournés vers Opel et sa branche anglaise Vauxhall, le patron du constructeur à l'éclair ayant déjà répondu : les 300 millions de pertes seraient à mettre sur le compte du Brexit et de la livre sterling qui a fortement perdu de sa valeur.

 

Pourtant, dans les chiffres, les résultats d'Opel ne sont pas mauvais. La marque a progressé de 4 % l'an dernier en Europe et les nouveaux produits semblent plaire. Le problème est qu'Opel n'a pas su profiter au maximum du dynamisme du marché européen (qui a frôlé les + 7 % en 2016). Si l'on ajoute à cela une image de marque toujours un peu floue et pas forcément évidente face à d'autres poids lourds comme Ford, on se dit qu'Opel et Vauxhall ne sont pas encore sortis d'affaire.

Mots clés :

Commentaires (16)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Rôle difficile que celui d'Opel (et Vauxhall) d'être la vitrine européenne des productions mondiales de la GM... et pas toujours aux goûts européens.

Il ne faudrait pas oublier toutefois la débacle de Daewoo/Chevrolet (encore une trouvaille marketing à l'américaine comme les Lancia/Chrysler) qui a coulé la marque et les résultats anecdotiques de Cadillac qui en dépit des efforts produits reste à la traîne de ce côté de l'Atlantique.

C'est à se demander si une bonne conjoncture US produit de bonnes voitures ricaines... condamnées à rester marginales chez nous et qu'une mauvaise conjoncture pousse la GM à s'adapter à son marché local en priorité... dans un cas comme dans l'autre, les résultats européens seront décevants.

Par

Il me semble que c'est la 27ème année consécutive de perte...

Par

Il serait temps qu'Opel ouvre les yeux, ils sont plus dans la partie depuis une bonne 10ène d'années...

Par

Opel, Vauxhall, Holden, Buick... Quatre marques composées des mêmes engins, à quelques détails près. Ainsi que des Chevy rebadgées pour Holden... Buick essaye de se la jouer premium sans y arriver et les autres, sont des généralistes à l'image peu valorisante. Faudrait mettre un peu d'ordre dans ce foutoir.

Par

accuser le Brexit, c'est vraiment être de mauvaise foi...

alors que le Brexit ne sera effectif que dans 2 ou 3 ans...

après, oui, la chute de la livre sterling peut pénaliser les ventes de voitures en UK si ces dernières sont produites hors UK. inversement, les voitures produites en UK (type mini) peuvent logiquement mieux se vendre en Europe.

Par

Revendez Opel à PSA point

Par

OPCBOY.... Opel fait des bénéfices :ptdr::ptdr:

Dépassée par Renault et Ford

Par

En réponse à le corbu

Rôle difficile que celui d'Opel (et Vauxhall) d'être la vitrine européenne des productions mondiales de la GM... et pas toujours aux goûts européens.

Il ne faudrait pas oublier toutefois la débacle de Daewoo/Chevrolet (encore une trouvaille marketing à l'américaine comme les Lancia/Chrysler) qui a coulé la marque et les résultats anecdotiques de Cadillac qui en dépit des efforts produits reste à la traîne de ce côté de l'Atlantique.

C'est à se demander si une bonne conjoncture US produit de bonnes voitures ricaines... condamnées à rester marginales chez nous et qu'une mauvaise conjoncture pousse la GM à s'adapter à son marché local en priorité... dans un cas comme dans l'autre, les résultats européens seront décevants.

Pas aux goûts des européens ??? Opel vend plus de voiture que Peugeot en Europe :bah::bah:

Par

En réponse à Mysticz

Il serait temps qu'Opel ouvre les yeux, ils sont plus dans la partie depuis une bonne 10ène d'années...

Peugeot 308 : 196 000

Opel Astra : 254 000

Opel Corsa : 265 000

Peugeot 249 000

Plus dans le coup vous dites ?

Par

En réponse à ab2o12

Peugeot 308 : 196 000

Opel Astra : 254 000

Opel Corsa : 265 000

Peugeot 249 000

Plus dans le coup vous dites ?

Opel est un emarque sui vend en Europe....point barre.

Contrainte par la maison mère à se cantonner au vieux continent elle a des coûts trop élevé pour son marché.

Des années et des années sans faire de bénéfice. C'est triste car la marque propose globalement de bons produits. Certainement jamais les meilleurs dans leur catégorie mais toujours intéressant.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire