Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

GP125 - France D.1: Le bilan tricolore terni par des soucis mécaniques

Dans Moto / Sport

GP125 - France D.1: Le bilan tricolore terni par des soucis mécaniques

Alexis Masbou a un traitement de faveur ce week-end dans les colonnes de caradiciac.moto. Mais quel a été le bilan de cette première journée pour le reste de la colonie tricolore engagée en 125. Chez Johann Zarco, huitième ce soir, on annonce: « Cet après-midi j'ai un peu amélioré et mes temps étaient assez réguliers mais la moto perdait de la puissance dans les derniers tours. On pense à un piston. Sans cela j'aurais certainement fait beaucoup mieux. Mes sensations avec la moto ne sont pas trop mauvaises et j'espère encore gagner en confiance pour une bonne seconde. Il nous faut travailler sur les suspensions car j'aime que ma moto soit très stable pour sentir le pneu arrière. »


Louis Rossi n'était pas plus heureux: « La journée n'a pas été terrible » reconnaît le pilote Matteoni qui pointe seulement vingt deuxième. « Ce matin, en sortant des stands, j'ai cassé le moteur. On prend une séance de retard mais l'équipe a bien travaillé pour remettre la moto en l'état. Cet après-midi, j'ai buté sur des problèmes de châssis et je ne me sentais pas du tout à l'aise. En plus, ils m'ont fait une carburation large pour éviter toute casse. A partir de demain, on va gagner en puissance et je ne suis pas vraiment inquiet pour la suite du week-end. »


Kevin Szalaï découvrait le gratin mondial: « Ce matin, c'était une mise en jambe, car l'Aprilia c'est tout nouveau pour moi. La séance s'est bien passée et j'ai pu utiliser un pneu tendre à la fin. J'ai rapidement amélioré mon chrono qui rendait près de 25 km/h aux autres. L'équipe hongroise MVT travaille dessus pour régler ce problème moteur demain. C'est la seconde fois que je roule au Grand Prix de France et l'effet est toujours aussi impressionnant. »


Kevin Thobois quant à lui n'est pas encore qualifié: « La journée a été compliquée mais on a bien travaillé. On avait un souci sur le châssis mais on a rectifié le tir. Il faut que l'on bosse encore plus. C'est mon premier Grand Prix de France. Je suis heureux d'être ici, je dispose de la seule Honda du plateau. Malheureusement, ce matin j'ai serré et cet après-midi j'ai dû me mettre dans le bain. Demain j'aurais un bon moteur pour affronter la suite. »


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire