Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

GP250 - Dépassement rugueux: En Grand Prix ça ne rigole pas

Dans Moto / Sport

GP250 - Dépassement rugueux: En Grand Prix ça ne rigole pas

La fantastique course GP250 qui s'est déroulée sous la pluie sur le tracé du Mugello, qui a consacré un non moins superbe Pasini qui a arraché sa victoire au Grand Prix d'Italie des griffes de Simoncelli, a aussi été marquée par une passe d'armes virile entre le même Simoncelli et Alvaro Bautista. Les deux hommes se sont accrochés dans la manoeuvre mais ont pu rejoindre la piste et terminer sur un podium à l'ambiance tendue.


Au final, l'incident a été analysé par une direction de course qui a infligé un avertissement au pilote Gilera tout en le délestant de 5 000 dollars pour pilotage irresponsable. Un verdict qui n'a pas fait l'objet d'appel. Mais pour autant, « Super Sic » ne comprend pas:


GP250 - Dépassement rugueux: En Grand Prix ça ne rigole pas


« J'ai essayé de passer Álvaro mais j'ai fait une erreur. Je pensais pouvoir réussir mais il m'a fermé la porte et pris le virage - sans me voir je pense. Je ne pouvais rien faire, nous sommes tous les deux sortis et avons perdu du temps. Je suis désolé pour lui, mais je n'avais aucunement l'intention de le toucher.”


J'écoute ce que la Direction de course a à dire, et je donnerai mon point de vue, mais je pense que ce type d'incident -même s'il est un peu étrange- est quelque chose qui arrive souvent en course. » Une vision des choses qui s'est révélée tout fait exacte quelques heures plus tard lors de la course du Supersport au Miller Park. Une course remportée par Kenan Sofuoglu à la suite de dépassements musclés qui n'ont fait l'objet d'aucune réclamation, mais de beaucoup de compréhensions de la part des parties en cause.


Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

C'ets clair c'est Bautista qui se couche sur Simoncelli.

Par Anonyme

Si le MotoGP veut faire comme la F1, qui sanctionne le moindre fait de course, alors cela devient ridicule...

Par Anonyme

J'ai revu la séquence du fameux virage... Honnêtement c'est 50/50, Bautista plonge dans le virage et ne peut voir Simoncelli, Simoncelli lui tente l'intérieur mais surpris que Baustista ferme la porte il a pas eu le temps de freiner. Vu les conditions de courses c'était délicat... Après ce n'est que mon avis...

Par Anonyme

Fait de course ou acte délibéré  ? (petit rapel des fais) en 2008 en itali oui deja simocelli  se deporte d'un coup et tape sur le levié de frein de Hectore Barbera .....chercher la video si vous ne rapeler pas ... et il y en a d'autre desidement il esite pas a bleser leur rival ou tente de le faire....et oui il fait les meme saloperi que son pote valantinnnn

Par Anonyme

je pense que Bautista est aussi responsable que Simoncelli ds l ensemble de l action et certainement même plus dans la première partie ; il a fermé la porte volontairement à Marco qui lui ensuite a éxagéré sa trajectoire sortante pour écarter Alvaro .50/50donc ! circulez ,il n y a rien a voir d autant que du coup la victoire est devenue possible pr Pasini....... Quel magnifique dernier tour .......pas bravo aux arbitres vidéo !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire