Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

GP250 - San Marin D.3: Bautista le survivant !

Dans Moto / Sport

GP250 - San Marin D.3: Bautista le survivant !

Mais quelle mouche a donc piqué les pilotes de la 250 sur ce tracé de Misano ? Le spectacle qu'ils nous ont offert pour ce Grand Prix de San Marin a été en effet de toute beauté même si à certains moments, on était plus proche des jeux du cirque que d'une course de motos. Reste que les « gladiatores » du quart de litre ont fait le spectacle, avec moult passe d'armes, dont il n'est pas dit qu'elles ne se soient pas prolongées à l'ombre du paddock…


La démonstration a commencé avec la chute spectaculaire de Debon qui a entrainé involontairement Faubel dans sa misère. Après ce hors d'oeuvre, on est passé au plat de résistance avec l'accrochage entre les deux équipiers KTM, Kallio emportant Aoyama à la manière d'un Pedrosa sur Hayden en 2006.


Puis il y a eu la pièce montée : Hector Barbera. L'Espagnol s'est d'abord échauffé avec son « sparing partner » préféré Marco Simoncelli. Puis il s'est virilement occupé du cas Pasini, l'envoyant quasiment dans les décors, si bien qu'à la somme des deux faits, le bel Hector venait de se tailler une immense côte de popularité parmi le public transalpin. Puis il a retrouvé le pilote Gilera sur son chemin qui, en voulant se débarrasser de ce gêneur a fini par tomber. Mais Marco s'est relevé pour finir sixième, si bien qu'il limite la casse au championnat.


GP250 - San Marin D.3: Bautista le survivant !


Pour décrocher la timbale à Misano, il fallait donc se mettre à l'abri des mauvais coups. Bautista a réussi à le faire, se remettant au passage en selle pour la course au titre, suivi en cela par un opportuniste et sage Takahashi qui monte sur le podium avec Barbera que le public a accueilli avec une belle bronca lors de la cérémonie protocolaire. Simoncelli était passablement énervé de la tournure des choses tandis que Pasini doit le chercher encore pour lui dire son fait. Il va y avoir de la monnaie à rendre à Indy !


Classement:


1. Bautista (Aprilia)


2. Takahashi (Honda) +2.088secs


3. Barbera (Aprilia) +3.752secs


4. Locatelli (Gilera) +7.472secs


5. Simon (KTM) +10.862secs


6. Simoncelli (Gilera) +21.180secs


7. Luthi (Aprilia) +29.440secs


8. Wilairot (Honda) +33.882secs


9. Pesek (Aprilia) +35.051secs


10. Abraham () +45.405secs


Championnat:


Simoncelli 190 - Kallio 164 - Bautista 163 - Barbera 142 - Debon 139


Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Il faut exclure Barbera ou çà finira mal! Egal à lui même depuis toujours, cet individu fantasque et sans scrupule émaille toutes ses courses d'incorrections dangereuses et trajectoires exotiques. Les directions de courses et les organisateurs du "business spectacle" pourtant si prudes et politiquement corrects jusqu'à la nausée, attendent-ils le gros coup pour intervenir? Les commentaires de Luccio Checchinello sur Eurosport étaient sans équivoque, comme ce que chacun peut constater en regardant les courses, je le répète, depuis des années. J'espère qu'on détour du paddock, il se sera fait casser la gueule, il le mérite depuis longtemps. A l'asile!

Par Anonyme

Mais pas du tout... Les bagarres étaient somptueuses! Les attaques franches et virils à souhait! Pasini et Simoncelli ont fait ce qu'ils avaient à faire et Barbera n'était pas en reste... Au final, une course d'anthologie, des pilotes survoltés et un sport qui décoiffe. Magnifique! Bravo à tous, je ne pense pas que c'était vicieux, c'était un GP... GRAND PRIX... Pas des courses chez Shopi ou Intermarché!!!:bien:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire