Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Greeves 20 T : une trial originale...

Dans Moto / Loisirs

Greeves 20 T : une trial originale...

La marque, fondée par Oscar Bertrand Greeves, débute son activité par les quatre roues avant de s'intéresser aux motos vers le milieu des années cinquante.


La principale originalité de ces machines est la partie avant du cadre composée d'une grosse pièce en aluminium qui relie la colonne de direction au moteur. Cette technique n'est pas nouvelle puisque déjà utilisé, entre autres, avant guerre sur les sublimes motos MGC.


Greeves 20 T : une trial originale...


Les machines sont motorisées par un Villiers deux temps de 200cc pour la 20T et de 250cc pour la 24T . La production de ces deux modèles débute en 1955 pour s'achever en 1957.


Greeves 20 T : une trial originale...


Les suspensions sont elles aussi originales avec une fourche avant à roue poussée. Là encore, ce système est très répandu dans les années 50/60. N'ayant jamais vu évoluer une Greeves dans une zone, j'ai un petit doute quant à l'efficacité de cette solution en trial


Greeves 20 T : une trial originale...


En 1978, la société cesse son activité, mais renaît de ses cendres en 2009, proposant une nouvelle machine de trial dont la partie avant du cadre est composée… d'une pièce d'aluminium. L'histoire est un éternel recommencement.


Greeves 20 T : une trial originale...


Portfolio (4 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire