Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Harley-Davidson : baisse des ventes et plan social

Dans Moto / Pratique

Harley-Davidson : baisse des ventes et plan social

C'est à une fin d'année morose que se prépare une marque Harley-Davidson jusque-là annonciatrice de bonnes nouvelles sur sa santé. Mais la dame de Milwaukee a pris un coup de froid. Elle paie le prix fort d'une contraction de son marché national et peut s'inquiéter d'un changement des habitudes de ses compatriotes. L'arrivée de la nouvelle gamme est devenue un enjeu majeur.


Il était temps pour Harley-Davidson de présenter de nouveaux moteurs consommant moins et avec des arguments susceptibles de relancer son intérêt chez les clients potentiels. Ces nouveautés arrivent ainsi dans une conjoncture compliquée qui voit le marché de la moto américain se contracter de 5,6%.


Un désamour payé au prix fort par Harley-Davidson : ses ventes se sont repliées de 7,1% par rapport à la même période de l'an dernier. En Amérique latine, la baisse est de 7,6% et il n'y que le Canada pour apporter une bonne nouvelle avec une hausse de 4,3%. Pour la région EMEA (Europe, Moyen Orient, Afrique) la progression est de 6,6% sur les neuf derniers mois. Ce qui permet d'amortir la baise mondiale à 1,42%.


Pour autant, Harley-Davidson envisage de vendre cette année 49.200 motos contre 48.149, notamment grâce à ses nouveautés. Mais l'inquiétude est de mise puisque, à l'analyse du repli, les experts détectent un changement des habitudes de la clientèle qui délaisse la moto pour se tourner vers les voitures haut de gamme. Une stratégie de reconquête va devoir être pensée.


En attendant, cette baisse a des conséquences très concrètes sur les employés d'Harley Davidson. Un plan social estime à 25 millions de dollars est mis en place et 225 salariés comme 70 sous-traitants vont être traités. La marque emploie 1 024 personnes sur son siège de Milwaukee et 3 246 dans le reste du monde. Autant d'indicateurs qui ont fait défavorablement réagir la place financière.


Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 Pas étonnant Harley n'a pas sue prendre le train en marche,il y a 4 ans ces la qu ils fallait  vendre plus en Europe le dollar était à 1.40 pour un euro.en plus il non rien compris au marcher européen une Harley CVO a 30 milles euro qui a les même accessoire qu'une Classic ces se foutre de la gueule du monde.Si il compte sur tout les accessoire que les les client paye hors de prix , ces pas étonnant .la nouvelle pour 2017 à 30 000 euro qui va pouvoir se la payer. Sans accessoir ,combien alors pour la CVO 40 000  en 5 ans Harley à augmenter  de 6000 euro sur le haut de gamme.Ce n'es pas avec la 750 fabrique en Inde qui les faire remonter en plus il en ont rien à foutre de l'Europe car la 750 fabriquer au USA le motor et plus developer  . La communication  et Harley cela fait deux,leur moteur  Electra glide de 2008 à 2010 casser la pompe à huile avez pas assez de débit pour un moteur de 1800  de cylindre il ont jamais pris en charche les réparations à moins de les mettre enprocès 

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire