Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Hommage à Jan De Groot, manager Kawasaki. 2/3

Dans Moto / Sport

Hommage à Jan De Groot, manager Kawasaki. 2/3

Auréolé du titre en 125, De Groot et Albertyn passent à la 250cm3 en 1993, Albertyn remporte une nouvelle couronne mondiale pour le compte de Jan De Groot, sur une 250CR équipée d'un kit moteur que Jan avait du acheter au HRC.


Fin 93, le Hollandais est approché par Kawasaki, l'ancien Manager de la marque en Europe, Alex Wright va prendre sa retraite et De Groot donne son accord pour travailler avec les verts, il aura enfin une usine derrière lui. Il a le poste de coordinateur technique pour la saison 94.


Le HRC qui n'avait jamais aider le Team, ou si peu mais en avait recueilli les lauriers avec deux titres mondiaux, se manifeste pour tenter de le garder.


Mais Jan est un homme de parole et il se tient à sa parole et fera rouler des motos vertes. En 95, le patron du Team Kawasaki JHK est Jan De Groot. Il représente Kawasaki en championnat du monde de motocross, il a l'aide et la confiance de l'usine.

Hommage à Jan De Groot, manager Kawasaki. 2/3


Il fait rouler pour la deuxième année le champion du monde 125cm3 1991, un certain Stéfan Everts pour conquérir le titre 250. Dans le même temps, Jan De Groot a pris sous son aile un jeune espoir Français, Sébastien Tortelli, en 125. Des choix judicieux, qui vont s'avérer payant très rapidement.


Le championnat du monde de motocross 250cm3, devenu la catégorie reine, tire à sa fin cette année 95 et la finale a lieu en France, début septembre sur le magnifique circuit de Château du Loir.

Hommage à Jan De Groot, manager Kawasaki. 2/3

Le championnat du monde est aux mains de Marnicq Bervoets (Suzuki) et Stéfan Everts (Kawasaki). Everts arrive en France avec quelques points d'avance sur son rival.


L'atmosphère est pesante, tendue, un Belge sera ce soir champion du monde. Au premier départ, Everts n'est pas au mieux, coincé dans le paquet, tendu par l'enjeu, mais Bervoets a fait pire en chutant dès le début. Le pilote Suzuki chute de nouveau au second départ et au soir de cette finale, Everts est champion du monde 250cm3 sur une Kawasaki.


C'est le premier titre mondial en motocross de la marque Japonaise. Historique.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire