Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Hommage à Joshua Coppins : 16 saisons à courir après un titre de champion de monde

Dans Moto / Sport

Hommage à Joshua Coppins : 16 saisons à courir après un titre de champion de monde

Ce jour n'est pas choisi au hasard pour cet hommage à ce pilote de motocross qui a marqué de son empreinte bien plus d'une décennie en GP. C'est le coup d'envoie de la saison à Valence et Joshua Coppins s'y est imposé deux fois en 2007 et 2008.


Joshua Coppins est arrivé de sa lointaine Nouvelle Zélande pour une 1ère saison complète en 1995, à seulement 17 ans, il est arrivé à l'aéroport de Bruxelles en short en plein mois de février !


C'est l'année du premier titre de Stefan Everts en 250cc acquit en septembre à Château du Loir au guidon d'une Kawasaki. Le 1er titre mondial pour la marque japonaise. Cette course à Chateau du Loir, Josh avait trouvé le circuit absolument magnifique. C'est un des ses meilleurs souvenirs de cette 1ère saison, avec aussi la surprise de voir les pilotes se battre comme des chiffonniers pour une 15ème place. Son 1er GP, Josh l'avait fait en Australie en 125cc deux ans plus tôt.


Ce n'est donc pas moins de 16 saisons que le Néo-Zélandais a couru après un titre mondial, sans y parvenir, un titre qu'il aurait pourtant tellement mérité.


Après quelques années d'apprentissage, avec des Suzuki louées à Sylvain Geoboers, Josh écume tous les circuits de France pour payer ses motos et ses déplacements.


En 1999, ses motos lui sont prêtées, il finit 7ème en 250 sur sa Suzuki, cette année là, Frédéric Bolley est champion du monde pour la première fois.


En 2000, toujours sur Suzuki, mais officielle cette fois-ci, Josh monte sur son premier podium en mondial, au GP de France à Brou. Il termine la saison 4ème derrière Bolley, Pichon, revenu des USA pour la saison complète et Beirer.


2001, Pichon est champion du monde 250 sur la Suzuki, toujours la catégorie reine, Coppins est 6ème, de nouveau au guidon de sa Suzuki d'usine.


En 2002, Josh a quitté Suzuki pour Honda dans le team Vismara où il rencontre Corrado Maddii, qui lui non plus ne sera jamais champion du monde, le titre à portée de mains le jour de cette finale 125 en 84.


Coppins finit deuxième derrière Everts.


En 2003, chez Honda Cas, première année du MXGP en motocross, absent des premiers GP à cause de blessures, mauvaise saison, Joshua termine 12ème au guidon de sa Honda.


En 2004, première victoire de GP en Angleterre, Coppins est constant mais il se heurte à deux pilotes dans le championnat MX 1, Stefan Everts (Yamaha) et Mickael Pichon (Honda), il termine 3ème derrière le Belge, vainqueur et le Français, second.


En 2005, toujours sur une Honda officielle, il termine second une nouvelle fois derrière Everts qui reste intouchable, encore raté.


En 2006, Josh est blessé, il commence la saison au 8ème GP, toujours sur une Honda. En 16 manches, il engrange 330 points pour finir 7ème, c'est énorme, plus de 20 points de moyenne par manche disputée, aucun faux-pas, il gagne le GP d'Irlande mais on n'est pas champion en commençant une saison à mi-parcours. De plus, Everts enfile les victoires de manches comme des perles.


Hommage à Joshua Coppins : 16 saisons à courir après un titre de champion de monde


En 2007, Josh est passé chez Yamaha Rinaldi, à la place de Stefan Everts, il s'offre la victoire à Valence, cette année doit être la bonne, au soir du GP d'Italie, le 10ème sur 15, il possède 107 points d'avance sur le second, Steve Ramon.


Mais deux semaines plus tard, au GP de République Tchèque, il est 3ème en première manche quand il chute au 9ème tour, et ne peut repartir. Blessé à une épaule, c'est une journée terrible pour le Néo-Zélandais car le titre tant espéré s'envole. Ce jour là, un jeune espoir Français gagne son premier GP en MX 2, c'est Nicolas Aubin, au fond du gouffre l'an passé.


Coppins revient en Grande Bretagne un mois plus tard pour récupérer 7 points en 1ère manche avec une épaule bien trop fragile, en 2ème manche, il prend le départ mais rentre au 1er tour, incapable de tenir sa moto. Il décide résigné de ne pas participer au dernier GP, sachant qu'il lui sera impossible de piloter sa moto pour reprendre les quelques points qui lui manquent.


Il finit 3ème du championnat remporté par Steve Ramon, mais pendant ce temps, la jeune génération est arrivée, et « le tour » de Josh semble bel et bien passé.


Avoir quitté son pays et sa famille à 17 ans, arrivé à force de travail aussi près du but pour tout perdre, Joshua ne se remettra jamais vraiment de cet échec.


Hommage à Joshua Coppins : 16 saisons à courir après un titre de champion de monde


En 2008, de nouveau victorieux à Valence, Coppins ne réalise « que » 2 très bons GP, la France et l'Allemagne, 5ème final sur la Yamaha Rinaldi. Devant lui, Philippaerts, Ramon, De Dycker et Barragan. Juste derrière, Max Nagl et beaucoup plus loin un certain Clément Desalle. En cette fin de saison 2008, il y a dans l'air comme un sentiment de titre définitivement manqué.


En 2009, il pilote une dernière saison la très bonne Yamaha, pas de victoire de manche et 6ème final. Joshua Coppins ne sera jamais champion du monde et la réussite n'est plus au rendez-vous, le pilote semble usé, fatigué de courir après l'impossible.


Coppins annonce sa retraite mais Aprilia saura le convaincre de piloter la 450 de la marque qui n'a pas eu de bien bons résultats cette même année. On retrouve donc en 2010, l'Aprilia n° 6 aux mains du Néo-Zélandais, nous vous l'avions présentée à St Jean d'Angély, une saison de mise au point clôturée par une anonyme 12ème place finale.


 


Hommage à Joshua Coppins : 16 saisons à courir après un titre de champion de monde


Sa dernière victoire de GP remonte au 5 avril 2009 en Bulgarie.


Si je n'ai pas eu le plaisir de connaitre l'homme, Jacky Vimond qui l'a beaucoup cotoyé garde le souvenir d'un garçon gentil, simple, attentif et travailleur.


Après avoir pris plus de 200 départs de GP en motocross, représenté l'équipe Néozélandaise au Motocross des Nations à plusieurs reprises, Joshua Coppins tire sa révérence.


Cette année 2011, il la consacre au championnat d'Australie et à sa famille.


Good bye champion, tu nous manques déjà derrière les grilles de départ.


Hommage à Joshua Coppins : 16 saisons à courir après un titre de champion de monde


 


Hommage à Joshua Coppins : 16 saisons à courir après un titre de champion de monde


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire