Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Honda 1000 CBF ABS : plaisirs authentiques

Dans Moto / Nouveauté

Honda 1000 CBF ABS : plaisirs authentiques

La 600 CBF plait pour sa polyvalence mais son manque de tempérament moteur déçoit. Il fallait plus de chevaux, c'est chose faite avec la 1000 qui adopte le moteur de l'ancienne Fireblade, dans une configuration plus calme puisqu'il perd 70 chevaux. Arbres à cames, allumage et conduits d'admission revus l'amènent à 97,8 ch dans une version universelle puisque ne nécessitant aucun bridage.


Afin que l'ergonomie se plie à tous les gabarits et à tous les goûts, Honda a doté sa CBF 1000 d'une selle réglable en hauteur, d'un guidon qui peut s'avancer de 10 mm et d'une bulle disposant d'une amplitude de 40 mm de haut. Sous une ligne décevante hésitant entre austérité et banalité sérieuse, la CBF 1000 dissimule un caractère bien trempé. Pieds en arrière buste légèrement basculé vers l'avant, le pilote trouve vite ses aises sur ce gabarit mini qui emprunte un cadre de 600 CBF.


À basse vitesse, le rayon de braquage court met à l'aise. Les plus grands regretteront l'intervalle laissé entre le réservoir et la selle, lorsque celle ci se trouve en position haute, peu esthétique et dérangeant.


Honda 1000 CBF ABS : plaisirs authentiques


En ville, on ne perçoit que trop bien les contours de la selle taillés au carré qui risquent de mettre à mal le fondement lors d'un long déplacement. La rondeur, il faut la chercher du côté d'un moteur offrant une onctuosité insoupçonnable et un souffle puissant. Disponible depuis le ralenti jusqu'aux environs de 5 000 tours/min, il pousse vigoureusement ensuite. La réplique lui est offerte par une partie cycle dotée d'une tenue de cap se situant au dessus de tout soupçon, elle avale tout et même plus en laissant apparaître quelques traces de pompage des suspension sous forte sollicitation. Rien de préoccupant cependant.


Honda 1000 CBF ABS : plaisirs authentiques


L'agilité conférée par le pneu arrière étroit enchantera les moins téméraires qui peuvent compter sur le système TCS de couplage des freins avant/arrière ayant fait ses preuves depuis longtemps, il permet d'asseoir la moto au freinage, lui conservant une assiette quasi constante. En revanche, l'ABS qui est proposé en option groupée avec la béquille centrale, se montre trop sensible et n'apporte pas les avantages habituellement connus de ce système. Reste une excellente machine que seule sa ligne affligeante de banalité pourrait éloigner du podium des meilleures ventes. Ce serait dommage et injuste.


Portfolio (2 photos)

Commentaires (24)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

C'est bien dommage que le look soit aussi terne et banal car il semble que ce soit une moto petrie de qualités

Par Anonyme

je l'ai essaiyé ce matin. c'est un régale. train vif et sécurisant. freinage abs au top. ceux qui n'ont jamais essayé de l'abs honda n'ont qu'à l'essayer. moteur plein à tous les régimes. réponse à la poignée des gaz sans inertie. seul son look général manque de faire d'elle un best seller. j'envisage d'acheter cette mignonette si honda tient compte des remontés d'info clients. on se croirait chez peugeot entre la 405 efficace mais sans âme et la 407 efficace mais bon dieu quelle GUEULE !!

Par Anonyme

Je suis l'heureux propriétaire d'une CBF 1000 ABS depuis juillet 2006 et ne le regrette aucunement. Ma précédente moto était une ZZR 600, plus sportive de part sa position de conduite mais surtout beaucoup moins coupleuse. Cette CBF 1000 ABS est une excellente surprise. Le moteur est un régal, très coupleux dès les plus bas régimes, qui permet de se faire super plaisir même en roulant aux vitesses autorisées. La position de conduite typée gros trail n'est pas fatiguante et la bulle protège plutôt bien. La prise en main est d'une facilité déconcertante, le poids qui peut faire peur sur le papier, ne se sent pas et la hauteur de selle idéale (je mesure 1,67 m et pèse 56 kg). Cette machine donne envie de ne jamais s'arrêter de rouler. La question de l'esthétique, très subjective, est tout à fait secondaire car reconnaissez que pour tout motard, la plus belle des motos est la sienne !

Par Anonyme

{"reconnaissez que pour tout motard, la plus belle des motos est la sienne"}

c'est bien pour ca que j'aime pas la tienne !! :ange: :p :D

heho, si on peut plus rigoler ... :cry:

Par Anonyme

Comme je disais dans mon commentaire dans un article précédent :

... Et voilà, dès que c'est pas un {{twin}} !!! :p :p :p

Je sens que je vais me faire pourrir sur la RN6 dans pas longtemps ... :lol:

Par Anonyme

C une super becanne!!!

confortable rassurante et quelle péche!

facile a conduire il ne me manque qu'une chose pour craquer pour elle :

un banquier comprehensible!!!

Par Anonyme

J'en ai essayée une le w-e dernier, et j'ai passé commande :D

Position idéale, meme avec 1,86m les genoux trouvent leur place.

J'ai eu 3 motos avec cardan (NTV Revere, GL1500, NTV Deauville), pas eu de chaine depuis les années 80, ca va me rajeunir ;)

Par Anonyme

non sincèrement cela fait un an que je roule sur cette machine, on peut dire qu'elle est pratique au quotidien pour ceux qui veulent aller au boulot tous les jours avec ou partir en longs déplacements vacances. Cependant je regrette que HOnda ne nous ait pas mis un vrai cadre !!! dès qu'on attaque un peu, ça se tord dans tous les sens alors même que le moteur est lui bien présent, on trouve vite la limite du cadre qui peine à suivre... A noter aussi, des turbulences désagréables au niveau du ventre, l'air s'engoufre et a tendance à  déstabiliser la moto. On s'y habitue mais pas terrible quand même. Question look... bon me direz-vous, tous les goûts sont dans la nature... personnellement j'aime bien la double sortie d'échappement, et la coque arrière. Pour l'avant y'aurait sans doute quelque chose à revoir. Voilà, pour être complet, je dois quand même préciser que je sortais préalablement de deux 900 CBR et d'un 1000 R1, d'où mes exigences question tenue de cap. Je commence déjà à lorgner vers mes anciennes amours.... si quelqu'un cherche un 1000 CBF d'occasion... contatctez-moi !!! @ + Fabien

Par Anonyme

 Fabien, Je veux bien échanger ma 900 CBR (2000) contre ta 1000 CBF. PS : J'en ai fais un street bike pas dégueu mais j'ai toujours les pieces d'origine.

Par Anonyme

Ode à ma mule céleste. Ouais, c'est comme ça que j'appelle cette Honda 1000 CBF. Je bosse en meunerie et un bon meunier a besoin d'une bonne mule les 6 jours ordinaires de la semaine... Ok je l'ai trouvée dans ce vecteur plein d'utilités flagrantes et cachées. Un bon meunier va à la messe le dimanche et là il a besoin d'un bon cheval... On ne va pas à la messe le dimanche avec sa mule quand on est un bon meunier, on y va avec son beau cheval... Miracle, la bonne mule le dimanche se transforme en fringant coursier ! C'est bien pratique. Merci Monsieur Honda.    

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire