Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Honda: les motos de plus de 100 ch d'avant la loi.

Dans Moto / Pratique

Honda: les motos de plus de 100 ch d'avant la loi.

Encore quelques semaines et cette foutue loi limitant les motos à 100 chevaux ne sera plus qu'un mauvais souvenir. Pourtant, en y regardant de plus prés, il était possible de rouler en France avec une moto de plus de 100 chevaux en toute légalité...


Bon! D'accord. Les machines en question, certains de ceux qui liront cette article n'étaient même pas nés lorsque qu'elles ont été fabriquées.


N'empêche que ces bécanes, que l'on classe désormais dans les motos dites "classiques" (ou encore dans la case "youngtimers"), étaient utilisables au quotidien sans risquer de s'attirer les foudres des "petits hommes bleus", ni même contrarier votre assureur. Tout ça grâce à la non rétroactivité des lois en France. Hé oui, à quelques exceptions prés (comme par exemple les objets dangereux qui ornaient le capot de certaines voitures de série genre Peugeot 203 et son lion), à partir du moment où votre véhicule a été réceptionné aux mines (c'est comme ça que le service en question s'appelait avant) à une date antérieure à la loi, il n'est pas concerné par cette dernière.


Retournons donc plus de trente ans en arrière pour voir ce que l'on pouvait se procurer avec plus de cent canassons dans la poignée.


Honda.


Honneur au premier constructeur mondial puisque c'est lui qui lancera les hostilités. En 1978, Honda sort sa fabuleuse 1000 CBX. Son six cylindres en ligne franchit pour la première fois la barre symbolique des 100 chevaux (105 pour être précis). Malheureusement, la partie cycle aura du mal à suivre et les amateurs de sportives, à l'époque, lui préféreront la CB 900 F plus connue sous le nom de 900 Bol d'Or.


Honda: les motos de plus de 100 ch d'avant la loi.


Il faudra attendre trois ans pour que le constructeur propose une nouvelle machine; en partant de la base de sa 900, Honda sort en 1981 la CB 1100 R développant 115 chevaux (120 en 1983).


Un an plus tard, c'est un mélange de CB 900 F et de CB 1100 R qui vient enrichir le catalogue avec la CB 1100 F Super Bol d'Or. Le moteur est assagi avec "seulement" 110 chevaux.


Cette même année (1983 pour ceux qui ne suivent pas), Honda, surfant sur la grande mode des customs, propose une machine démoniaque: la 1100 VFC. Fini le quatre cylindres en ligne; place au V4. Avec 116 chevaux, la VFC dépose tout ce qui bouge (en ligne droite...), rivalisant avec les meilleurs sportives de l'époque sur un 400 mètres départ arrêté (11,5 secondes).


Honda: les motos de plus de 100 ch d'avant la loi.


En 1984, le V4 se généralise; la VF 1000 R avec ses 122 chevaux tentera de s'imposer dans la gamme des sportives mais avec ses 270 kilos et un tarif largement supérieur à la concurrence, elle ne devra compter que sur sa superbe ligne pour convaincre les acheteurs.


Honda: les motos de plus de 100 ch d'avant la loi.


Parallèlement, Honda dévoile cette même année une VF 1000 F qui est plus la grande sœur de la 750 sortie un an plus tôt. Plus typée "grande routière", elle saura moins convaincre malgré ses 116 chevaux.


Pour la dernière année en version libre, le tir sera rectifié et la VF 1000 FII fera oublier sa devancière avec un peu moins de puissance (110 chevaux), mais un agrément de conduite supérieur et un look résolument plus moderne (avec au passage le retour du sigle "Bol d'Or").


Portfolio (11 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire