Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Honda Pacific Coast: L'éclaireur

Dans Moto / Loisirs

Honda Pacific Coast: L'éclaireur

En 1989, Honda lançait sur un marché moto perclus dans ses certitudes imbibées des circuits ou ancrées dans le sable du désert, un vilain petit canard prenant exactement le contre-pied des tendances dominantes conjuguées en sportives et autres trails.


Il n'était ainsi en ce temps nullement question de moto-loisir ou fonctionnelle, mais plutôt d'affichage et d'élitisme dans la performance. Les "roadsters" se nommaient encore "basics" et les scooters étaient réservés aux jeunes pubères si ce n'est aux nostalgiques de la Vespa. La tâche de la PC 800 s'apparentait dans un tel contexte à une mission suicide.


Honda Pacific Coast: L'éclaireur


Les feux de l'ironie se concentrèrent sur cette machine à l'esthétique avant-gardiste. Affublée de sobriquets de toutes sortes, elle fut systématiquement toisée par un milieu aux oeillères bien fixées. Tout le monde passa à côté de l'essentiel: la Pacific Coast était une excellente machine annonciatrice d'un phénomène qui allait par la suite s'amplifier: l'imbrication progressive entre le monde auto et moto, soit l'ouverture du marché à une nouvelle clientèle, à un nouveau type de motard, moins acharné mais plus pragmatique.


Honda Pacific Coast: L'éclaireur


La Pacific Coast était alors perçue comme une honteuse ex-croissance. L'évolution allait démontrer qu'il s'agissait, en fait, d'une véritable tête de pont.


800 cm3, 2 cylindres en V à 45°, transmission par cardan, 60 ch à 7 000 tr/mn, couple de 7 mkg à 5 500 tr/mn, 262 kg, ces données n'annoncent guère un foudre de guerre: 183 km/h, le 0 à 100 en 6 secondes. Mais une protection du pilote totale, et, surtout, un étonnant coffre, enthousiasmant et idoine pour celui qui vit avec sa machine tous les jours.


Honda Pacific Coast: L'éclaireur


Reste que la mayonnaise ne prend pas. Honda cesse sa distribution dans l'hexagone en 1993 et la production en 1998. 15 000 exemplaires en auront été vendus.


Ceux qui ont choisi de franchir le pas se sont félicités de la maintenance réduite et de la fiabilité exemplaire de la PC 800. Les machines acceptent la barre des 100 000 kms sans broncher. Et aujourd'hui, l'évolution du marché, qui fait la part belle aux gros scooters, démontre le bien fondé de la démarche de Honda. Sauf qu'il n'est décidément jamais bon d'avoir raison trop tôt.


Honda Pacific Coast: L'éclaireur


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire