Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Il voulait se jeter d'un pont sur l'autoroute A6

Il voulait se jeter d'un pont sur l'autoroute A6

L’adage populaire dit qu’ils ne sont jamais là lorsque l’on en a besoin et donc toujours quand on ne souhaite pas les rencontrer. Un destin souvent lié à la police de la route et une expression entretenue généralement après une infraction routière relevée. Mais cette fois, ils étaient là au bon endroit et au bon moment. Il s’agit de la patrouille de police qui en passant sur l’A6 a été témoin d’une tentative de suicide.

Sur les ponts qui enjambent les axes routiers, beaucoup de choses peuvent se produire. En Bretagne par exemple, les gendarmes cherchent des lanceurs de pierres. Côté autoroutes, ce sont parfois des corps qui en tombent. L’an dernier, c’est un drame qui s’était noué sur l’A6A et c’est de nouveau l’autoroute A6 qui est ici en question. Avec une issue heureuse cette fois.

Circulant sur l’axe, deux patrouilles de la compagnie de sécurisation et d’intervention (CSI) de la police roulant vers Paris constatent la présence d’un homme installé sur la rambarde du pont reliant Viry-Châtillon à Morsang-sur-Orge.

Les pieds dans le vide et une canette de bière coincée entre les cuisses, l’intéressé semble déterminé à se jeter dans le vide. Les policiers décident de stopper la circulation, bloquant les trois voies de circulation avec leurs véhicules de service dûment signalés par leurs gyrophares enclenchés. Des automobilistes ont aussi participé à la scène en rejoignant le désespéré en passant par le talus. Un agent resté en bas lui parlait pour le dissuader de sauter.

Une opération de dissuasion réussie puisque l’homme âgé de 34 ans a été pris en charge puis confié aux sapeurs-pompiers. Il a expliqué qu’il vivait mal une récente séparation. La circulation n’aura été bloquée que dix minutes environ.

Mots clés :

Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Roc ça va?

Par

Ils n'ont rien compris.C'est du Bungy Jumping de l'extrême....Pfff...Plus moyen de rien faire.

Par

le mal était déjà fait ... vide!

Par

"Il a expliqué qu’il vivait mal une récente séparation."

vouloir se suicider pour une séparation... va falloir le suivre de près, le gars...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire