Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Insolite : en wheeling à plus de 200 km/h pour un reportage de TMC, quatre mois de prison ferme

Dans Moto / Loisirs

Insolite : en wheeling à plus de 200 km/h pour un reportage de TMC, quatre mois de prison ferme

Il y a des situations comme ça où on ne sait pas trop s'il faut rire ou s'il faut pleurer. En tout cas, ce motard s'est pris une leçon qu'il n'est pas prêt d'oublier. Car comme dit l'adage : « pour vivre heureux, vivons cachés ».


Tout a commencé en juillet dernier lors d'un tournage d'un reportage sur la violence routière par la chaîne TMC et diffusé à la télévision en novembre. Fabrice Monrose, 44 ans, s'est fait filmer en train de faire des wheeling sur l'A6 à hauteur de Mennecy (Essonne) avec en plus une caméra fixée sur son compteur de vitesse en indiquant au plus haut 285 km/h.


Avant cette scène, le motard appelle une de ses connaissances pour vérifier qu'il n'y avait pas de gendarmes sur la portion d'autoroute. Pendant la diffusion, on pouvait l'observer en train de passer d'une voie à l'autre dans le trafic, jouant au serpent entre les voitures et multipliant les actions dangereuses.


Fabrice Monrose expliquait visage flouté à l'image : "Je viole la loi. Qu'est-ce que tu veux que je te dise? Oui je suis un délinquant, un délinquant de la route qui essaye de faire au mieux pour ne pas occasionner d'accident envers les autres et envers moi-même".


Mais pas de bol, suite à la diffusion sur la chaîne, il a été reconnu par les gendarmes de Mennecy et arrêté. Il affirme : "Je ne voulais pas aller sur l'autoroute mais le journaliste a insisté pour que ce soit dans un milieu ouvert à la circulation" et que le compteur aurait été trafiqué avant la diffusion des images ("La moto avait ce jour-là un réglage ne lui permettant pas de dépasser 200 km/h").


Mr Monrose, vient donc de passer en jugement (absent de l'audience ainsi que de son avocat), il écope de 2000 euros d'amende, d'une suspension de 6 mois de permis et 4 mois de prison ferme « mise en danger de la vie d'autrui ». Ne sachant toujours pas s'il va faire appel, Fabrice Monrose participe a des championnats de wheeling et ne compte pas s'arrêter là.


Mots clés :

Commentaires (6)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

C'est marrant, quand c'est n'importe quel reportage sur les vendeurs de drogue, des restos qui vendent des produits avariés, des garagesqqui maquillent des voitures volées, ou encore des jeunes de cités qui possèdent des arsenals complets de flingues, on ne les arrete jamais à la suite du reportage .........   après, tout motard sait que diffuser ses "exploits" sur un média quel qu'il soit (télé, sites de partages de vidéo, réseaux sociaux ... ) s'expose à ce genre de sanction ...  parfois quand on joue, on perds

Par Anonyme

Bien fait pour sa gueule

Par Anonyme

C'est pas pour rien que le Prince Noir à du se cacher et même s'exilier... En France on est Moto-phobe, c'est pas une nouveauté !

Par Anonyme

C'est pas une question de phobie, s'il se prend pour le machin noir ou dark vador, qu'il assume, et puis c'est tout

Par Anonyme

Ceux ou celles qui mettent leurs "exploits" en ligne ne voient pas plus loin que le bout de leur nez, qu'ils se fassent une petite vidéo perso ok, je le fais régulièrement avec ma gopro, plein de gens le font, c'est dans l'air du temps, mais de là à ce que la terre entière soit au courant, je vois pas ce que cela peut apporter, sinon des emmerdes... Pour vivre heureux, vivons cachés!

Par Anonyme

Je reconnais le fait qu'il mérite d'être arrêté, mais effectivement, la question de la lacheté des forces de l'ordre/justice est à se poser. Car les dealers, pédophiles, voleurs, etc... ne sont jamais inquiétés lorsqu'ils passent à la télévision... D'ailleurs, c'est toujours plus facile de faire du chiffre que d'aller dans les cités (interdiction aux policiers, ambulancier d'aller dans les cités après 22H (ordre du prefet de l'essonne!))

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire