Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Insolite : la SilentHawk ne fait pas de bruit mais elle cause

Dans Moto / Nouveauté

Insolite : la SilentHawk ne fait pas de bruit mais elle cause

Aux États-Unis, il existe une agence du département de la défense chargée de la recherche et du développement de nouvelles technologies destinées à un usage militaire. Et comme l’Oncle Sam a la plus grande puissance de feu de la planète, on ne rigole pas sur ce sujet sensible. Et la moto est un engin sérieusement considéré pour les théâtres d’opération. Ainsi cette SilentHawk que l’on peut carrément qualifier de moto furtive.

Regardez bien cette machine tout terrain. C’est un bijou de technologie et une arme fatale. Il s’agit d’une moto hybride, thermique électrique, à deux roues motrices, développé à l'attention des Forces Spéciales de l'armée américaine. Elle a été développée conjointement par Logos Technologies, fournisseur de drones et de capteurs pour l'armée, et Alta Motors, constructeur californien de motos tout-terrain à propulsion électrique.

Résultat ? Une propulsion électrique pour se déplacer dans le plus grand silence. La batterie lithium ion embarquée affiche une capacité de 5,8 kWh qui autoriserait 2 heures d'utilisation en mode électrique, pour une autonomie totale de 274 kilomètres. Un moteur thermique recharge de la batterie. Il est conçu pour fonctionner avec tous les types de carburant : essence, gazole ou kérosène.

Le moteur électrique affiche une puissance de 7,5 kW en nominal et de 30 kW en crête, soit 41 ch, pour un couple de 169 Nm. Une régénération de la batterie s'opère durant le freinage. La SilentHawk atteindrait 129 km/h en pointe.

Équipée de suspensions WP offrant plus de 300 mm de débattement et jouissant d'une possibilité de progression en deux roues motrices grâce à un second moteur intégré dans le moyeu avant, elle est promise à des capacités de franchissement hors normes. D’autant plus qu’elle n’est annoncée qu’à 159 kg en offrant une capacité d'emport de 34 kg. Bardée d'électronique de communication, elle a été commandée à deux exemplaires par l’armée afin d'approfondir les essais, avant une éventuelle commande.

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire