Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Insolite : un époux infidèle demande 45 millions d'euros à Uber

Dans Faits divers & Insolite / Justice

Insolite : un époux infidèle demande 45 millions d'euros à Uber

Voilà une affaire qui va attirer l’attention des 40 millions d'utilisateurs mensuels actifs d'Uber. Une procédure de divorce que tribunal de grande instance de Grasse dans les Alpes Maritimes va étudier avec la plus grande attention puisque pas moins de 45 millions d'euros de réparation sont demandés à l'entreprise américaine par le plaignant. Un époux infidèle confondu parce qu’il a commandé les services d’Uber en utilisant le téléphone portable de son épouse.

L’informatique et les connexions, cela a du bon, mais il faut aussi faire attention. C’est ce que vient de découvrir un homme d’affaires azuréen qui a assigné l'entreprise de chauffeurs privés Uber en justice pour une faille informatique ayant contribué à son divorce. Une trahison en valant bien une autre, il demande réparation.

C’est parce que le mari volage a emprunté une fois le téléphone portable de son épouse pour commander un chauffeur Uber qu’il s’est fait prendre dans les filets de sa légitime. Après s’être identifié avec son propre compte, les informations ont ensuite continué à être réceptionnées par l’appareil, ce qui a fini par éveiller les soupçons de l’épouse. Le nom du chauffeur, sa plaque d'immatriculation ou encore l'heure d'arrivée étaient de précieuses données pour elle afin qu’elle puisse faire de ses présomptions une certitude.

Il ressort ainsi la possibilité de savoir à distance quand un utilisateur fait appel aux services de chauffeurs privés et d'obtenir les informations relatives à sa prise en charge en temps réel, sans même avoir besoin de son mot de passe. Néanmoins, les données ne permettent pas de déterminer une géolocalisation en temps réel ou la destination exacte. En ouvrant la notification, seul l'écran de connexion apparaît.

D’après le quotidien Le Figaro, la faille concernerait des versions iOS antérieures à la mise à jour du 15 décembre. La version Androïde ne semble pas touchée. On peut lire dans le média que « la cause serait à chercher du côté de la gestion des « tokens », des identifiants utilisés par les applications pour envoyer des notifications sur un appareil précis. Lors d'une déconnexion, Uber doit révoquer les tokens, afin de ne plus envoyer de notifications destinées au compte précédemment connecté sur le mauvais appareil. Ce bug avait déjà été mentionné sur Twitter ».

Uber n’a fait aucun commentaire sur une affaire d’ordre privée qui pourrait cependant alimenter une jurisprudence déjà forte de l’autre côté de l’Atlantique. Là-bas, un divorce sur cinq implique Facebook, faisant des applications une source de preuves désormais commune. En France, en revanche, la preuve numérique n'est pas toujours recevable pour apporter la preuve de la déloyauté de son conjoint.

Mots clés :

Commentaires (12)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Y'en a qui n'ont honte de rien... pathétique

Par

Tu trompe ta femme, tu es pris, tu assume mec ! Pas la peine d'accuser la terre entière, la connerie tu l'as fait en toute conscience.

Par

Tu te débarrasse de ta femme après l'avoir trompée et tu prends 45 000 000€

LA BONNE AFFAIRE!!!

Par

s'il gagne cela va être cool pour certains en tant que jurisprudence :oui:

dommage j'utilisais pas Uber :bah:

:lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

Par

En réponse à parlons-en

Tu te débarrasse de ta femme après l'avoir trompée et tu prends 45 000 000€

LA BONNE AFFAIRE!!!

Ca rapport plus que de la garder comme assistante.

Par

" En France, en revanche, la preuve numérique n'est pas toujours recevable pour apporter la preuve de la déloyauté de son conjoint."

Normal, y a pas plus français que d'avoir une maitresse... Faudrait surtout pas changer nos traditions, aussi minables soient elles. Triste.

Par

Toujours des problèmes avec le iOS c'est qui normal pour les clients pigeons. Et pour info c'est pas "Androïde" mais Android

Par

Le pire dans cette histoire, c'est qu'il pourrait gagner face un à tribunal... Les affaires de ce genre ne sont pas rare au État-Unis.. Et les sommes demandé et attribué sont simplement hallucinante... Mais tant que ça passe.. :biggrin:

Par

si on peut même pas être chauffeur de maître sans que ceux ci se fassent couillonner dans leur plan luc

Par

En réponse à zemik

s'il gagne cela va être cool pour certains en tant que jurisprudence :oui:

dommage j'utilisais pas Uber :bah:

:lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

Attention tu viens de laisser une preuve à ta femme là ....demandes vite au modérateur de supprimer ton message :areuh:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire