Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Interview Adrien Chareyre: "j'ai appris dans la presse que je ne faisais plus partie de la sélection française pour les Nations"

Dans Moto / Sport

Interview Adrien Chareyre: "j'ai appris dans la presse que je ne faisais plus partie de la sélection française pour les Nations"

Quatre fois champion du Monde de Supermotard, Adrien Chareyre est une figure incontournable de la discipline. Faisant incontestablement partie de la crème de l'élite nous nous étonnons de ne pas le trouver dans la « dream team » française défendant son titre à Portimao lors du Supermoto des Nations…


Tu n'es pas ce que l'on pourrait appeler un habitué du Supermoto des Nations, pourquoi ?


  • Adrien Chareyre : « La politique de la FFM était par le passé d'envoyer à cette course uniquement les pilotes qui participaient au championnat de France.

Le temps passant la fédé a un peu changé les règles en faisant participer les meilleurs pilotes, ce qui me paraît plus logique pour avoir une chance de gagner, qui devaient cependant faire au moins une manche du championnat national… »


Ce qui est ton cas cette année…


  • Adrien Chareyre : « Oui j'ai participé à l'ouverture à Villars sous Écot. »

Alors pourquoi encore cette absence ? Adrien Chareyre : « Lors l'épreuve de l'Alpe d'Huez qui mixait championnat de France et d'Italie, Jean-Jacques Bruno est venu me voir pour me dire qu'il comptait sur moi cette année… Depuis plus de nouvelles... avant que je lise la composition de l'équipe ! »


Interview Adrien Chareyre: "j'ai appris dans la presse que je ne faisais plus partie de la sélection française pour les Nations"


Aucune explication ?


  • Adrien Chareyre : « Non aucune et j'aimerais bien connaître les raisons car je n'ai même pas été averti… je lance donc un appel (rire). »

Une saison est passée depuis l'épreuve de Cahors, est-ce que ça va mieux avec ton frère ?


  • Adrien Chareyre : « … ça reste encore compliqué. »

Avant la finale tu es troisième, Hermunen second et Thomas premier à 20 points, peut-on envisager que tu aides ton frère en difficulté ?


  • Adrien Chareyre : « Thomas est très rapide cette année, il n'a donc aucunement besoin de moi pour emporter le titre… »

Je parle dans le cas où il serait en difficulté du fait d'un problème mécanique ou je ne sais quoi…


  • Adrien Chareyre : « Je ne pense pas. Lorsque l'on était chez Husqvarna en 2007 il m'avait donné un coup de main, ce qui était son rôle étant coéquipier. Je lui ai rendu la pareille en 2010 lorsqu'il était en lute avec Gozzini en le laissant passer en Bulgarie et lors de la course en Espagne pour l'obtention de son titre (avec 2 points d'avance).

Je pense donc avoir rendu la pareille ce qui me paraît logique au possible. Aujourd'hui il n'y a donc pas lieu que je lui apporte mon aide. En plus il n'en a pas besoin ! »


Carole pointe le bout de son nez avec une remise à jour du circuit, ça risque d'être une belle épreuve, comment la sens-tu ?


  • Adrien Chareyre : « La dernière fois que j'ai roulé là-bas ça doit être en 2003, ça me fait plaisir d'y retourner. Les manches en France ont toujours un parfum différent, très spécial. L'ambiance est toujours très bonne, d'autant plus qu'il devrait y avoir un français champion du monde et un second sur le podium… enfin je ferai tout pour. Donc ça devrait bien se passer… »

Tu seras sur une Aprilia en 2013 ?


  • Adrien Chareyre : « Il y a beaucoup de chances… »

Photos


  • Le coup d'oeil est signé Stéphane Bernard, Pro-Photo

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

manque de communication ou/et de priorités ?

Par Anonyme

 Multiple fois champion du monde est vraiment cool. Je l'ai rencontré à l'Alpe d'Huez il est super sympa, Bidart aussi dommage qu'ils ne soient pas tous comme eux. 

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire