Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Interview d'Antoine Morel avant son départ pour le Dakar.

Dans Moto / Sport

Interview d'Antoine Morel avant son départ pour le Dakar.

Caradisiac : Antoine, tu a commencé de Dakar dans l'assistance Dessoude ?


Antoine Morel : Oui, j'ai été dans l'assistance Dessoude pendant 7 ans et après je l'ai fait en moto.


Cara : Combien de participations en moto ?


AM : Je l'ai fait 6 fois en moto, et ma meilleur place a été 28ème.


Cara : Et après, tu l'as fait en quad ?


AM : Oui et j'ai gagné en 2005, l'année suivante je fais 2ème avec Alan ( le fils )


Cara : Ton team, MD Rallye Sport, a vu le jour en quelle année ?


AM : Le MD Rallye Sport a été monté en 2003.


Cara : Les motos qui sont ici aujourd'hui à coté de nous, tu leur assures l'assistance, le transport ?


AM : On leur assure l'assistance, c'est-à-dire que ce sont les mécaniciens de notre structure qui font la mécanique et ce qu'il faut sur les motos. Cela leur permet de venir en tant que privé mais en ayant une structure qui s'occupe d'eux le soir avec tous nos camions.


Cara : Cela te permet de bénéficier d'un apport financier ?


AM : Ouai, moi c'est surtout parce que j'ai commencé avec une moto après j'ai emmené un copain avec moi qui voulait le faire et puis après 2 motos, 3, 4 et puis 5 et après les mecs des motos ont arrêté parce qu'ils étaient un peu trop vieux pour le faire en motos, ils m'ont dit « ben Antoine on le ferait bien en voiture nous » donc j'ai monté des voitures et puis etc.. c'est monté de fil en aiguille comme ça.


Cara : Ton fils Alan part seul cette année puisque toi tu as arrêté de le faire en quad .


AM : Oui alors Alan est depuis deux ans le plus jeune motard, cette année on ne sait pas encore si ce sera lui le plus jeune, et comme j'aime bien les défis et le défi était de l'emmener au bout à 19 ans, donc on a réussi en 2006, la deuxième fois on a réussi aussi .


Cette année ce qui est bien pour moi c'est que l'on est deux à avoir fini le Dakar en moto et en quad, Dominique Bourdon c'est un de mes gars maintenant et moi. Moi j'aimerai bien le finir aussi en T4, camion de course parce que je serais le seul à l'avoir fini en moto en quad et en camion de course.


Cara : Et il ne te restera plus que la voiture …


AM : Ouai ça c'est plus facile !!!


Cara : Quels sont les objectifs du Team MD Rallye Sport cette année ?


AM : C'est d'emmener le plus possible de monde à l'arrivée et surtout de faire arriver la première femme en quad. Nous avons deux femmes qui partent en quad, Camelia une Italienne et Emmanuelle Dumont une Française, c'est une des deux qu'on veut faire arriver ou les deux c'est encore mieux.


Cara : Ton équipe est constituée comment ?


AM : Le team est constitué de 57 personnes, 9 motos, 9 quads et 8 voitures plus les camions.


Cara : Quel relation as-tu avec l'usine Can-Am ?


AM : On peut dire que l'on est un peu pilotes officiels pour tous les pilotes même étrangers, là on a deux Sud-Africains et puis pour Alan, on va dire que son Dakar lui est quasiment payé par l'usine Can-Am.


Cara : Je viens de voir deux quads Polaris dehors ?


AM : Polaris c'est autre chose, avec eux on est un peu en essai pour voir ce que ça peut donner, donc on verra à l'avenir et puis on ne sait pas ce que ça va faire comme résultats.


Cara : Au niveau de la préparation, ça c'est passé comment ?


AM : En retard, à la bourre, que des emmerdes, des 800 qui ne démarrent pas, les réservoirs qui n'allaient plus alors qu'on partait au Mans pour une présentation. C'est 5H30 du matin jusqu'à 22H30 le soir, les week-ends et tout, on connaît plus depuis longtemps.


Cara : Ça fait 4 ou 5H de sommeil par nuit depuis 2 mois…


AM : Quand on arrive à dormir la nuit parce que ça cogite pas mal dans la tête.


Cara : Alan, il part pour la première place en quad ?


AM : Non, pour la bonne raison que Can-Am nous a mis des engins un peu spéciaux que l'on ne connaît pas, 4 roues motrices, des injections, donc ça va être très très compliqué. L'objectif est de faire arriver les 800 Renegade, c'est ce qu'ils veulent.


Cara : Pourtant l'année dernière vous finissez 3ème et 4ème pas loin des premiers ?


AM : Oui on a roulé ensemble mais l'année dernière j'avais des soucis et Alan allait plus vite que moi mais un jeune gamin comme ça, les ailes lui poussent tout de suite, la preuve l'année dernière il nous l'a fait voir dans une spéciale où je l'ai laissé rouler devant parce qu'il m'avait demandé la veille si il pouvait rouler en attaquant, je lui ai dis OK vas-y roules et puis en attaquant il a tapé et cassé un train arrière et ça a fini en remorque derrière moi. Donc il a compris mais bon je veux qu'il reste prudent tout de même.


Cara : Antoine, merci de nous avoir accordé un moment, on te souhaite un bon rallye. A bientôt.


Interview d'Antoine Morel avant son départ pour le Dakar.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire