Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Interview d’Yvon Duhamel lors des Coupes Moto Légende 2011: la moto comme maîtresse...

Dans Moto / Sport

Interview d’Yvon Duhamel lors des Coupes Moto Légende 2011: la moto comme maîtresse...

Juste avant de partir pour la photo de groupe, le sympathique québécois a gentiment accepté de répondre à quelques questions pour Caradisiac. Le pilote des Kawasaki n° 17 n'a pas chômé ce week-end tant les sollicitations ont été nombreuses.


Bonjour Yvon, merci de m'accorder un petit peu de temps. C'est la première fois que tu viens aux Coupes Moto Légende ; quelles sont tes impressions ?


C'est la première fois ici et c'est formidable pour utiliser une expression française là, mais en québécois, on dirait plutôt c'est tout beau. Il y a du monde, c'est bien organisé, tout le monde s'amuse, jusque là, tout va bien. C'est vraiment quelque chose à voir.


Qu'est-ce qui t'a le plus impressionné ce week-end au niveau de la manifestation?


Ce qui m'a impressionné, c'est de voir les motos de course, de vraies motos de course, des anciennes des années soixante-dix. Je ne savais pas qu'il y en avait autant et aussi bien préparées. Elles sont comme neuves et très bien préparées, comme elles étaient dans les années soixante-dix.


Interview d’Yvon Duhamel lors des Coupes Moto Légende 2011: la moto comme maîtresse...


Est-ce que tu as eu le temps de te promener en dehors du paddock ?


Malheureusement non, je n'ai pas eu le temps. Ce tantôt, il y a un monsieur qui est venu me chercher. Il m'a dit : « j'ai mes deux patrons qui veulent te rencontrer, ils veulent que tu signes des autographes ». J'ai répondu : « j'ai pas beaucoup de temps, et j'ai du monde qui attend ici ». Enfin, j'y suis quand même allé mais c'était pas mal loin. J'ai signé des autographes sur des motos, sur des tee-shirts, ils étaient très contents de me recevoir.


D'accord ; quel est le meilleur souvenir de ta carrière ?


Y'a quelqu'un d'autre qui me l'a posé, j'ai dit : écoute, y'en a tellement de bons souvenirs dans ma carrière. Bon, c'est sûr qu'il y a eu aussi des désappointements aussi liés aux chutes, ces choses là. Mais quand j'étais assis sur la moto, je courais, ça a toujours été bon. J'étais marié avec la moto. Aujourd'hui, un petit peu moins, malgré que tu vois, je suis toujours dans la moto.


Tu pratiques toujours la moto ?


Depuis cinq ans, un petit peu moins parce que j'étais occupé à autre chose. Et ça faisait neuf ans que je n'avais pas enfourché une moto de compétition. La dernière fois, c'était en 2002. Et puis hier, on m'a dit de faire quelques tours de circuit ; j'ai fait trois tours et j'étais aussi fatigué que si j'avais couru les 200 miles de Daytona Beach.


As-tu l'intention de revenir l'année prochaine ?


Oui, si la santé le permet et si on m'invite, j'dis pas non.


Tu souhaites ajouter quelque chose, faire passer un message à tes fans français ?


Bonjour à tous les québécois, tous les canadiens, et bien sûr à tout les français. Et puis je voudrai dire « merde », chez nous on dit « bonne chance » mais chez vous, je crois que c'est merde, alors voila.


Merci Yvon et bonne fin de week-end.


Ben merci à toi.


Portfolio (2 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire