Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Interview : David Frétigné roule de nouveau après son accident au Maroc

Dans Moto / Sport

Interview : David Frétigné roule de nouveau après son accident au Maroc

Nous n'avions pas de nouvelles de David Frétigné depuis son retour à l'hôpital en France suite à son très grave accident au Maroc en octobre dernier.


David nous avait confié alors qu'il avait 10 semaines devant lui pour se remettre et participer au Dakar au guidon de sa BMW, quelque chose qu'il a fallu vite oublier, l'essentiel était ailleurs.


Car le bilan était lourd, 2 vertèbres de fracturées, D6 et D7, dont une en 4 morceaux et 8 cotes cassées. Le gros souci était bien sûr les vertèbres. David vient de rentrer du rallye de Dubaï, rassuré.


Bonjour David, ta convalescence a été plus longue que prévue.


Oui, mais c'était très grave, avec deux vertèbres de fracturées dont une en morceaux, les médecins ont dans un premier temps espéré que ce soit rapide, ils pensaient que 10 semaines seraient possibles, mais très vite, l'échéance a reculé. Nous avons pris le temps d'évaluer les choses, si l'on tentait une opération, celle-ci était très délicate, et laisser faire le temps a été le choix que nous avons fait. Je n'ai pas été opéré, à partir de là, nous avions décidé que cela prendrait le temps que cela prendrait mais cela évitait de poser des broches sur la colonne vertébrale.


Comment s'est déroulée ta convalescence ?


J'ai du rester allongé avec un corset un mois et demi, il fallait une immobilisation totale pour un long moment. Il y avait un manque osseux entre les parties de la vertèbre en morceaux, il fallait du temps pour que la nature me recalcifie cela. Le fait que je sois un sportif de haut niveau nous a permis de travailler autrement.


En janvier tu en étais d'où physiquement ?


Je marchais de nouveau, je faisais déjà de la musculation et je reprenais tout juste le VTT, mais ça c'était très douloureux, je voulais essayer ce que je faisais avant pour savoir. Je voulais voir ce que je pouvais faire et ne pas faire. Donc j'ai opté pour de la piscine et encore de la piscine avec du matériel pour travailler.


Quand es-tu remonté sur une moto ?


Et bien, il y a un bon mois maintenant c'était début Mars.


Comment s'est passé ce retour sur la moto, l'appréhension doit être forte ?


J'en étais au point cet hiver d'avoir des doutes sur la possibilité de piloter une moto à nouveau au niveau qui était le mien. Au rallye de Dubaï, je n'ai pratiquement pas eu de douleur, si peu que c'est vraiment rien vu ce que j'ai eu, ça c'est le point très positif, cela m'a beaucoup rassuré. J'ai roulé toute la semaine, j'ai disons un petit manque musculaire, mais c'est vraiment dérisoire, dans 2-3 mois, c'est repris.


Je suis reparti doucement, vraiment tranquille. J'ai fait 11ème, 8ème, puis 4ème, 7ème final, le but était de remonter sur une moto, reprendre confiance, reprendre contact avec la moto, avec le team etc, le résultat était secondaire.


Par deux fois, j'ai rejoint Coma et Rodrigues, on a roulé ensemble. Malgré un arrêt de plusieurs mois, je n'ai pas perdu grand-chose. Ca s'est vraiment bien passé, les premiers jours, il y avait de l'appréhension, mais cela s'estompe, j'en ai encore un peu il ne faut pas croire, globalement très positif en termes de sensations personnelles.


Quel est ton programme 2011 ?


Le Tunisie était au programme mais je voudrais faire du développement sur la moto, il est bien possible que nous fassions l'impasse. Je vais faire de l'enduro sur les classiques, comme la Grappe, le Trèfle, le Rand'Auvergne. Le rallye des Pharaons peut-être en fin d'année.


Merci David, heureux de te revoir sur une moto, à bientôt.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire