Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Interview David Frétigné : Un énorme travail pour revenir au top !

Dans Moto / Sport

Interview  David Frétigné  : Un énorme travail pour revenir au top !

Nous vous avions donné depuis deux ans régulièrement des nouvelles de David Frétigné, suite à ses deux graves accidents.


Après deux années passées chez Speedbrain à travailler sur la BMW estampillée Husqvarna, David est revenu au bleu Yamaha dans une structure sur mesure, YRC avec David Barrot, le Manager, et Etienne Lormand pour l'assistance rapide.


Si le pilote a roulé au rallye du Maroc avec sa nouvelle moto, c'était avec des côtes cassées suite à une gamelle en VTT ! Donc d'une façon assez anonyme. Le voici fin prêt pour ce nouveau Dakar où il avait fini 3ème en 2009.


David, tu es comment physiquement depuis cet été ?


Cela va très bien, j'ai un avis des médecins qui est plus que positif, je n'ai plus de trace de mes deux accidents, je me sens bien, je me sens vraiment bien pour attaquer ce Dakar 2013.


Toujours une préparation du coté de Perpignan ?


Oui, j'y étais encore hier, j'ai commencé mon programme avec Christophe Millet voici 5 mois, c'est lui qui me suit depuis 3 ans et avec qui je me suis préparé. On travaille à la piscine du Canet en Roussillon où il y a une salle de sport pour les sportifs de haut niveau. Mais à cette période j'arrête la moto, ce n'est plus le moment de se faire mal, je vais continuer à courir, de la natation, un peu de VTT, encore pas mal de sport, mais moins juste pour garder le corps au travail. En arrivant au Pérou, je vais continuer, footing, piscine, ne pas s'arrêter, et ne pas se fatiguer.


Deux éditions du Dakar sans rouler, c'est handicapant vis à vis des autres pilotes ?


Un handicap je ne sais pas, mais cela m'enlève des repères, je manque de repères, de compétition. Je me pose donc pas mal de questions, est-ce que je vais reprendre le bon rythme rapidement, combien de temps cela prendra, malgré tout mon travail, suis-je bien physiquement, voilà, mine de rien deux ans sans compétition et mes deux accidents, ça pèse forcément dans la balance, pas mal de questions encore.


Tous les gens autour de moi me disent prêt, mais je n'oublie pas ce qui m'est arrivé. Mon équipe croit en moi, ils ont confiance en moi, ce sont des copains, cela va m'aider si j'ai des moments difficiles. Ma moto, je l'ai choisie, si j'ai un manque de roulage avec, je me sens bien avec et je vais la découvrir de plus en plus.


Interview  David Frétigné  : Un énorme travail pour revenir au top !


Ta moto justement, parles-nous en.


C'est une Yamaha 450 WRF rallye, sur base du modèle enduro et non la cross, nous avons innové par les réservoirs, la coque arrière qui intègre beaucoup d'essence. Nous avons comblé avec un peu de carburant devant, le filtre à air se retrouve sur la partie avant, pour avoir moins de poussière et aussi plus haut pour les passages de gué. Coté carénage, nous avons travaillé sur des conduits d'air forcé qui amènent plus d'air à la moto lorsque l'on dépasse 80 km/h.


Pour ton « retour », tu espères quel résultat final ?


……….De toute manière, ......ce n'est pas facile de te répondre, la seule chose qui m'intéresse, c'est la victoire, mais je sais que cette année, je ne pourrais pas l'avoir.


L'objectif c'est remonter, me repositionner par rapport aux leaders, monter en puissance pour préparer l'année prochaine, c'est ce qui est important, bien finir, me faire plaisir, prouver que je suis encore un pilote performant. Après on verra, je suis vraiment dans l'inconnu, réaliste et conscient que je suis capable de faire beaucoup de choses, je vais me mettre devant le fait accompli, mais il va falloir rapidement retrouver du rythme, de la confiance etc.


Le parcours 2013 attaque dans le sable d'entrée avec beaucoup de pilotes capables d'un podium d'étape !


Ça, la difficulté d'entrée, ça me plait, c'est vers ce dont je comptais bien voir aller, du technique, du physique, c'est que j'ai sur une moto, c'est mon côté technique. Avec nos petites motos, les 450, on peut aller vers du plus technique en pilotage et en navigation. J'espère que cela va dans mon sens.


Et avec les nouveaux Teams comme HVA et le retour d'Honda, le nombre important de pilotes qui roulent vite augmente, c'est bien aussi.


Merci David, on te souhaite une bonne course.


Interview  David Frétigné  : Un énorme travail pour revenir au top !


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire