Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Interview : David Vuillemin s'est fait un dimanche de cross pour le plaisir

Dans Moto / Sport

Interview : David Vuillemin s'est fait un dimanche de cross pour le plaisir

David Vuillemin a mis un terme à sa carrière de pilote professionnel fin 2009, après une année chez Bud Racing aux cotés de Gautier Paulin, nous vous avions publié un hommage au pilote Français au mois de décembre.


C'est avec surprise que nous avons pu le revoir rouler en motocross en Normandie, dimanche, sur une 250 YZ, la moto de ses grandes années de l'autre coté de l'atlantique.


David est venu pour le fun comme il dit, un peu en manque de roulage, mais le sudiste garde un coup de gâchette redoutable, même s'il convient avoir roulé tranquille.


Le dernier souvenir en course de David, c'était hélas Iffendic l'été dernier, avec un gros KO, à deux tours de l'arrivée, un dernier titre de champion de France, sans être sur le podium.


C'était donc un réel plaisir de le revoir sur une moto.


 


Interview : David Vuillemin s'est fait un dimanche de cross pour le plaisir


David, tu a mis un terme officiellement à ta carrière de pilote professionnel en fin d'année dernière, qu'est-ce qui t'as motivé de venir ici en Normandie rouler loin de chez toi ?


Pas trop de motivation, j'ai juste repris un petit coup la moto avec un 2 temps juste pour m'amuser. J'ai reçu un email d'un gars de l'organisation, il voulait que je vienne, j'ai dit oui pourquoi pas, moi, j'avais pas grand chose à faire. Je ne savais pas que c'était si loin que ça, mais je suis venu avec mon pote « Frédo », on est venu pour s'amuser, le terrain est pas trop mal, ça va.


Tu reprends un 250 2 temps, c'est une volonté personnelle ?


C'est plus facile pour s'amuser, l'entretien c'est mieux, à rouler c'est quand même plus fun qu'un 4 temps. Moi, je suis de la génération 2 temps, ça a été dur pour moi le 4 temps, mais bon, il a fallu passer au 4 temps. Je me suis acheté une moto, je voulais un truc qui me plait.


Vas-tu faire d'autre sorties au pied levé comme ça pour le plaisir ?


Il y a pas mal de gars qui veulent que je roule, mais je ne sais pas encore. Je vais peut-être rentrer aux US, pour vivre, donc je ne sais pas si je vais refaire des trucs comme ça.


Maintenant que tu es un jeune "retraité" du motocross, que comptes-tu faire dans les mois qui viennent ?


On va rentrer en juin aux US, comme ça les enfants vont passer un peu de temps là-bas. Après, il faut qu'on se décide pour voir où on les met à l'école. Savoir si on les met en France ou aux US, on va réfléchir, peser le pour et le contre, en ce moment ils sont en France. Il va bien falloir se décider pour leur avenir.


Tu t'es occupé de Gautier Paulin cette hiver aux Etats-Unis, va-t-il y avoir une suite ?


Oui depuis le 1er décembre, en théorie, je dois l'accompagner, ici, j'ai eu un mauvais timing avec l'Espagne. Je devrais peut-être aller aux US avec lui, pour le GP, St Jean et puis aussi les GP dans le sable. Donc, il faut qu'on s'assoit et que l'on discute un peu.


Au début, ce n'était que pour 4 mois, la préparation hivernale jusqu'au premier GP en Bulgarie, comme il s'est blessé, ça a un peu changé, on va voir.


A plus long ou moyen terme, as-tu des projets d'après carrière ?


Non, j'ai pas d'idée encore, j'ai pas trop envie de travailler déjà. C'est usant d'avoir fait tant de courses, les gens ne comprennent pas, que faire des saisons aux US, les voyages, les entraînements, ne jamais s'arrêter, c'est usant, et après quand tu souffles un peu, tu te rends compte que c'est quand même bien le matin de pas avoir des trucs à faire.


Même si je suis déjà très occupé dans ma vie normale, j'ai quand même pas mal de choses à faire, j'aime bien rester cool et profiter de la famille.


En tout cas, c'est un plaisir de t'avoir revu rouler.


Oui, mais on vieillit, surtout que ça fait longtemps que j'avais pas roulé. C'est dommage que j'ai pas eu un peu plus de temps pour me préparer, pour rouler un peu mieux, dans la deuxième manche, j'ai failli m'en mettre une bonne, alors j'ai fait le dernier tour tranquille.


Merci David, on se revoit peut-être à St Jean.


Interview : David Vuillemin s'est fait un dimanche de cross pour le plaisir


 


Interview : David Vuillemin s'est fait un dimanche de cross pour le plaisir


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire