Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Interview de François Melcion, directeur du Salon Rétromobile: les raisons de la faible présence des deux roues...

Dans Moto / Pratique

Interview de François Melcion, directeur du Salon Rétromobile: les raisons de la faible présence des deux roues...

Bonjour Mr Melcion, pouvez-vous nous faire une présentation du salon?


Bonjour. Donc, je m'appelle François Melcion et je suis le directeur du Salon Rétromobile. Ce salon en est à sa 36ème édition et nous soufflons cette année de nombreuses bougies dans le domaine de l'automobile. Coté moto, ce sont les 30 ans de la moto Siccardi que nous fêtons cette année sur le stand Motul. Cette machine intrigue beaucoup de gens. Il faut dire que c'était un très beau projet qui n'a malheureusement pas abouti. Elle est idéalement placée à l'entrée du salon. A voir également toutes les machines qui seront vendues aux enchères et qui sont aptes à satisfaire tous les goûts et tous les budgets tant la diversité est de mise. Sur le stand Tendance Roadster, la marque Royal Enfield est bien entendu représentée, mais nous avons aussi en avant première la fameuse Métisse en présentation officielle, puisque ce concessionnaire est l'importateur exclusif pour la France. Ensuite, nous avons des exposants espagnols qui viennent depuis plusieurs années et qui s'appellent « Motos Antiguas ». Cette enseigne présente des modèles anciens très intéressants qui collent tout à fait à l'image de Rétromobile. Enfin, nous avons quelques stands qui présentent des motos et qui sont à découvrir au fur et à mesure de la visite.


L'année dernière, nous avions une très belle exposition retraçant l'histoire des deux roues Peugeot, malheureusement, cette année, le plateau central moto a disparu. Est-ce un problème d'organisation, un problème de place ou est-ce un choix ?


Vous avez tout à fait soulevé le problème, c'est tout simplement dû à un manque de place. L'automobile a petit à petit grignoté de la place avec un important retour cette année des constructeurs. Nous avons également des stands très importants puisque plusieurs d'entre eux font plus de 500 m2. Malheureusement, nous n'avons pas pu développer la moto comme nous l'aurions voulu. Nous avons été dévorés par les voitures au point d'être obligé de refuser des exposants aussi bien deux que quatre roues. Mais ces derniers m'ont promis qu'ils viendraient l'année prochaine donc nous allons augmenter la surface du salon afin de satisfaire aux exigences de chacun.


Donc vous pouvez peut-être nous dire en avant première ce que sera le plateau moto 2012 ?


On a des projets. Je voudrai refaire une belle exposition moto. Je ne sais pas encore laquelle même si j'ai une petite idée mais je souhaiterai la garder encore un petit peu au chaud. Vous savez, il ne faut pas tout dévoiler trop tôt. Mais j'aimerai que la moto reprenne au moins la place qu'elle avait les années précédentes.


D'autant qu'en plus, d'après les professionnels de l'auto, il y a un intérêt grandissant pour les deux roues, avec une incursion remarquée notamment dans les ventes aux enchères…


Oui, je ne pense pas qu'il y ait un mur entre les deux roues et les quatre roues. Ce sont avant tout des passionnés de belles mécaniques. Il y a de nombreux collectionneurs de voitures qui ont des motos et vice-versa. Ces deux mondes se marient très bien et c'est une bonne chose d'avoir l'esprit ouvert à tout.


Merci pour ces précisions et bon salon.


Merci à vous.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire