Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Interview de Jean-Pierre Bonato: La "Sunday Ride Classic" au Ricard...

Dans Moto / Loisirs

Interview de Jean-Pierre Bonato: La "Sunday Ride Classic" au Ricard...

Personnage emblématique et homme de l'ombre du milieu de la moto, Jean-Pierre Bonato répond à quelques questions concernant la réouverture du Ricard…



La réouverture du circuit Paul Ricard est un beau projet ?


  • JPB (Jean-Pierre Bonato) : « Je suis très attaché au Circuit Paul Ricard, j'y ai travaillé, j'y ai monté des opérations avec François Chevalier, je l'ai ensuite poussé et ai collaboré au livre retraçant son histoire, je ne pouvais faire autrement que de tout mettre en œuvre pour organiser cette journée de réouverture.

D'autre part, en effet je suis plutôt un homme de projet, la création est l'aspect le plus attirant. Travailler sur la conception d'un nouveau produit, sur une nouvelle gamme avec un industriel, organiser l'arrivée d'une nouvelle marque inconnue et la faire sortir de l'ombre, développer un concept et en faire un rendez-vous reconnu, c'est une remise en question permanente, c'est aussi souvent l'occasion de partager une satisfaction avec une équipe. La réouverture du Circuit Paul Ricard au public est une belle aventure. »


Interview de Jean-Pierre Bonato: La "Sunday Ride Classic" au Ricard...



La moto classique ? Un nouveau secteur pour vous ?


  • JPB : « Non pas du tout, je suis collectionneur à titre privé. L'opération Sunday Ride Classic est née du plaisir de sortir nos motos pour monter « au Castellet » boire un café et discuter autour de nos machines.. Quand j'avais 7 ou 8 ans mon oncle m'emmenait derrière lui sur sa 750 Four, et le trajet est gravé dans ma mémoire, puis la file d'attente devant les grilles les jours de course, l'odeur et le bruit ( sans silencieux avant 76 ), la magie extraordinaire du Moto journal 200 avec les Américains, la victoire de Virginio Ferrari en 79 qui m'a donné son magnum de champagne, le duel entre la TZ de Pons et la RCB de Léon- Chemarin au Bol, ce sont de grandes émotions. Et je ne suis pas le seul à les avoir vécues.

Alors pouvoir rouvrir le Ricard, y rouler, organiser des visites guidées pour présenter le lieu aux participants, mettre en place une séance de dédicaces avec les pilotes, tout cela n'est qu'un grand rendez-vous avec l'émotion. Un plaisir !


En plus cette époque de la moto était infiniment plus glamour et les machines plus marquantes. Pas étonnant que nous soyons si nombreux à en conserver ! »


Seulement 320 places sur la piste, ne craignez vous pas de refuser de nombreuses demandes ?


  • JPB : « Oui malheureusement, mais, pour que la sécurité de tous soit parfaite, je ne peux accepter plus de 40 motos en piste pour chaque plateau et le nombre de plateau est limité pour pouvoir rouler 2 fois dans la journée.

Il faudra être rapide pour s'inscrire car la journée est littéralement exceptionnelle. Une réouverture, ça ne se vit qu'une fois ! ».


Mots clés :

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

salut ,  ... un autre jean pierre bonato moi meme .     moi aussi motard depuis 83 ofitiellement ...........   j ais 42ans et j aimerais rouller au castelet sur ma 400 kh preparation personelle ( jean pierre bonato )     c est une moto de 76 preparee coupe kawa ........;jamais courue . je pence avoir finit la restoration vers aout ou septembre    a bientot   par mail   et peutetre un jour au castelet   sur le circuit  , pour la coupe JEAN PIERRE BONATO sur ma KH 400 BONATO   ?  

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire