Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Interview de Régis Laconi: ses nouvelles fonctions, les grands prix...

Dans Moto / Sport

Interview de Régis Laconi: ses nouvelles fonctions, les grands prix...

A l'occasion du Salon de la Moto de Limoges, Caradisiac Moto est allé à la rencontre de Régis Laconi. Entre deux séances de dédicaces, Caradisiac Moto s'est entretenu avec l'ancien pilote de Grands Prix et de Superbike. A noter que cette interview a été réalisée avant le Grand Prix d'Argentine et le "strike" des Ducati.


Caradisiac Moto: Bonjour Régis. Tout d'abord, que devient Régis Laconi?


Régis Laconi: Bonjour. Maintenant, je suis ambassadeur pour Ducati West Europe et pour la marque de casques LS2. Je fais également des stages de pilotage sur Ducati et, depuis cette année, des baptêmes pour l'école de pilotage les 4G car ils sont équipés de casques LS2. Nous travaillons en partenariat avec Ducati Marseille car ce sont eux qui nous prêtent les Ducati 1299 Panigale.


Sinon, je suis toujours aussi passionné de moto et c'est un réel plaisir de venir dans des salons comme ici à Limoges où tu rencontres de vrais passionnés qui savent ce que tu as fait dans ta carrière.


C M. Tes stages commencent dans quelques jours au Castellet?


R L. En fait, il y a la Sunday Ride Classic les 16 et 17 avril, et j'y serai pour faire des baptêmes. Il y en aura trois le samedi, trois le dimanche, et le lundi je serai également là pour le stage avec les 4G. Les Ducati restent dans mon cœur et dans mes veines car ce sont des machines exceptionnelles.


C M. La moto ancienne, c'est qu'est-ce que chose que tu connais déjà ou c'est pour toi une découverte?


R L. Je vais être franc avec toi, ce n'est pas mon truc. Je n'aime pas les motos anciennes parce que ce qui m'intéresse, c'est l'évolution des machines. Je sais que ça fait partie de l'histoire mais je suis plus attiré par les améliorations et la performance. Par exemple, j'avais une Ducati Diavel, je viens de la mettre en vente chez Ducati Marseille car mardi, je vais recevoir la nouvelle X Diavel.


Interview de Régis Laconi: ses nouvelles fonctions, les grands prix...


Par contre, j'apprécie les personnes qui restaurent et entretiennent ces machines anciennes parce que c'est de la mécanique et c'est magnifique.


C M. Est-ce que des projets comme la Transfiormers qui est derrière nous t'interpellent?


R L. Non, j'avoue que je ne connais pas trop. J'ai vu des photos dans la presse mais pour moi, la moto, ça doit avoir une fourche télescopique. C'est une question de sensations, l'angle de chasse, au freinage, qui permet de faire "rentrer" la moto, tout ça... Cela ne veut pas dire que j'ai raison mais c'est ma conception.


C M. Parlons un peu de Moto GP. Que penses-tu du nouveau règlement?


R L. Pour moi, par rapport à ce que je te disais tout à l'heure, c'est un retour en arrière. Mais il fallait freiner ne serait-ce que pour le coté financier, même si cela ne résoudra pas tout. Maintenant, ce qui est bien, c'est l'ensemble. L'arrivée des pneus Michelin avec la nouvelle électronique qui, il me semble, a resserré un peu les écarts. Par rapport à l'année dernière, on voit que Ducati a bien travaillé car avec deux litres de carburant en moins, il sont quand même très rapides. Maintenant, il faut attendre quatre ou cinq courses pour se faire une idée sur ce nouveau règlement.


C M. Les Ducati, tu les vois comment cette année?


R L. Certes, ils ne gagneront pas le championnat, mais pour commencer, il faut gagner des courses. On n'en était pas loin au Qatar avec Dovizioso; cela me fait plaisir parce que c'est quelqu'un qui est chez Ducati depuis longtemps et qui a beaucoup travaillé pour faire évoluer la moto. Iannone, ça reste un bon pilote et il est jeune, même s'il a fait une boulette au Qatar (interview, je le rappelle réalisée avant le GP d'Argentine NDR). Maintenant, reste à savoir qui sera le premier à faire gagner la Ducati car je pense qu'elle ne va pas tarder à remporter un grand prix.


C M. Alors, Dovizioso ou Iannone?


R L. Je dirais Iannone même si Dovizioso est très performant quelles que soient les conditions. Il va falloir voir aussi comment les Michelin vont évoluer, notamment sur le mouillé car je sais que les Bridgestone étaient exceptionnels dans les conditions humides. La nouvelle électronique va être aussi très importante au niveau de l'anti-patinage car on voyait les gars accélérer comme des malades sur l'angle sur le mouillé et là, ça risque de changer.


C M. Tu souhaites rajouter quelque chose?


R L. Oui. Je donne rendez-vous à tous mes fans au Castellet les 16 et 17 avril pour la Sunday Ride Classic et c'est avec plaisir que je les accueillerai pour les dédicaces et les baptêmes. J'ai vu sur mon compte Facebook qu'il y en avait déjà pas mal qui étaient impatients d'y être. Maintenant que je ne cours plus, c'est vraiment très plaisant de pouvoir passer du temps avec de vrais passionnés comme ici à Limoges et comme ce sera le cas au Paul Ricard dans quelques jours.


C M. Merci Régis et à bientôt.


R L. Merci à toi.


Interview de Régis Laconi: ses nouvelles fonctions, les grands prix...


Portfolio (1 photos)

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire