Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Interview du champion olympique Renaud Lavillenie lors de sa participation à la dernière épreuve de la Twin Cup.

Dans Moto / Sport

Interview du champion olympique Renaud Lavillenie lors de sa participation à la dernière épreuve de la Twin Cup.

Bonjour Renaud. Merci de m'accorder un peu de ton temps. Avant d'aborder le thème de la moto, revenons sur ta performance lors des Jeux Olympiques de Londres. J'imagine que depuis, beaucoup de choses ont changé ?


Bonjour. Oui, effectivement, la preuve puisque je suis ici aujourd'hui. Bien entendu, je suis très satisfait de ma performance qui conclu de longs mois de préparation. Maintenant, je repars sur un nouveau cycle afin de préparer l'avenir.


On peut dire que tu es un habitué des podiums puisque je crois que tu as remporté quasiment tous les meetings auxquels tu as participé depuis le début de la saison.


Oui, sur près de vingt compétitions, j'ai dû en perdre trois ce qui est le résultat de beaucoup de travail.


Pour quelqu'un de néophyte comme moi en saut à la perche, lorsque l'on te voit passer facilement la barre des 5,97 mètres, on se dit qu'une fois la technique acquise, le reste semble être une simple formalité. Hors, c'est loin d'être le cas. Qu'est-ce qui fait que les choses sont si différentes d'un saut à l'autre ?


Le problème, c'est que l'on ne joue pas tout sur un saut, il faut être capable de faire le bon saut au bon moment. C'est un peu comme en moto où l'on peut très bien réussir un tour et complètement se louper sur le suivant. Ce sont les entraînements à répétition qui font que l'on arrive à des résultats.


Interview du champion olympique Renaud Lavillenie lors de sa participation à la dernière épreuve de la Twin Cup.


OK. Abordons maintenant le thème de la moto. C'est, pour toi, une passion depuis longtemps ?


Oui, c'est une autre passion que j'ai depuis longtemps. Par contre, cela ne fait que trois ans que je la pratique au quotidien à bord d'une vraie moto.


Tu as déjà fait un peu de piste et je crois que tu aides un team lors de compétitions d'endurance ?


J'ai fait très très peu de piste, mais par contre, je vais participer à ma troisième grande compétition d'endurance le week end prochain lors des 24 heures du Mans en donnant un coup de main au team AZ Motos. Cela permet de vivre des expériences différentes.


Donc ici, tu viens de disputer ta première compétition moto à bord d'une Suzuki Gladius Trophy dans le cadre de la Twin Cup. Quelles sont tes premières impressions ?


Mes premières impressions sont vraiment très bonnes. Je suis très satisfait de ce que j'ai fait. Je suis resté dans le vrai sans en faire trop de façon à ne pas me mettre en danger. Je suis content de mes résultats, mais mon principal objectif était de me faire plaisir et là, le but est largement atteint.


Interview du champion olympique Renaud Lavillenie lors de sa participation à la dernière épreuve de la Twin Cup.


Tu as tourné en 2 :14 en première séance qualificative, puis en 2 :09 dans la deuxième pour descendre en 2 :07 lors de la course de vitesse. Est-ce que tu penses pouvoir encore améliorer ton chrono lors de l'épreuve d'endurance ?


Je pense que je peux améliorer encore d'une à deux secondes car je vais avoir le temps de bien trouver mon rythme. Hier, j'ai fait mes meilleurs temps en fin de course et je sentais que je pouvais encore faire mieux. Je pense donc que c'est possible, mais mon but principal et de faire un maximum de kilomètres afin d'engranger de l'expérience.


Est-ce que tu as d'autres projets moto dans l'avenir ?


Non, pas pour l'instant. A part continuer ma collaboration avec Stéphane d'AZ Motos à Aubière.


Merci Renaud et bonne course.


Merci à toi.


N.D.R:la course d'endurance sera bien évidement annulée suite à l'accident mortel de notre confrère Antoine Collignon.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire