Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Interview Eric Tanésie : "Il nous reste du travail sur le moteur"

Dans Moto / Sport

Interview Eric Tanésie : "Il nous reste du travail sur le moteur"

Toujours engagée sur une Suzuki 1000 GSX-R, l'équipe d'Eric Tanésie voudra se racheter après l'abandon du TRT 27 lors du dernier Bol d'Or où Vincent Houssin s'était abimé les 2 poignets lors d'une chute. Après les essais pré-mans qui se sont déroulé la semaine passé, Eric fait le point pour nous.


Les essais-pré Mans sont toujours l'occasion de regrouper l'équipe et les pilotes. Qui as tu sélectionné pour cette 35e édition des 24H du Mans ?


C'est vrai que toute l'équipe est contente de se retrouver lors de ses journées d'essais. Pour la course, nous aurons Vincent Houssin, Olivier Depoorter et Camille Hedelin comme titulaire. Notre pilote de réserve sera François Noel. Et puis bien entendu, nous repartons toujours avec Eric Carré notre concessionnaire de Laval, City Bike qui nous a préparé les deux motos.


Comment se sont déroulés les essais ?


Les conditions météo ont été excellentes. Nous avons pu régler et faire encore progresser notre moto pour rendre le pilotage plus facile. Le châssis est sain mais nous avons quelques soucis avec le comportement moteur. En effet, les pilotes se plaignent de la cartographie moteur qui n'est pas aussi bonne que lors du dernier Bol d'Or.


Quel bilan tires-tu de ses 2 jours d'essais ?


Nous avons parcouru environ 300 tours sans aucun problème mécanique. Le ressenti entre les pilotes est bon et les chronos suivent malgré le petit souci de cartographie. Nous réalisons des temps en 1'42 en condition de course. A nouveau, aucune chute n'est à déploré ce qui fait gagner un temps précieux pour travailler sur la moto.


Quels sont les derniers points à travailler d'ici la course ?


Nous allons passer les motos au banc pour régler le problème de cartographie ce qui nous permettra de pouvoir accélérer plus tôt et ainsi améliorer nos chronos. Nous validerons ces cartographie lors de la dernière séance libre avant les qualifs.


Ton objectif pour les 24 Heures ?


Nous vison le top 10 du classement EWC. L'an dernier, nous avons terminé 8e donc c'est un objectif réaliste. Mais surtout, nous voulons faire mieux qu'au Bol où Vincent n'avais pu ramener la moto puisqu'il s'était abimé les 2 poignets en sortant des stands.


Merci Eric et rendez-vous au stand n°37 pour encourager le TRT 27


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire