Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Interview : Eric Tanésie : "Vincent Houssin va bien"

Dans Moto / Sport

Interview : Eric Tanésie : "Vincent Houssin va bien"

Engagé en EWC depuis l'année passée, l'équipe d'Eric Tanésie est toujours un sérieux concurrent pour le top 10. Depuis longtemps engagé en endurance, le TRT27 a l'expérience requise pour espérer de bon résultat. Seulement voilà, il y a des courses où les éléments en décident autrement comme ce fût le cas lors du 76e Bol d'Or où la météo changeante a provoqué de nombreuses chutes. Le TRT 27 en a fait les frais cette année conduisant à leur abandon. Eric revient pour nous sur cette course difficile.


Bonjour Eric. Les essais pré-bol avaient été concluant. Comme se sont déroulés les premiers roulages officiels ?


Les essais libres, nous ont permis de peaufiner les réglages et de valider les modifications moteur et cartographie faites chez Bike Colors. Les pilotes sont unanimes : ça marche fort. La moto est beaucoup plus pleine et allonge bien.


A l'issue des qualifs, vous êtes 18e


Oui, cette 18e place nous satisfait. D'autant que le but était de régler la moto pour la course. Avec un chrono en 1'43''8 et les 3 pilotes en 5 dixièmes. La base était bonne mais la pluie est arrivée.


Qui prend le départ ?


C'est Camille qui prend le départ. J'avais opté pour un départ prudent puisque à 30 minutes du départ, la pluie s'est invitée. Sur une piste mouillée et après 5 tours il est 18ème mais au freinage d'Adélaïde il perd l'avant. Dans la chute il casse un guidon l'obligeant à passer par le stand avant de repartir de l'avant dernière place (54ème).


Une belle remontée s'engage alors ?


Tout à fait. Les pilotes ont assurés des relais réguliers et rapide malgré des conditions météo changeantes. Le travail des mécanos effectuant des interventions au stand rapides nous permettent de pointer à la 13ème du général et la 8ème EWC soit une quarantaine de places gagnées. Pourtant, nous avons connu de nombreux faits de course : un stop and go, une vis de shifter cassée, un feu qui grille et une patte de pot qui casse. A 11heures 30 nous pouvions être satisfait de cette remontée.


C'est là que ce produit l'accident de Vincent.


Olivier rentre au stand. Nous changeons le pneu pluie arrière et Vincent repart. Malheureusement juste après la sortie des stands, il glisse et va percuter le « mur » en plastique rouge et blanc. La scène est horrible car la caméra le fixe alors qu'il ne bouge plus sur la piste. Le temps parait très long, car il n'arrive pas à se relever. Puis lorsqu'il se met sur le côté il arrive tant bien que mal à se mettre à l'abri le long du muret. On est un peu soulagé.


Il est donc transporté au PC médical. Quel est le diagnostic ?


Après de longues minutes nous aurons des nouvelles après son rapatriement au PC médical, puis son transfert vers l'hôpital de Nevers. Il a pris un gros choc sur la tête, les 2 poignets sont touchés et une coupure sur le bras.


C'est donc l'abandon pour le team !


Le règlement stipule que c'est le pilote qui doit ramener la moto au stand donc pour nous, cela signifie l'abandon. Toute l'équipe est déçue, mais nous sommes soulagés quand même soulagée que Vincent s'en sorte debout car cela aurait pu être pire. L'objectif n'a pas été atteint même si nous en étions proches. Etant donné les conditions météo les pilotes ont vraiment joués les funambules, même si cela c'est mal terminé.


Comment va Vincent aujourd'hui ?


Il a subi quelques opérations au niveau de ses fractures et la douleur est supportable. Il espère pouvoir bricoler rapidement et surtout remonter sur une moto pour pouvoir piloter de nouveau.


Merci Eric pour ces informations. Rendez-vous au Mans.


Mots clés :

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Courage à l'équipe de city bike, qui fait de mieux en mieux.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire