Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Interview exclusive Caradisiac Moto: Arnaud Vincent raconte son week end à Valence

Dans Moto / Sport

Interview exclusive Caradisiac Moto: Arnaud Vincent raconte son week end à Valence

Le Défi Français continue à évoluer dans sa campagne 2008 du mondial Supersport. Comme on le sait, parti pratiquement de rien et prenant le pari technique de travailler avec une enseigne Solution F qui veut s'implanter dans le milieu de la haute compétition moto, la Kawasaki noire pilotée par Arnaud Vincent et couvée par Jean François Baldé essuie les plâtres et se forge son expérience.


La valeureuse troupe avait prévu des essais au sortir de la manche de Phillip Island avant de rouler vers Valence, troisième rendez vous du championnat, et ce pour traiter de récurrents problèmes de dribble. Mais ces essais n'ont pu se faire pour des raisons logistiques. C'est donc avec la même configuration que la ZX-6R abordait le tracé Ricardo Tormo. A une grosse exception près, cependant. Et c'est la première révélation de l'entretien :


« Nous avons décidé d'abandonner le 4.42 pour l'instant » déclare Arnaud. « Nous avons mis les White Power que les motos officielles avaient l'an passé. Nous reviendrons au 4.42 quand nous aurons réglé le moteur. Il ne sert à rien de se disperser. »


Interview exclusive Caradisiac Moto: Arnaud Vincent raconte son week end à Valence


Et quel est ce souci moteur ? « Il se comporte encore trop comme un moteur de voiture. En moto, on a besoin de couple, on joue sur la progressivité d'ouverture de la poignée. Il est encore trop brutal, dur à exploiter. »


Ce week end de Valence, peux tu nous le résumer ? « Un week end mitigé. Bien sûr, côté résultat brut et chronos, on est encore loin des attentes. Mais d'un autre côté, je ne suis qu'à une seconde de Walker et je peux vite passer de la vingtième à la dixième place. On a eu un problème dans la préparation de la moto pour les qualifs. Un fût contenant de l'eau a été confondu avec un fût d'essence et bien sûr, la moto n'a pas apprécié. J'ai donc du prendre le mulet qui n'était pas aussi bien réglé. Ma séance était grillée. »


Interview exclusive Caradisiac Moto: Arnaud Vincent raconte son week end à Valence


« En course, le team a super bien bossé pour réduire le dribble qui nous poursuit toujours. Mais même si la moto a été nettoyée de fond en comble, il devait rester des résidus au niveau des injecteurs puisque le moteur avait des ratés. Dans ces conditions, dix huitième, c'est tout ce que je pouvais espérer. »


Et maintenant ? « Normalement, on ne fait pas d'essai jusqu'au prochain rendez vous à Assen. Le team garde la tête dans le guidon pour faire évoluer positivement les choses. Il ne nous manque vraiment pas grand-chose pour que ça tourne en notre faveur. On ne lâchera pas l'affaire. »


Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

:voyons: C'est quoi un "4.42"  SVP ? :confused:

Par Anonyme

Le 4.42 est un amortiseur inédit mis au point par Solution F.

Par Anonyme

Merci m'sieur Lecondé !  :jap:   J'comprends mieux maintenant... Et je suppose que ce système un fois abouti devrait avoir des répercussions positives sur le problème de chattering...  Bah on leur souhaite bonne chance pour Assen ! Un jour tout ce travail portera ses fruits.

Par Anonyme

arnaud a raison il faut savoir revenir en arriere pour eliminer rapidement les soucis et  isoler par la meme les problemes bon courage a tte l;equipe et a arnaud en particulier garcon doue et passionne  sportivement

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire