Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Interview - Jon Primo : " avec l'injection, l'alimentation est toujours parfaite "

Dans Moto / Sport

Interview - Jon Primo : " avec l'injection, l'alimentation est toujours parfaite "

Depuis deux ans, Marvin Musquin domine outrageusement le championnat du monde MX2 au guidon de sa KTM 250 SX-F. Blessé samedi soir lors de la finale du Supercross de Bercy, Marv'Attack devra certainement retarder son départ aux USA mais cela n'est que partie remise. De notre coté nous avons voulu nous intéresser de plus prêt à la machine qui l'a mené jusqu'ici, la 250 SX-F. Et pour nous présenter la bête qui mieux que Jon Primo, mécanicien du champion tricolore depuis deux ans. Jon nous parle de la différence entre la moto de supercross et celle de motocross, il nous détaille l'injection, mise en place en fin de saison et nous reparle également du seul souci mécanique de l'année rencontré lors du Motocross des Nations.


Salut Jon, expliques-nous les différences entre cette moto et l'origine de chez KTM ?


La caractéristique moteur est complètement différente puisque ici nous cherchons, particulièrement en supercross, du couple et une réponse à bas et mi-régime. Il nous faut beaucoup de force pour sauter les gros enchainements quand on repart de zéro. On retrouve ceci en choisissant différentes cames, différents pistons un peu plus comprimés. Là avec l'injection la cartographie moteur est un peu différente tout comme l'essence puisque nous n'utilisons pas la même aux US. Après la démultiplication varie également, on met une couronne plus grande pour que la moto reprenne mieux et on choisit un kit chaine en fonction de cela. Du coté des suspensions les réglages sont beaucoup plus durs vu que Marvin saute plus haut avec des gros sauts.


Interview - Jon Primo : " avec l'injection, l'alimentation est toujours parfaite "


L'alimentation est désormais par injection électronique, comme cela fonctionne ?


En fait l'injection électronique permet de calculer la quantité d'essence dont Marvin a besoin. Il n'y a jamais de surplus et surtout jamais un manque d'essence donc pas d'éventuel trou à l'accélération. L'avantage de l'injection en supercross c'est que tu n'as plus de raté quand tu fais des gros sauts. Avec un carburateur tu peux avoir des trous à la réception et des ratés, des hésitations ce qui peut te faire perdre de la vitesse donc de l'élan sur un saut. Avec ce genre d'alimentation moteur c'est toujours parfait et la moto n'aura jamais de réaction bizarre.


Tu nous parlais des suspensions, expliques-nous justement ce qui diffère entre le SX et le MX ?


En supercross on roule avec des ressorts beaucoup plus durs, on met beaucoup plus d'huile et les settings sont réglés plus dur également. Il faut que les suspensions soit vraiment béton pour amortir les gros sauts et pour ne pas avoir l'effet d'une pompe à vélo entre deux sauts. D'une part cela n'est pas confortable et peut même faire mal au bras et de l'autre c'est moins sécurisant pour le pilote. La stabilité est vraiment importante et la fourche ne doit pas être trop molle pour ne pas défavorisé celle-ci.


Interview - Jon Primo : " avec l'injection, l'alimentation est toujours parfaite "


Le gain de poids est une lutte quasi quotidienne pour des motos d'usine, quels éléments sont changés afin de réduire ce poids ?


En effet le poids est un problème récurent ! Nous cherchons systématiquement à le réduire pour favorisé la puissance de la moto mais également la maniabilité. De ce point de vue, toute la visserie est en titane ce qui est déjà un énorme gain. Pour ce qui est des parties moteur et partie-cycle, le simple fait de passer à de la visserie titane nous donne plus d'un kilogramme de satisfaction. Outre le titane on retrouve beaucoup de pièces en carbone comme les moyeux de roues, les protèges disques,… On cherche vraiment à remplacer les pièces en acier, soit par du carbone, du titane voir même de l'aluminium. Les selles sont réalisées par KTM Selle Dalla Valle en Italie et son fabriquées avec des mousses spéciales, beaucoup plus légère. Au final c'est encore 300 à 400 grammes de gagné, tu ajoutes 100 gr par ci, 100 gr par là et ça fait quelques kilos !


La 250 SX-F de Marvin est équipée d'une ligne Akrapovic, a-t-elle subit des modifications ?


Par rapport à l'injection elle n'a pas évolué. En revanche entre le motocross et le supercross nous avons eu quelques évolutions. Le collecteur de devant fait un tube beaucoup plus court que sur la version MX avec un diamètre plus petit. Cela apporte une meilleure accélération des gaz dans la ligne. Le silencieux est également plus court pour permettre d'avoir une réponse plus franche et son diamètre intérieur est lui plus important. Ce dernier point est principalement du aux contrôles qui sont moins pointilleux donc nous pouvons nous permettre de faire plus de bruit ce qui favorise la puissance moteur.


Interview - Jon Primo : " avec l'injection, l'alimentation est toujours parfaite "


Quels sont les petits réglages de Marvin sur la moto ?


Marvin n'est pas trop embêtant pour cela. Bien entendu il a ses propres réglages et du moment que son guidon est bien positionné il gère ensuite ses leviers. Une fois sur la moto il place ses leviers dans l'axe de ses coudes est c'est tout. Pour la pédale de frein, il aime bien avoir un peu de garde et puis voilà. Non, il n'est vraiment pas très compliqué.


Cette 250F est la moto définitive pour 2011 où des évolutions sont encore prévues ?


Sur la moto de supercross il y a encore des évolutions de prévues au niveau de l'injection principalement. On devrait essayer cela dès que l'on retourne aux US afin de valider où non les changements. (Jon ne connaissait pas l'étendue de la blessure de Marvin au moment de cette interview)


Une dernière question en rapport au MXDN, as-tu analysé et résolu le problème rencontré ?


Tout à fait, nous avons eu un problème d'injection, de pompe à essence plus précisément, dans le réservoir. C'est un défaut de fabrication de la pièce en elle-même. On a roulé toute la saison avec le système que ce soit le faisceau électrique ou la pompe à essence puisque la 350 SX-F est équipée avec exactement le même matériel. On a jamais eu aucun souci et Cairoli a même remporté le titre avec ! Malheureusement c'est une mauvaise pièce qui vient bouleverser tout ça. Ce n'est pas arrivé qu'à KTM, Suzuki a abandonné trois fois avec Roczen ! Le problème est que ça a été mal pris par quelques personnes du milieu et quelques fans. Contrairement à ce que certains pensent, nous ne l'avons pas fait exprès et jamais nous aurions voulu mettre la vie en danger de Marvin. Malheureusement ça arrive, le motocross est un sport mécanique et même si nous changeons les pièces cela ne nous garanti pas que la moto va tenir. Maintenant que l'on a cerné le problème nous seront certainement plus vigilant et on fera tout pour ne pas que ça recommence.


Interview - Jon Primo : " avec l'injection, l'alimentation est toujours parfaite "


Portfolio (4 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire