Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Interview - Kiara Fontanesi : "il n'y a pas de mot pour décrire ce qu'est être championne du monde!"

Dans Moto / Sport

Interview - Kiara Fontanesi : "il n'y a pas de mot pour décrire ce qu'est être championne du monde!"

Kiara Fontanesi nous l'avait promis l'an passé lors de l'interview de fin de saison, elle reviendrait en GP pour remporter le titre. C'est désormais chose faite, Kiara Fontanesi est championne du monde WMX 2012 après une saison menée de bout en bout. Malgré le manque de concurrence Kiara n'a pas tremblé et succède à Steffi Laier au palmarès du WMX. A à peine 20 ans, l'italienne a également remporté l'ultime épreuve du championnat US en claquant un doublé imparable !


Kiara a pris quelques minutes pour nous compter son année et revenir sur son titre de championne du monde WMX 2012 !


Caradisiac Moto : Bonjour Kiara, tout d'abord félicitation pour ton titre mondial, te voici désormais championne du monde WMX, un rêve d'enfant qui se réalise ?


Kiara Fontanesi : Oui c'est un vrai rêve qui se réalise bien sûr. Mais contrairement à beaucoup d'autres pilotes ce n'était pas un de mes rêves d'enfant! Jamais j'avais pensé pouvoir remporter le championnat du monde avant la seconde manche du GP d'Angleterre à Matterley Basin. En fait je roule pour gagner mais devenir championne du monde est vraiment quelque chose que je n'avais pas préparé.


Avant de reprendre ta saison en détail, comment vas-tu physiquement depuis ta chute qui t'as fait manquer la dernière épreuve en Allemagne ?


Je vais plutôt bien, beaucoup mieux en tout cas ! J'ai chuté en Italie et j'ai eu un traumatisme crânien. Aujourd'hui je vais bien, j'ai repris la moto pour la dernière épreuve du championnat italien donc c'est plutôt dans la bonne voie. Ce qui me dérange le plus est d'avoir loupé la finale du championnat en Allemagne, j'aurais bien voulu rouler après être titrée!


Quel a été ton programme depuis ton titre justement ?


J'ai roulé en Italie pour finir le championnat et depuis je suis en Sardaigne pour des vacances. Fin des vacances un peu forcées puisque je suis en soin pour mon dos, mais je profite du soleil tout de même! Cela fait depuis janvier que je suis à fond dans la préparation et que je ne suis pas partie en vacances donc je suis arrivée ici vraiment très fatiguée.


Revenons sur ta saison, tu as plutôt bien débuté en faisant le doublé à Valkenswaard pour l'ouverture du championnat ?


Je suis vraiment contente de ma course à Valkenswaard. J'ai montré à tout le monde que je pouvais gagner avec Livia (Lancelot) et Steffi (Laier) au départ. J'aime bien la piste de Valkenswaard et c'est vrai que débuter le championnat avec deux victoires, ça donne la confiance pour la suite.


Interview - Kiara Fontanesi : "il n'y a pas de mot pour décrire ce qu'est être championne du monde!"


Ensuite en France Livia Lancelot l'a emporté, t'es-tu contentée de cette seconde place sachant que Livia ne faisait pas le championnat complet ?


Je m'en suis contentée certes mais pas pour les raisons que tu dis. Que Livia fasse ou non l'ensemble du championnat ne me préoccupe pas, je veux gagner. J'étais mal parti, j'aime pas du tout la piste, il n'est pas facile de doubler, il pleuvait et en plus je n'avais pas roulé sur un terrain aussi dur depuis aout 2011! J'ai effectué toute ma préparation dans le sable donc ce n'est pas facile de changer de surface et de tout donner pour trois points. Ce n'était pas la peine. Cela fait donc beaucoup de raisons de se contenter de deux secondes places.


S'ensuit quatre épreuves où tu ne laisses qu'une manche à Natalie Kane, un véritable récital pour toi ?


En fait je suis contente de cela mais j'aurais du tout gagner. Je n'accepte pas que j'ai du faire deuxième lors d'une manche alors que j'étais en tête de la course. C'est à cause d'un drapeau rouge qu'ils ont mis, ils ont pris le classement du tour d'avant et j'étais seconde derrière Natalie Kane. En fait j'ai chuté au départ, je suis repartie dernière et je venais juste de prendre la tête quand ils ont arrêté la course.


Il te manque un point seulement au départ de la seconde manche à Matterley Basin, tu chutes au premier tour, peut-être trop de pression ?


Je voulais absolument gagner cette course et j'ai trop poussé. Je devais attendre un peux avant d'attaquer, je savais que j'étais plus rapide que Livia et je n'aurais pas du me précipiter. Avec la pression je ne me suis pas contrôlée et j'ai chuté en venant au contact avec Livia. Je pouvais passer en tête quand je voulais c'est vraiment dommage de ne pas avoir fini sur une bonne note!


Interview - Kiara Fontanesi : "il n'y a pas de mot pour décrire ce qu'est être championne du monde!"


Finalement tu deviens championne du monde WMX 2012, une épreuve avant la fin de saison. Une satisfaction pour toi ?


C'est énorme... il n'y a pas de mot pour décrire ce qu'est être championne du monde. Sur le coup, à l'arrivée j'étais tellement vexée de ne pas avoir remporté le GP que je n'ai pas compris que j'étais la nouvelle championne du monde! J'ai rapidement retrouvé mes esprits lorsque j'ai vu tout le monde sur la piste qui m'attendait pour fêter le titre.


Pas de Steffi Laier, de Larissa Papenmeier ou de Livia Lancelot cette année. Est-ce que tu regrettes le manque de concurrence cette saison ?


Oui peut-être, mais cela ne remet pas en doute mon titre acquis au terme d'une saison complète. Elles n'étaient pas là, moi si. Je me suis quand même régalée avec Natalie tout au long du championnat et en plus je pense que même avec Steffi et Livia sur l'ensemble de la saison j'aurais gagné pareil !


Quel sera ton programme 2013, rouleras-tu avec la plaque de N°1 ?


Pour l'année prochaine rien n'est fixé même si je sais que je repars en WMX. Par contre pour ce qui est du numéro, il n'y aura pas de numéro 1 puisque je roulerais toujours avec le N°8, je n'aime pas le 1 !!


Les USA ? Tu nous en parlais il y a un an, est-ce désormais un objectif en MX ou SX?


Le Supercross non, ce sera du Motocross. Cette année j'ai remporté la dernière épreuve du championnat US féminin début septembre. C'était magnifique, j'ai fait le doublé devant des filles comme Patterson et Fiolek mais pour l'instant je préfère rouler encore en championnat du monde.


Avec quel matériel et soutien envisages-tu ta prochaine saison?


A priori rien ne changera, je roulerai toujours Yamaha avec un soutien particulier et Monster sera mon principal sponsor comme cette année.


Le MX est terminée pour cette année, on te voit un peu en Supercross dans l'hiver ?


Non, avec le titre de championne du monde et le voyage en Amérique je préfère finir ma saison sur ces deux bons points. J'ai vraiment besoin de vacances maintenant et pour rouler en SX il faut avoir un autre type de préparation que je n'ai pas eu cette saison. Je me suis vraiment concentrée à fond sur mon objectif de titre mondial et je préfère désormais me reposer et repartir à fond l'année prochaine. Je suis contente de ma saison et je veux la finir comme elle s'est fini, un titre mondial et un doublé aux US.


Un dernier mot de Kiara Fontanesi ?


Un grand merci à tous les lecteurs de Caradisiac Moto pour votre soutien !


Interview - Kiara Fontanesi : "il n'y a pas de mot pour décrire ce qu'est être championne du monde!"


photos : motocrossmx1.com


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire