Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Interview : Pierre-Yves Gaudillat, Dakar, le rêve de gosse tombé à l'eau.

Dans Moto / Sport

Interview : Pierre-Yves Gaudillat, Dakar, le rêve de gosse tombé à l'eau.

Je vous ai présenté Pierre-Yves Gaudillat le 7 janvier, j'ai volontairement laissé passer quelques jours après son retour de Lisbonne avant de le contacter.


Caradisiac : Pierre-Yves, quel est ton sentiment sur l'annulation du Dakar une bonne semaine après ton retour à Paris.



Pierre-Yves Gaudillat : Beaucoup d'amertume, beaucoup de regrets, c'est pour moi un rêve de gosse qui tombe à l'eau.


Cara : Quelle était l'ambiance à Lisbonne le 4 janvier le matin de l'annonce de l'annulation de la course.


P-Y : Beaucoup de confusion, une ambiance lourde et pesante. On était tous prêt à partir malgré la réalité du danger. Quand tu es dans ton truc tu es prêt à emmener tout le monde dans ton délire ! Depuis la veille au soir, on s'en doutait mais l'organisation a du vouloir tout tenter jusqu'au bout.


Cara : Depuis ton retour, tu as fais quoi.


P-Y : J'ai beaucoup dormi !, tu peux pas savoir les nuits que je fais. Je m'étais habitué à dormir peu pour prendre le rythme et depuis mon retour, je dors énormément. J'ai passé beaucoup de temps à reprendre des contacts relationnels avec les partenaires et aussi des gens qui m'ont encouragé dans mon projet.


Cara : L'annulation va avoir beaucoup d'incidences.


P-Y : C'est clair, beaucoup de petites structures vont avoir du mal à s'en remettre.


Cara : Envisages-tu rapidement une autre course avec le quad 800 Can-Am.


P-Y : Oui, je suis en train de voir pour le Rallye de Tunisie, d'ici une bonne semaine je devrais être fixé.


Cara : Le quad 800 Can-Am, c'est pas un peu gros et lourd.



P-Y : Non, c'est lourd mais c'est confortable, c'est puissant donc agréable sur un rallye qui est long.


Cara : A quand remontait ta dernière compétition en temps que pilote.


P-Y : En 2007, j'ai fait les 12 heures de Pont de Vaux où je finis 7ème.


Cara : Tu travailles pour AB Moteur, tu commentais les GP Cross, AB ne va plus les diffuser.


P-Y : Oui, mais on reprend l'émission Quad News en mars. Et je viens de rencontrer les nouveaux diffuseurs, je vais proposer mes services.


Cara : Dans ta société de production « COLORADA », tu travailles sur quoi en ce moment.


P-Y : On fait un documentaire sur l'analogie entre l'avion Rafale et la Peugeot 908 d'endurance, c'est inimaginable les similitudes que l'on retrouve entre les deux, malgré les domaines différents.


Cara : Pierre-Yves, merci, je te dis à bientôt.


P-Y : De rien, avec plaisir.


Mots clés :

Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Et hop la... encore un sujet sur le Dakar annulé... mais c'est pas grave, vous allez encore enlever mon post, et rererererere-mettre encore une news sur le Dakar annulé... :bah:

Par Anonyme

D'accord c'est encore un sujet sur l'annulation du dakar mais je pense que c'est assez important pour continuer à en parler. L'annulation est historique et dramatique et moi je comprend que les médias en parle encore c'est normal. Donc Phil j'espère que ton post sera supprimé parce qu'il n'a rien a faire ici.

Par Anonyme

Je connais un peu Pierre Yves pour l'avoir cotoyé sur les épreuves du Trophée Andros, et je suis trés déçu pour lui. Je lui souhaite bcp de courage pour la suite. Stéphane le Coach d'Evens

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire