Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Interview - Sébastien Tortelli : "pour moi c'est un beau Bercy"

Dans Moto / Sport

Interview - Sébastien Tortelli : "pour moi c'est un beau Bercy"

Ce week-end dans le paddock du Supercross de Bercy, Sébastien Tortelli a, en plus d'assurer son rôle de coach envers Blake Wharton, roulé parmi les Légendes de Bercy. Nous avons profité de cette occasion pour poser quelques questions au double champion du monde de motocross. Il a pris du temps pour y répondre et nous a parler de l'évènement, de son rôle avec ses pilotes, de son école mais également du retour de JT Racing, équipementier absent depuis 10 ans.


Tout d'abord Sébastien te voici ici pour ton grand retour à Bercy ?


Sébastien Tortelli : Tout à fait, cela fait depuis 2005 que je n'avais pas roulé à Bercy donc le fait de revenir pour un petit tour d'honneur est sympa. Il y a du monde, le spectacle est au rendez-vous et nous on se fait plaisir. Cela fait bien longtemps que je n'ai pas roulé dans la discipline et je t'avoue que c'est assez compliqué !


Tu participes en effet aux Légendes de Bercy, comment c'est organisé ta participation ?


L'idée est venue à Mickael Pichon qui en a de suite parlé à Xavier Audouard, l'organisateur du Supercross de Bercy. Ils se sont mis d'accord la dessus et forcément comme c'est des piliers du motocross, l'un pour l'organisation et l'autre en tant que pilote, ils n'ont pas eu trop de mal à nous contacter. Donc il m'a appelé pour me présenter un peu la manifestation et cela m'a tout de suite intéressé. Vu que mon pilote (Blake Wharton) venait rouler à Bercy ce n'était pas trop compliqué à faire puisque j'ai pu m'entrainer avec lui, le préparer, travailler tout en faisant un petit tour de Bercy donc tout était bien réuni pour moi, c'est pour cela que je suis revenu.


Interview - Sébastien Tortelli : "pour moi c'est un beau Bercy"


Justement tu es surtout ici pour coacher ton pilote, parles-nous un peu de ce premier Bercy pour Blake.


C'est un peu difficile pour lui, il revient de blessure et cela ne fait que trois semaines qu'il est remonté sur la moto donc physiquement ça tire un petit peu. C'est sa première expérience à Bercy donc il n'est pas habitué à un petit terrain comme celui-ci mais bon au fur et à mesure des journées ça se passe de mieux en mieux et puis c'était une bonne façon de découvrir les courses en Europe. La 250 le désavantage un peu sur le circuit vu qu'il manque un peu de puissance dans certains enchainements mais il est là avant tout pour rouler, retrouver sa vitesse afin d'être prêt pour le début du championnat de Supercross Lites East. Il lui reste encore quelques semaines pour retrouver son niveau en espérant qu'il roule bien à l'Est, tout dépend si un pilote du team se blesse ou pas. Dans ce cas il devra remplacer le pilote et rouler à l'Ouest.


Outre cette casquette de coach tu es également à la tête d'une école, parles-nous un peu de ce projet ?


L'école Champ Factory correspond à un programme de coaching. Moi je m'occupe en effet de tout ce coaching technique, donc sur la moto plus spécifiquement. Aujourd'hui j'ai trois pilotes qui roulent en catégorie Pro, Blake Wharton, Jason Anderson, Justin Brayton. Ce sont les trois pilotes principaux que j'entraine pour la nouvelle saison de supercross et puis en outdoor j'ai trois autres jeunes pilotes dont je m'occupe à plein temps. Ce programme consiste à un entrainement deux fois par semaines, je leur fais tout le programme des courses, de la préparation donc on travail ensemble pour les amener au plus haut niveau avant qu'il passe en amateur.


Interview - Sébastien Tortelli : "pour moi c'est un beau Bercy"


On t'a vu cet été donner des stages de pilotage en France, est-ce une expérience que tu renouvelleras ?


Oui bien sur. Je suis venu cet été, j'ai fais un stage à St Cybranet, ça c'est super bien passé. Il y avait pas mal de monde pour voir et pour participer donc j'espère vraiment refaire la même chose l'année prochaine pour organiser un ou deux stages ce serait bien. Mon but dans ces stages est de communiquer sur le fait de savoir comment rouler, être sur que les gens comprennent bien ce qu'il faut faire au bon moment pour être avant tout en sécurité quand ils roulent et éviter de se fatiguer inutilement. C'est la base de la technique, d'ailleurs je le travail également avec les pilotes professionnels.


Un petit mot également sur le retour de JT Racing dont tu portes fièrement les couleurs ?


Oui, JT Racing revient en force après une dizaine d'années d'absence. La présentation a été faite et on devrait retrouver cela dès la fin d'année voir début d'année 2011 en vente. Aujourd'hui c'est réellement la première sortie officielle de cette tenue sur un terrain. Ça a un goût nostalgique puisque pour ce retour ils ont recréé des tenues anciennes avec les logos de l'époque. Dans la collection on retrouvera des tenus de pilotes de légendes à l'image de Jacky Vimond avec la tenue rose, Johnny O'Mara, Danny Laporte, Ron Lechien. Tous ces pilotes ont roulé avec du JT et c'est vraiment sympa de retrouver ses équipements. Le coté nostalgique plait au public donc pour la première année, JT restera avec ces modèles avant d'évoluer dans la seconde année. Pour ma part je les aide un peu sur le point de vue technique et ils sont sponsor de mon école de pilotage où tous les gens inscrits peuvent gagner des tenues et avoir des réductions.


Interview - Sébastien Tortelli : "pour moi c'est un beau Bercy"


Que penses-tu du niveau de ce 28ème SX de Bercy globalement ?


Il y a eu pas mal de bonne surprise et beaucoup de blessé cette année donc c'est un peu dommage sur ce point. Au niveau des français, je ne les connais pas tous donc je suis content et surpris de voir Cédric Soubeyras rouler de cette façon au guidon d'un 250 2-temps. Je savais qu'Aranda roulait bien en SX puisque je l'ai vu cet hiver donc surpris mais pas tant que cela qu'il gagne. Du coté US, Justin Barcia a toujours le même style, pour moi il est un peu trop radical, mais ça c'est mon avis personnel. Le reste ça roule fort donc c'est bien, dommage pour Musquin qu'il se soit blessé parce qu'il avait une bonne vitesse avec la 250. Donc au final l'ensemble est plutôt pas mal avec des pilotes qui sont capable de venir rouler ici alors qu'ils ne sont pas des spécialistes comme Ken De Dycker ou Antonio Cairoli. Pour moi c'est un beau Bercy même si je regrette un peu l'ancien format qui comprenait plus de course, j'aimais bien cela. Le public voit un peu moins les pilotes et j'espère qu'on reviendra sur l'ancienne formule qui était plus appréciable.


Merci Sébastien pour tout et à la prochaine sur Caradisiac Moto


Interview - Sébastien Tortelli : "pour moi c'est un beau Bercy"


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire