Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Interview Stéphane Blot: le professeur n'a pas encore donné son dernier cours...

Dans Moto / Sport

Interview Stéphane Blot: le professeur n'a pas encore donné son dernier cours...

Terminant le championnat dans le top 5 mais loin de la place à laquelle il nous a habitués, Stéphane Blot a encore joué de malchance durant cette septième épreuve de Supermotard…


Tu finis 5ème au général avec encore ici une manche blanche, cette année ressemble à une vraie galère…


  • Stéphane Blot : « … ça faisait bien longtemps que je n'avais pas connu autant de soucis durant la saison avec des crevaisons et des problèmes mécaniques, ça fait partie du jeu mais cette année ça fait beaucoup. Nous sommes donc partis à Belmont avec certes un peu d'amertume mais quand même en voulant faire quelque chose de bien… et puis au final: non. Donc encore un week-end très difficile avec pour cerise sur le gâteau mon pot d'échappement qui casse en seconde période. Je prends ma retraite avec un goût d'inachevé.»

Tu nous disais en début de saison que l'on te retrouvera sur certaines épreuves comme l'Alpe d'Huez, est-ce encore d'actualité ?


  • Stéphane Blot : « Oui je ferai des courses pour le plaisir uniquement sans jouer le championnat. Je ne veux pas lâcher la moto du jour au lendemain, je repartirai donc l'année prochaine sur une moto perso que je me ferai.

As-tu eu du mal à te faire à ta nouvelle Suzuki ?


  • Stéphane Blot : « Il y a un peu de ça c'est une certitude. J'ai roulé tellement longtemps sur Yamaha que le passage à une autre machine m'a un peu déstabilisé, mélangé avec un peu de malchance ça n'a pas donné les résultats escomptés. »

Interview Stéphane Blot: le professeur n'a pas encore donné son dernier cours...

Le team Blot roulera quelle couleur en 2012 ?


  • Stéphane Blot : « Je ne sais pas, jaune, bleu ou pourquoi pas même vert… on verra bien… On prendra des jeunes motivés et on les fera rouler pour voir ce que ça donne.»

Tu as déjà des noms en tête ?


  • Stéphane Blot : « Rien encore de certain avec des points flous. Je ne sais pas si l'on va prendre un pilote qui pourra se battre aux avants postes en 450 ou prendre des juniors et faire quelque chose de sympa comme pour ma fille de 13 ans, Ambre, qui devrait rouler en supermot' dès 2012.

On a toujours nos partenaires que je remercie, sans qui rien ne serait possible et on voudrait profiter de la structure. On en parle et réfléchit pour savoir comme on peut faire. Mais ça serait bien que le championnat évolue… »


Dans quel sens ?


  • Stéphane Blot : « Le championnat ne va pas très bien et il y a de l'incompétence dans le staff.

Interview Stéphane Blot: le professeur n'a pas encore donné son dernier cours...


Il faudrait des personnes qui bétonnent un peu tout ça afin de mettre un terme à toutes discussions douteuses. Il y a des incompréhensions au niveau du règlement et pas au niveau des pilotes qui n'y sont pour rien. C'est dommage d'autant plus que des teams comme Luc1 ou le notre se donnent à fond dans la discipline et restent au plus haut niveau mais le moins que l'on puisse dire c'est que l'on n'est pas aidé. C'est bien dommage. »


Tu penses que l'on arrive à la fin de la vie en France de la discipline ?


  • Stéphane Blot : « Non pas du tout, elle peut vivre c'est une certitude en vue du nombre d'engagés mais la fédé ne fait peut-être pas tout ce qu'il faut pour y parvenir. Je pense que beaucoup de partenaires voudraient revenir en SM mais pour ça il est nécessaire que la fédé trouve quelqu'un de compétent pour reprendre la tête du championnat.

Il faut absolument une cohérence dans le groupe supermotard au sein de la fédé du côté réglementation pure et dure et que les personnes à ces postes fassent leur boulot comme c'est déjà le cas du point de vu des chronos… Le fait d'avoir par exemple un manufacturier unique de pneu c'est aller droit dans le mur !»


Interview Stéphane Blot: le professeur n'a pas encore donné son dernier cours...


Comment trouves-tu le niveau en France ?


  • Stéphane Blot : « Sylvain (Bidart) survole le débat et est au-dessus du lot c'est une certitude. Côté pilote les français sont très bons et ça se voit avec par exemple les frères Chareyre au mondial mais au niveau national ils manquent un peu de technique et surtout de physique… Nous allons essayer de travailler un peu dans ce sens en proposant des stages dans un avenir proche.»

Peux-tu nous en dire un peu plus ?


  • Stéphane Blot : "Nous allons mettre au point des stages de pilotage qui intègrent le physique afin d'avoir un maximum de résultats pour préparer la saison à venir… on travaille sur le planning des stages, leur durée et tout ce qui se greffe autour… »

Photos


  • Stéphane Bernard et son "clic" toujours aussi juste. Pro-Photo www.pro-photo.fr.

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire