Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Interview - Sylvie des Marluches : une femme pas comme les autres

Dans Moto / Sport

Interview - Sylvie des Marluches : une femme pas comme les autres

Il y a quelques jours, je vous présentais le team Les Marluches. Un team qui roule en championnat de France des rallyes moto mais également au moto tour. Et tout cela à bord d'un side-car. Si le palmarès des courses en France est déjà excellent, les Marluches ont pour projet de courir en 2008 la mythique course de Pikes Peak aux Etats-Unis : une course de côte qui vous amène à plus de 4.000 m d'altitude. Si le projet aboutit, les Marluches seront les premiers Français à courir Pikes Peak en Side et Sylvie, la passagère serait la première femme « singe » à prendre part à la course. J'ai donc pris contact avec elle afin de mieux connaître cette femme qui fait de la moto le nez ou plutôt les fesses collées au goudron. A 39 ans, Sylvie travaille dans un centre qu'elle a créé avec un ami afin de former des experts et des diagnostiqueurs immobiliers pour le bâtiment et les travaux publics.


Bonjour Sylvie. La première question qui me vient est de savoir comment l'idée est venue d'aller à Pikes Peak aux Etats-Unis. C'est un sacré projet ?


Bruno avait eu cette idée il y a 2 ans mais le manque de moyens financiers a fait que le projet n'a pas pu aboutir. C'est un ami commun (et du monde du rallye) qui a fait renaître dans la tête de Nono cette idée de participer à cette fabuleuse course de côte. Et moi je ne compte plus lâcher l'affaire tant qu'on n'y sera pas allé !


Interview - Sylvie des Marluches : une femme pas comme les autres


Pourquoi vouloir le faire en 2008 et pas plus tard histoire d'avoir un peu de temps ?


2008 serait une belle année pour aller aux Etats-Unis, parce Bruno fêterait ses 50 ans et moi mes 40. Ca ferait un sacré beau cadeau.


Tu es la passagère (ou plus communément le singe) de Bruno depuis 1 an. Comment en es-tu arrivé là ?


Je connais Bruno depuis début 2004, on roulait beaucoup ensemble, à l'époque tous les vendredis étaient consacrés aux balades moto. Son ancienne équipière Maryline Hudon est partie "à la concurrence" (elle court maintenant avec Sam Gache), il y avait donc une place à prendre, et vu que nous avons une grande complicité, Nono a pensé à moi pour faire son singe. Mais la partie n'était pas gagnée. Je n'étais jamais montée dans un Side, et ne savais pas si je supporterais la vitesse, si j'aurais peur, ou tout simplement si je serais malade ou pas et puis sortir du panier.


Ce n'était pas gagné d'avance ?


Un jour, après avoir mangé, Bruno me dit " Monte dans le Side, je t'emmène sur une petite route étroite avec d'un côté les rochers et l'autre le vide comme en rallyes et on verra soit ça passe, soit ça casse ..." Je te laisse deviner… s'est passé ! C'est trop bon.


Et donc après 4 "entraînements", l'aventure a commencé pour moi avec le Moto Tour 2006, suivie par la saison du Championnat de France des Rallyes Routiers. Je t'avouerais que je trouvais l'entre-saison bien longue, mais que j'ai eu de la chance puisque cette année il y a eu 5 rallyes. Et même si nous sommes montés sur tous les podiums, j'ai l'impression que nous avons enfin trouvé nos marques sur les 2 derniers rallyes.


Je t'avouerais qu'il faut une super entente entre le pilote et son singe, chacun d'entre eux doit avoir confiance en l'autre sinon c'est même pas la peine.


Interview - Sylvie des Marluches : une femme pas comme les autres


Faisais-tu parti du team avant d'en devenir la passagère ?


Non nous étions juste des amis. Mais je suivais pas à pas les résultats des Marluches sur internet…et mon Nono m'envoyait des sms ou me téléphonait pour me dire comment ça s'était passé.


Avant de faire du Side, comment es-tu arrivée à la moto ?


Euh, en montant dessus, en tournant la clé, et en passant la 1ere..etc" pardon ! ( Je suis désolée, n'oublies pas que je suis singe). Plus sérieusement : A l'âge de 5 ans, un oncle, passionné de moto, m'a fait faire des balades avec lui. A ce moment-là je me suis dit "quand je serais grande je conduirais ma moto". A 18 ans, obligée de passer le permis auto ( par rapport à mon boulot ) après manque d'argent, puis naissance de mes enfants etc… Bref tout pour repousser le moment où j'allais pouvoir passer le permis moto. Parallèlement je faisais beaucoup d'athlétisme (du sprint, du saut en longueur et en hauteur), et après plusieurs blessures et d'opérations du genou, mon chirurgien orthopédique m'a interdit de faire du sport en compétition. Il a fallut que je compense donc je me suis donnée enfin les moyens de concrétiser un vieux rêve de gosse. Passer le permis moto!!! .... oui je sais une histoire de blonde ! mais c'est la mienne.


Une femme singe d'un side-car, comment cela est perçu dans le milieu ?


Alors, l'impression que j'en ai, c'est que les rallymen (en side) ne sont pas trop machos, les femmes sont bien acceptées.


D'ailleurs, il y a de plus en plus d'équipages mixtes.


Interview - Sylvie des Marluches : une femme pas comme les autres


A part le Side, as-tu d'autres passions ?


J'en ai pleins. J'adore bien sûr la moto et les rallyes mais je fais aussi du sport, des randonnées pédestres, la musique et de la danse.


Alors pour en revenir au projet de Pikes Peak, tu seras la première femme passagère d'un Side. Quelles impressions cela te fait ?


Il faut même ajouter que c'est la 1ère fois qu'un équipage français en side-car participerait au Pikes Peak !!!!


Forcément je serais très contente, très fière, très heureuse, je ne sais pas trop quel terme employer... Et puis sans vouloir paraître chauvine je serais heureuse de représenter mon pays. Bref ce serait formidable !


Mais il ne faut pas oublier que même si nous sommes décontractés, nous voulons aller là-bas pour essayer aussi de battre le record qui est de 13"17"16, moi je pense que nous avons toutes nos chances !


Quoi qu'il en soit, à l'arrivée de la course, je me verrais bien faire un Cocorrico (même si je suis un singe !!) en plantant un drapeau bleu blanc rouge avec dessus : le nom de tous ceux grâce à qui ce rêve aura pu être réalisé.


Des photos seront prises et des films tournés (de notre départ de France jusqu'à notre retour), pour faire vivre notre merveilleuse aventure.


Quel est ton rôle au sein de l'équipe autre que de faire le singe ?


Au même titre que Bruno faire la « promo des Marluches et d'essayer d'obtenir des sponsors, pour la saison de rallye et le Pikes Peak.


Comment réagissent les gens lorsque tu leur parles du projet ?


Les gens ne connaissent pas vraiment le milieu du rallye, et pensent que les courses ne se font que sur circuit. Alors quand dans un premier temps on leur explique le déroulement d'une course ils sont surpris. Puis quand on leur explique la montée du Pikes Peak, les virages, la partie goudronnée et la partie « sable », la différence d'altitude, ils nous disent tous que c'est un super projet et nous encouragent, certains prévoient de venir là-bas nous soutenir.


Comment réagissent les gens quand tu leur dis que tu fais le singe d'un side en compétition ?


Beaucoup de personnes qui ne connaissent pas les courses de side, pensent au départ qu'on fait du tourisme (rire) car en rallye il y a aussi le parcours routier et vu que nous devons respecter les règles du code de la route, les gens qui nous voient passer s'imaginent qu'on se balade et que le singe joue au sudoko (en fait il lit le road book (rire)). Puis quand on leur montre des photos ou qu'ils viennent voir comment ça se passe en spécial : ils sont impressionnés. Souvent j'entends : " Faut être fou pour etre passager !!! Moi je ne pourrais pas !!! A la limite piloter ... mais pas singe!!! ". Même mon frère gentiment dit " Folle! ma soeur est folle !! "


On a eu l'occasion de faire les ouvreurs side à la course de côte de Rouergue (course auto) même les commissaires de course étaient " sur le cul" ils ont été très impressionnés. Du coup ils nous ont invités à déjeuner et nous avons pu discuter avec Bernard Darnich (ancien champion de rallye) il me disait qu'il ne voudrait pas être à ma place même pas pour essayer.


Interview - Sylvie des Marluches : une femme pas comme les autres


Pour terminer, un petit mot aux lecteurs du blog moto ?


Je souhaite à toutes les filles de découvrir un jour les sensations que l'on a en étant singe (en Side), et puis ça nous fera toujours très plaisir de vous voir venir nous saluer sur les rallyes, encore un moyen de vous faire découvrir notre passion.


Alors s'il vous plaît, pensez à nous soutenir dans notre projet, même avec des petites aides, car ce sont les petites rivières qui font les grands fleuves et puis ce sera déjà pour vous une façon d'être sur le sommet du Pikes Peak.


Grosses bises à toutes et tous.


Merci beaucoup pour le temps que tu m'as accordé. Je te souhaite bon courage pour l'accomplissement de votre projet.


Commentaires (7)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

:good: Super Interview et bonne route aux Marluches.

Par Anonyme

Salut les marluches, De la gagne pour le Dark Moto Tour, et pleins de sponsors pour la montée de Pikes Peak afin de faire voir le cul vert du Kawa aux Ricains. Bonnes boures Sylvie et Bruno Christian 69

Par Anonyme

On s'voit d'main à Clermont hein Bruno, j'ai une tite bouteille de derrière les fagots pour toi  :bien: J'suis c.. moa, peuvent pô lire, y y sont d"jà :up:  

Par Anonyme

Bravo Sylvie :bien: Et bonnes chances aux Marluches pour Pikes Peak:coucou:

Par Anonyme

Sylvie je t'ai découverte en étant commissaire de route au Dourdou et je t'ai trouvé SUPER en tant que singe, pour ta complicité avec Nono, et parce que vous êtes très sympa. Je suis venue te voir à Alès avec MIB et Philippe, et malgré la fatigue tu souriais encore ! Encore Bravo et j'avoue que tu m'as donné envi comme je vous l'avais dit au Dourdou ! continuez tous les deux et bravo pour votre projet en 2008. Marie-Elisabeth dit babeth

Par Anonyme

super sylvie un ami d'aigues mortes bisous

Par Anonyme

Pikes Peak : les marluches seront les seuls tricolores Bonjour Sylvie et Bruno, J'ai lu votre interview sur votre prochaine participation à Pikes Peak. J'ai fait cette couse en 1990 avec une Lancia Delta Intégrale GrN  en 14'02" (l'année après la dernière participation de Peugeot) Je peux vous donner plein d'info par rapport aux interrogations posées. Se sera un plaisir de vous aider et peu être pourrait-on faire le club des français qui ont fait Pikes Peak ... christophe.jagoury@wanadoo.fr posté par Christophe JAGOURY - 2008-03-19@23:04

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire