Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Interview: Thomas Chareyre, l'homme à battre!

Dans Moto / Sport

Interview: Thomas Chareyre, l'homme à battre!

Mettet, championnat de France, Supermoto des Nations, championnat du Monde… rien ne résiste à Thomas Chareyre qui fait de cette année 2016 LA saison parfaite ! Interview.


Thomas Chareyre devient le pilote le plus titré de tous les temps en Supermotard. Devançant (pour l'instant) d'une longueur son frangin et VDB, Thomas Chareyre est énervant pour le restant des pilotes (quel que soit le plateau) et devient plus que jamais… l'homme à battre…


C'est quoi ton secret pour tout gagner, ne me dis pas manger équilibré, te coucher tôt et rouler encore et toujours…


  • Thomas Chareyre : « Non c'est manger du saucisson… (rires). Plus sérieusement je ne sais pas si j'ai une méthode particulière mais je pense qu'il est important de rouler presque tous les jours et de toucher à tout : supermot' bien sûr mais aussi trial, vitesse, enduro, cross, Dirt Track… »

Interview: Thomas Chareyre, l'homme à battre!

Interview: Thomas Chareyre, l'homme à battre!


Le pilotage a beaucoup évolué ces dernières années et les grosses dérives à la Chambon semblent bien loin de ce que l'on voit maintenant en championnat.


  • Thomas Chareyre : « C'est vrai. Avant les pilotes roulaient avec de gros 600 qui avaient beaucoup de chevaux et étaient lourds, le fait qu'il fallait les freiner en entrée de virage explique que ça glissait beaucoup. Aujourd'hui avec le grip des pneus et les machines en elles-mêmes le pilotage s'oriente plus vers le monde de la Vitesse avec des glisses moins impressionnantes mais plus efficaces. Sur le bitume ça évolue dans ce sens. C'est certes moins spectaculaire mais le but est d'aller vite et aujourd'hui on roule très vite !! »

Interview: Thomas Chareyre, l'homme à battre!


Tu as déjà tout gagné… et plusieurs fois en plus et tu te payes le luxe cette année de tout rafler sans laisser une miette aux autres. Tu rêves de quoi maintenant ?


  • Thomas Chareyre : « (rire) C'est vrai que dans le coin il n'y a plus grand chose à gagner même si j'aurais rêvé de gagner les X-Games… dommage que ça n'existe pas.

Ce qui me branche actuellement c'est plutôt de développer mon team (TC4) en encadrant des jeunes même si le fait d'être pilote me plait toujours autant. »


Interview: Thomas Chareyre, l'homme à battre!


Ça voudrait dire que Thomas Chareyre va devenir manager plus que pilote ?


  • Thomas Chareyre : « Non, je suis pilote avant tout. Tant que je pourrai rouler en prenant du plaisir je le ferai mais il me tient à cœur de partager mon expérience avec de jeunes pilotes pour les tirer vers le haut. J'aimerais profiter de mon team en championnat de France pour driver des jeunes d'autant plus que de nouvelles catégories arrivent (85, 125 cc).

Autant Sylvain Bidart, mon frère ou moi, nous venons de ces catégories inférieures et clairement ça manquait ! »


Un peu comme le faisait Marcel Seurat à la grande époque du Supermotard…


  • Thomas Chareyre : « Oui un peu. Apprendre le métier aux jeunes et les faire progresser. De plus ça créerait un dynamisme dans la discipline… »

2017 ça sera quoi pour toi ?


  • Thomas Chareyre : « Le France normalement sur le même schéma que cette année avec peut-être un ou deux jeunes pilotes en 85 mais aussi le Monde et peut-être d'autres courses peut-être aux États-Unis pour des courses de Supermotard ou de Flat-Track… »

Interview: Thomas Chareyre, l'homme à battre!


(crédit photos: FFM, supermotos1.com)


Portfolio (1 photos)

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire