Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Interview : Week-end un peu difficile pour Philippe Donischal

Dans Moto / Sport

Interview : Week-end un peu difficile pour Philippe Donischal

C'est le rapide circuit de Magny-cours qui accueillait l'avant dernière étape du championnat de France Superbike. Une manche pendant laquelle Philippe Donischal a un peu souffert du manque de puissance de sa KTM RC8


Bonjour Philippe. Comment s'est déroulé le week-end dans la Nièvre ?


Ca a été difficile dans le sens où c'est un circuit très très rapide et je pense que pour moi, c'était la course la plus dure de la saison. Le circuit de Magny-Cours est le plus exigeant au niveau moteur et là, j'étais vraiment à la peine. De nouveau, j'ai pu m'apercevoir que dans les parties techniques, et plus ou moins lente, j'étais très bien puisque là, je faisais jeu égal avec les meilleurs mais la différence était vraiment trop importante en ligne droite pour pouvoir prétendre à quoi que ce soit. Je me qualifie 28e et je termine 24e et 26e en course.


Tu parviens tout de même à terminer devant des 1000 4 cylindres ?


Oui mais cela ne me console pas spécialement. Je savais que ça allait être difficile là bas il faut prendre son mal en patience.


As tu participer à nouveau au course Top-Twin ?


Non pas cette fois car il n'y avait pas de place de disponible pour moi à Magny-Cours mais j'espère pouvoir le refaire à Ledenon .


Tu as eu donc moins de roulage mais tu as continué de travailler sur la moto. Quels ont été les changement ?


J'ai continué de travailler sur le châssis et je progresse. Je suis de nouveau parti dans certaines directions et on va dire que c'était mieux. Ensuite, j'ai fait une erreur d'appréciation, je suis revenu en arrière et c'était moins bien. J'ai plus travaillé sur la hauteur de l'avant par rapport à l'arrière et sur l'équilibre entre les 2. J'aurai dû travailler sur ma position plutôt que de travailler sur la géométrie du châssis. Je me suis un peu trompé lors de la 2e manche parce que je n'ai pas pu refaire mes temps de la première manche.


Quel pneumatique as tu utilisé après avoir fait les test du BT-003 ?


J'utilise régulièrement les BT-003 mais à Magny cours, j'ai utilisé les slick parce que je voulais refaire un comparatif parce que selon les circuits, les pneus fonctionnent différemment. Mais j'ai roulé en slick aussi pour une histoire de longévité car je commence à être limite au niveau du quota de pneus qui me sont alloués pour la saison. Et les slick durent un peu plus longtemps, du coup j'ai pris cette solution. Mais à Magny cours, la différence était moins flagrante entre le BT-003 et les slick.


La prochaine course aura lieu le 7 septembre à Ledenon. Tu vas continuer de travailler sur la moto pendant l'été ?


Pour Ledenon, je veux absolument arriver avec des solutions afin que la moto soit meilleure. C'est la dernière course et Ledenon est un circuit qui convient mieux à la moto. Et puis il faut absolument que je progresse pour la dernière course. J'ai un peu plus de temps entre ses 2 courses donc je vais travailler sur d'autres solutions au niveau du châssis. Mais je vais voir également si je peux faire quelque chose avec un boîtier électronique qui est disponible mais que je n'ai pas encore reçu. Il n'y a rien de sur pour que j'ai ce boîtier. Mais cela m'apporterai plus de puissance et surtout de l'agrément moteur. Là, les courbes qu'il y a dans le boîtier sont faites pour une utilisation routière avec une utilisation plutôt à bas régime. Alors que nous, on a besoin d'un fonctionnement plus dans les tours. Il faut une gestion de l'injection plus racing, plus agressive.


Depuis le début de la saison, as tu des relations avec l'équipe qui roule en mondial Supersotck ?


Non, pas du tout. J'ai des nouvelles mais on ne travaille pas du tout ensemble. Tout simplement parce que eux sont aussi en train d'évoluer de leur côté et je n'ai pas envie de trop me disperser. J'ai envie de faire appel à ce que je ressens et une fois que j'aurai validé une bonne base, pourquoi pas partager ensemble des informations. Je pense que eux sont dans la même situation alors autant chercher chacun de notre côté et de pas être influencer l'un par l'autre.


Tu parles d'une version R de la RC8 que tu engagerais à nouveau en Superbike ? Est-ce que le travaille recommencerait à 0 où est-ce que le travail réalisé cette année te servira ?


Si une version R doit sortir, la moto ne changera pas radicalement. Sur une version R, il y aura sûrement un autre amortisseur, une autre fourche et plus de puissance. Mais le châssis, la géométrie et la position seront les mêmes. Donc le travail effectué cette année ne sera plus à faire l'année prochaine et cela nous permettra de progresser encore plus vite. Maintenant, il y'a une forte chance que cette version R sorte mais ni moi, ni KTM France ne connaît la date de sortie. C'est un peu l'inconnu actuellement.


Merci beaucoup Philippe et bonnes vacances avant le dernier rendez-vous début septembre.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire