Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Interview : Xavier Boog à la veille du GP de France

Dans Moto / Sport

Interview : Xavier Boog à la veille du GP de France

Fraichement auréolé d'un second titre de champion de France MX 1 et à l'aube de son GP national, il semblait nécessaire de contacter Xavier Boog qui a fait vibrer le public Français à St Jean d'Angély l'an dernier aux qualif le samedi en terminant celle-ci 2ème derrière un certain Antonio Cairoli.


Le lendemain avait été moins favorable pour le pilote Kawasaki avec un incident mécanique en première manche et une envie de bien faire à la maison surement trop forte en seconde, Xavier avait finit la deuxième course 7ème après une belle remontée.


Cette année en MX 1, Steven Frossard tient la « vedette » coté Français avec des courses fabuleuses, nous n'oublions pas Xavier qui peine un peu en ce début de saison, il faut juste que les choses veulent bien « s'emboiter » de nouveau.


Un second titre de champion de France, ta première pensée.


C'est toujours un moment agréable, ça fait plaisir, surtout que ma saison ne se déroule pas comme je l'aurais souhaité en championnat du monde, cela fait toujours du bien pour moi et toute l'équipe.


L'an dernier tu voulais retrouver Greg en forme pour te battre de nouveau avec lui, c'est mieux ainsi ?


Ha oui, là cela a été plus difficile cette année, Greg a été là toute la saison en Elite, il a été plus régulier. L'année dernière Greg a roulé diminué, j'avais le titre une course avant la fin, dimanche tout s'est joué dans la dernière manche c'est bien. Là on avait plus de pression jusqu'au bout, je n'avais pas le droit à l'erreur, pas le droit à un nouvel abandon comme à Plomion.


Un mot sur Roger qui s'est retiré, un peu affecté de son départ ?


Forcément, mais le team KRT continue, tout le monde continue à travailler, mais je n'oublie pas que Roger, il m'a donné ma chance l'année dernière.


Cette année un début de mondial difficile, comprends-tu ce qui se passe ?


Non, …je ne sais pas trop, c'est moi, je ne m'explique pas trop pourquoi ça ne va pas. Je me suis peut-être mis un peu trop la pression, peut-être l'envie de trop bien faire. Au jour d'aujourd'hui les quatre premiers GP ne se sont pas passés comme je le souhaitais, je n'ai plus rien à perdre, donc cela devrait mieux aller, j'espère que cela pourra me libérer pour obtenir à nouveau de bons résultats.


Au Brésil tu as pris deux bons départs mais un premier tour difficile.


Oui, cela ne s'est pas bien goupillé dans le premier tour, en seconde manche ce n'était pas catastrophique cela a été bien pire en première manche ou je fais une erreur dès le début et je perds quelques places. Mais au Brésil j'étais mieux placé derrière la grille que les GP précédents où je m'étais mal qualifié donc là j'avais une place plus favorable. En manche qualif ça a été l'inverse, je reprends pas mal de places dans le début de course.


Il faut que j'arrive à bien partir et faire le premier tour très vite pour conserver ma position, il me faut reprendre confiance


Dimanche, nous allons revoir du grand Xavier Boog !


Je l'espère, en tout cas ce qui est certain c'est que je vais tout faire pour.


Merci Xavier, à ce week-end.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire