Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Interview Yannick Bureau : "Nous allons rester prudent"

Dans Moto / Sport

Interview Yannick Bureau : "Nous allons rester prudent"

Comme avant chaque grand rendez-vous d'Endurance, Yannick Bureau fait le point avec nous sur l'état de santé du Team 18 des sapeurs pompiers. Fort d'une longue expérience en endurance, Yannick sait que chaque course est différente et qu'après une superbe course lors du dernier Bol d'Or, la prudence reste de mise pour cette 35e édition des 24h du Mans.


Bonjour Yannick. Comment va le team 18 ?


Ecoute, ça va. Nous faisons une saison sage avec seulement 2 courses cette année que sont le Bol d'Or et les 24h du Mans. C'est vrai que la coupure entre les 2 courses est longue mais nous voulons nous installer dans la durée avec le minimum de casse.


Pour une équipe aussi réputé que le team 18, il est toujours difficile de boucler le budget ?


Cela fait 4 ans que nous sommes "en crise" malgré le fait que certain disaient que cela n'allait pas duré. Beaucoup de nos partenaires sont des PME et ce sont souvent elles qui sont touchées en premier. Et puis nous avons connu 2 saisons très compliqués en 2010 et 2011 donc il faut se refaire une santé. Nous sommes toujours dans la prudence financière.


Vous commencez à bien connaître la BMW maintenant. Toujours convaincu ?


Bien sur. Le Bol nous a rassuré bien entendu car le moteur 2012 est excellent. Côté fiabilité, on sait que ça tient car nous n'avons eu aucune alerte lors du Bol d'Or et notre fantastique remontée. Nous avons réussi à briser la spirale de l'abandon et nous voulons continuer sur cette lancée.


C'est vrai que partir avec 5 tours de retard et terminée 12e, c'était beau !


Il est certain que cette remontée n'a laissé personne indifférent. Cela nous a rassuré sur pas mal de point et notamment sur l'excellent travail de toute l'équipe.


Pour le Mans, vous avez travaillé sur la moto ?


Nous avons amélioré 2 ou 3 petites choses. Par exemple, nous avons continué de travailler sur l'arrière de la moto. Au bol, nous avons roulé avec un bras oscillant d'origine sur lequel nous avons adapté notre système de changement rapide. Nous avons eu un bon feeling alors nous avons conservé cette solution. Et puis nous avons travaillé sur l'amélioration des jauges de réservoirs car le système d'origine ne nous convenait pas.


Avez-vous participé aux essais pré-mans ?


Non car financièrement, cela coûte très cher, environ 3.000 €. Il est vrai que rouler là-bas nous permettrait d'aller plus vite mais il me faut faire des choix. Nos pilotes connaissent bien le circuit et la moto marche bien donc nous avons déjà une base solide de travail pour débuter la semaine au Mans.


Merci Yannick et bon 24 H.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire