Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

ISDE au Mexique : Un travail énorme sur l'environnement

Dans Moto / Sport

ISDE au Mexique : Un travail énorme sur l'environnement

Les organisateurs des 85ème ISDE au Mexique, conscients même là-bas de la mauvaise image colportée à tort par la moto, ont travaillé pour que le passage des 350 motos d'enduro ne laisse pas de trace.


Les traces d'après course seront dérisoires et anecdotiques par rapport au massacre du matériel forestier qui détruit certaines forêts tropicales, où chaque arbre abattu en détruit dix, avec des engins creusant le sol par des ornières d'un mètre de profondeur. Ce ne sont d'ailleurs pas ces ornières qui sont graves, mais la gestion de ces forêts, pas de replantation après les coupes.


 


Tous les chemins parcourus par les KTM, Gas Gas, Honda, Yamaha, Kawasaki, Husqvarna et autres, seront réhabilités après la course, les routes nettoyées.


Un effort tout particulier sera effectué le long des forêts de Michoacan.


Les organisateurs Mexicains veulent obtenir de la FIM, la reconnaissance de l'organisation la plus « verte » possible.


Les spectateurs seront mis à contribution, ça c'est juste normal, on ne laisse pas ses déchets sur place.


ISDE au Mexique : Un travail énorme sur l'environnement


 


Pour symboliser l'évènement, les délégations de la Belgique, la France, le Chili et le Mexique ont planté 86 arbres dans un immense rond-point près du parc du Paseo Altozano.


85 ISDE plus un pour l'an prochain.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire