Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

La ville d'Issy-les-Moulineaux expérimente le stationnement intelligent

Le leader du stationnement payant Indigo, plus connu sous le nom de Vinci, expérimente en  collaboration avec Valeo et Cisco, un système de voiturier automatique, à Issy-Les-Moulineaux (92).

La ville d'Issy-les-Moulineaux expérimente le stationnement intelligent

Cette solution permet aux véhicules équipés de la technologie « Valeo Park4U » de se garer automatiquement sans conducteur à bord, dans des parkings connectés. Concrètement, il suffit au conducteur de sortir de son véhicule et d'utiliser son smartphone pour actionner les commandes, à l'entrée du parking. La voiture poursuit alors sa trajectoire automatiquement jusqu'à sa place de stationnement, et saura retrouver le conducteur au point de rencontre du parking, sur simple activation. Le paiement est dématérialisé et s’effectue via l’application.

Sur le papier l’idée est séduisante et permet au propriétaire de gagner un temps précieux. Dans la réalité, il faut bien évidemment que le véhicule soit doté des dernières technologies d’aides à la conduite. Indigo et Valeo proposent ici une vision du futur avec un véhicule équipé d’un système de parking automatique, de télématique embarquée spécifique, de clé sécurisée, etc. Pour compléter le dispositif, le parc de stationnement a été équipé de bornes WiFi, de capteurs vidéo et de technologies basées sur l'intelligence artificielle.

Toute cette batterie de capteurs couplée aux informations générées par les équipements installés dans le parking Indigo, permet au véhicule d'appréhender son environnement et de calculer sa trajectoire jusqu'à la fin de la manœuvre. « La gestion de l'ensemble de ces données permet au véhicule de circuler dans une infrastructure de parking complexe, y compris sur plusieurs niveaux et en toute sécurité, notamment grâce au service de géolocalisation intégré et aux capteurs du véhicule » explique Indigo. « Les parkings équipés pourront ainsi proposer un accès facilité à de nouvelles offres de services (lavage automatique, maintenance ou recharge électrique automatisés, …). » explique Indigo.

Commentaires (8)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Moi qui suit très mitigé sur la voiture autonome, cet aspect de l'autonomie me parait bonne, c'est un service en plus ou la vitesse est très faible et ou les conditions sont parfaitement maîtrisées puisque c'est un parking fermée.

Apres c'est à tester si les tehcno actuelle le permettent, mais sur l'idée et l'interet ... pourquoi pas ?

Par

Être intelligent a Paris c'est de venir a pince et prendre le réseau de transport en commun

Par

peu à peu on se dirige avec la sélection par le pognon....

donc des parkings réservés à des caisses équipées de la technologie valéo...

eh oui pour que çà marche faut casquer...

et le service sera pas gratuit...

évidemment les vielles caisses ne pourront se garer sur ce parking autonome...

faudrait pas que le parking soient plein...

et que la caisse autonome tourne toute la matinée pour trouver une place:!!!!

Par

En réponse à matrix71

Être intelligent a Paris c'est de venir a pince et prendre le réseau de transport en commun

oui, et... non.

- ça dépend d'où on vient, et peu importe la distance: y a longtemps, lycéen, je prenais 2 cars qui m'emmenaient à l'école distante de 10km. et ça me prenait 1h30 au lieu de 15 minutes en voiture

- les transports en commun, ça fonctionne... quand ça fonctionne: grève, suicide, incident, retard, vol de cuivre...

- trouver une place assise est souvent impossible le matin, et faire le trajet debout, écrasé par les autres, avec une clim en panne et quasi aucune fenêtre ouvrante, par 35° à l'ombre, c'est ce que vivent régulièrement des dizaines voire centaines de milliers de passagers

bref, perso, je me suis tapé ces désagréments longtemps et ne suis pas prêt à recommencer.

Par

En réponse à gignac31

peu à peu on se dirige avec la sélection par le pognon....

donc des parkings réservés à des caisses équipées de la technologie valéo...

eh oui pour que çà marche faut casquer...

et le service sera pas gratuit...

évidemment les vielles caisses ne pourront se garer sur ce parking autonome...

faudrait pas que le parking soient plein...

et que la caisse autonome tourne toute la matinée pour trouver une place:!!!!

en même temps, ceux qui travaillent à Issy-les-Moulineaux font davantage partie de ceux qui continueront de payer la taxe d'habitation.

ensuite, oui, c'est déjà du luxe coûteux de prendre sa voiture pour aller tous les jours travailler à Issy-les-Moulineaux.

le pire, c'est que cette catégorie de travailleurs est généralement toute la journée, soit en réunion, soit dans un bureau derrière un ordinateur. bref, du travail parfaitement compatible avec du télétravail, qui devrait donc davantage être plébiscité que d'inciter les gens à continuer de venir en voiture.

Par

A condition que les places soient réservées à ce type de véhicules car je n'accepterai pas que ma voiture aille se garer toute seule à côté d'une autre voiture non équipée du système et prendre des coups de portières.

Si par exemple, un niveau du parking est réservé à ces voitures, là, j'accepte : c'est la solution à la fin des coups de portières.

Par

En réponse à mynameisfedo

oui, et... non.

- ça dépend d'où on vient, et peu importe la distance: y a longtemps, lycéen, je prenais 2 cars qui m'emmenaient à l'école distante de 10km. et ça me prenait 1h30 au lieu de 15 minutes en voiture

- les transports en commun, ça fonctionne... quand ça fonctionne: grève, suicide, incident, retard, vol de cuivre...

- trouver une place assise est souvent impossible le matin, et faire le trajet debout, écrasé par les autres, avec une clim en panne et quasi aucune fenêtre ouvrante, par 35° à l'ombre, c'est ce que vivent régulièrement des dizaines voire centaines de milliers de passagers

bref, perso, je me suis tapé ces désagréments longtemps et ne suis pas prêt à recommencer.

mynameisfedo > ça dépend d'où on vient, et peu importe la distance

Un peu quand même : à Paris/proche banlieue, le trajet moyen domicile-travail fait moins de 8km*, soit moins de 30mn à porte à porte en vélo au rythme non-sportif de 20km/h. Terminé les grèves, les bouchons, le strees, le temps perdu à trouver une place, et vive les économies et l'activité physique.

* source : Julien Demande www.metropolitiques.eu/Le-velo-et-la-marche-les.html

Par

En réponse à EncoreUnPseudo

mynameisfedo > ça dépend d'où on vient, et peu importe la distance

Un peu quand même : à Paris/proche banlieue, le trajet moyen domicile-travail fait moins de 8km*, soit moins de 30mn à porte à porte en vélo au rythme non-sportif de 20km/h. Terminé les grèves, les bouchons, le strees, le temps perdu à trouver une place, et vive les économies et l'activité physique.

* source : Julien Demande www.metropolitiques.eu/Le-velo-et-la-marche-les.html

Certes, le vélotaf a de nombreux avantages..mais aussi des inconvénients :

- Nécessité d'avoir une douche au bureau

- Pouvoir garer son vélo dans un lieu sûr

- Plus du tout agréable lorsque la météo ne l'est pas non plus (froid de canard et/ou déluge...)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire