Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

J'ai maîtrisé Dieu

Dans Moto / Nouveauté

J'ai maîtrisé Dieu

Cronos et Rhéa, dans la mythologie grecque, ont donné naissance à Zeus. Il deviendra Dieu des dieux sur le mont Olympe où il régnera en maître. Des milliers d'année plus tard, Jean-Claude PERRIN redonne vie à Zeus sous forme d'un side-car mythique. J'ai eu la chance, lors de la visite des installations de pouvoir l'essayer. C'est Daniel qui sera mon professeur d'un jour. Il s'occupe des essais officiels chez Side-Bike. Rien de mieux pour découvrir le fonctionnement et la conduite de l'engin.


Au premier regard le Zeus impressionne par son gabarit et son design futuriste. De loin, les jantes chromées m'accrochent l'œil. Me voilà tombé dans le piège. Tels des sirènes, les 5 bâtons m'attirent irrémédiablement. Mais n'ayant pas les pouvoirs d'Hercule, mes jambes me conduisent et m'obligent à m'approcher du side. Je le découvre dans sa robe grise parsemée de touches rouges du plus bel effet. Même les étriers de freins colorisés rappellent qu'Aphrodite, déesse de la beauté, a jeté son grain de "selle" dans le design du Zeus.


J'ai maîtrisé Dieu


Je continue maintenant de faire le tour. La fluidité des lignes fait vite oublier les mensurations : 1.8 m de large pour 2.6 m de long, il faudra faire attention au gabarit lors de l'essai routier. L'arrière est rempli par le moteur. Issu de la 206 S 16, il développe 135 Cv. Il entraîne la roue arrière ainsi que la roue du panier. Mais vu de dos, un point de détail me chagrine. La roue arrière n'est pas droite. « Rien d'étonnant » s'empresse de me dire Daniel « La roue arrière est directrice ». Et de fait, lorsque je m'approche, je vois très nettement une rotule de direction.


J'ai maîtrisé Dieu


Cette géométrie permet d'obtenir une épure de direction parfaitement symétrique, ce qui n'est pas envisageable avec une roue du side directionnelle. Sans rentrer dans le détail, cela signifie que la roue arrière tourne du même angle à droite et à gauche, ce qui est loin d'être le cas avec la roue du side (qui doit tourner sur place à droite et faire le tour de la moto à gauche). "Mais cela doit poser des soucis d'usure de pneumatique ?" "Absolument pas" me répond Daniel "Schématiquement les 2 roues de la moto s'enroulent autour de la roue side, sans le moindre glissement au sol". Mais la roue arrière « moto » n'est pas en reste de points particuliers. En effet, deux étriers ont pris place sur le disque de frein. Le premier sert au freinage de l'ensemble alors que le deuxième assure l'efficacité du frein de parking.


J'ai maîtrisé Dieu


Côté panier, point de porte, mais une capote. L'accès à bord ne pose pas de souci après quelques contorsions. Mais une fois assis sur les sièges, je n'ai plus envie d'en bouger. D'autant que le panier de la série « Monté Carlo » est équipé d'un lecteur DVD associé à des enceintes Sony. On se croirait assis dans une salle de cinéma. La sortie est un peu plus difficile mais j'arrive à m'extirper quand même.


J'ai maîtrisé Dieu


Même les voyageurs n'ont pas été oubliés. De larges et volumineux coffres ont été intégrés. Environ 400 L sont prévus pour transporter les casques, les jouets des enfants et tout le nécessaire de camping.


J'ai maîtrisé Dieu


Il est maintenant temps de m'asseoir au poste de pilotage. L'installation est facile et la position est bien droite. Le tableau de bord ressemble étrangement à celui d'une voiture. Il s'agit en faite de celui de la 206. Seul un indicateur de vitesse est ajouté. Celui-ci permet de s'y retrouver dans la boîte car malgré mes recherches, je ne vois aucun levier de vitesse et encore moins de sélecteur. Le dieu technologie (il n'a pas de nom celui là) a encore frappé. Daniel m'explique que la boite de vitesse est robotisée. Point de levier mais juste 2 boutons placés sur le grand guidon permettent de monter et descendre les rapports.


La plus grande surprise est présente au niveau de mes pieds. Il y a 3 pédales : un accélérateur, un frein et un embrayage. Le Zeus se conduit comme une voiture sauf que ça se pilote comme une moto avec le guidon. Il va falloir s'adapter et pour quelqu'un qui conduit une moto et une voiture, le mixe des 2 promet quelques surprises.


J'ai maîtrisé Dieu


Mon premier contact routier se fera en passager du panier. Pas besoin de porter un casque mais il faut s'attacher. C'est grâce à cela que le port du casque n'est pas obligatoire dans le panier.


J'ai maîtrisé Dieu


On est assis au ras du sol, la visibilité devant et sur le côté droit est très bonne. Celle de gauche est obstruée par le pilote. On arrive très bien à voir le tableau de bord. Le Zeus tournant depuis 5 minutes, le moteur est chaud et Daniel aussi. Aussitôt qu'il a reçu mon approbation à partir, il met gaz en grand. Je me trouve scotché sur le siège. Ca promet pour la suite.


J'ai maîtrisé Dieu


N'oublions pas que Daniel est l'essayeur officiel de Side-bike. Autant vous dire qu'il connaît parfaitement sa machine mais surtout ses capacités. Nous n'avons pas fait 300 m qu'il attaque le rond-point à bonne allure. Le side ne bouge pas d'un centimètre, la tenue de route est époustouflante. Tout le parcours se fera à un rythme soutenu sans qu'à un seul moment, je ferme les yeux de peur. Je reconnais tout de même m'être accroché dans les virages à droite en me demandant si la roue du panier n'allait pas se soulever. Et bien il n'en a rien était même dans les courbes serrées du parcours. Les pneus crissent sans que le side ne glisse. La puissance disponible et le freinage des 3 disques semblent suffisant pour emmener les 650 kg du monstre (pardon, Dieu).


J'ai maîtrisé Dieu


Puis vient mon tour de prendre les commandes. J'enfile mon casque et m'installe au poste de pilotage. Mise en route du moteur : le son qui sort des 2 pots Devil enchante telles des nymphes au bord de l'eau. Je débraye, passe la première, attend que le voyant rouge clignote et embraye doucement pour ne pas caler tout en accélérant. C'est parti, l'engin entre en mouvement. Sur les conseils de Daniel, je me place à côté de la ligne blanche. Et oui, il faut penser à laisser une place sur la route pour les passages du panier. Je continue à monter les rapports (5 en tout) et n'hésite pas à tourner la poignée surtout en ligne droite (je m'excuse auprès du Dieu des motards)


J'ai maîtrisé Dieu


J'hésite un peu plus dans les premiers virages. D'autant plus qu'il faut se bouger pas mal pour tourner le guidon. Pas de contre-braquage mais bien du braquage : les mouvements nécessaires demandent donc plus d'amplitude. Et il faut aussi que je m'habitue au gabarit de l'ensemble pour ne pas risquer de rouler dans l'herbe. Cela me donne le temps d'apprécier le travail des suspensions qui maintiennent très bien les roues au sol sans pour autant rendre le Zeus inconfortable.


Au fur et à mesure de l'essai, je commence à comprendre le fonctionnement. J'accélère un peu plus fort dans les virages ce qui me demande de jouer de la boîte. Celle-ci se montre assez peu facile de prise en main. La robotisation oblige à attendre que le voyant s'allume pour embrayer. Il faut une à deux secondes pour passer les rapports. Autant Daniel maîtrisait parfaitement l'exercice, autant moi et mon manque d'expérience avons eu du mal à s'adapter. Chaque changement de vitesse donnait un à-coup dans la direction et envoyer le side vers la bordure. Il ne fallait surtout pas lâcher le guidon.


J'ai maîtrisé Dieu


C'est le seul point noir que j'ai trouvé à cet engin. Même les dépassements sont aisés. Pendant la balade, j'ai dû doubler un cycliste. Au moment où je l'ai vu, je me suis mis en tête de ne pas le retrouver dans mon panier. Et bien il faut se forcer à y penser sous peine de proposer une balade gratuite à nos compatriotes à 2 roues.


Le freinage quant à lui est absent de toute critique. Même si le freinage au pied n'apporte pas un grand feeling, la puissance est au rendez-vous. Aucun problème pour arrêter l'engin grâce aux 3 disques couplés.


J'ai maîtrisé Dieu


Passé la quinzaine de kilomètres de l'essai, il m'a fallu retourner au show-room. Les premiers mots qui me sont sortis en enlevant mon casque ont été : « ça ne ressemble à rien d'autre » La conduite du Zeus demande beaucoup d'attention surtout pour quelqu'un qui débute. Cela nécessiterait même quelques heures d'apprentissage tellement la conduite est particulière. Le comportement est sain même sur une route bosselée. La conduite reste assez physique pour moi qui n'en avais pas l'habitude. Mais cela paraît normal, on ne maîtrise pas le Dieu des Dieux en l'espace de 20 minutes.


Portfolio (12 photos)

Mots clés :

Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Je m'abstiendrai de tout commentaire

Par Anonyme

Doucement Raoul, soit cool !!  ... Vincent a eu raison d'essayer ce Zeus. puis ca fait un essai pour le moins original !!

Par Anonyme

Tu sais Raoul, il en faut pour tous les goût. Même moi, je n'étais pas forcément convaincu par la philosophie mais il faut arrêter les préjugés. Faut un peu s'ouvrir à autre chose qu'à la moto moto et franchement, je ne regrette rien du tout même si effectivement, je ne suis pas pr^t de franchir le pas.

Par Anonyme

C'est aussi ce que j'essais de faire en faisant des news de ce type ... Un peu d'ouverture d'esprit messieurs SVP !!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire