Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Journée maudite

Dans Moto / Pratique

Journée maudite

Je vais vous raconter une histoire vraie qui je l'espère servira de leçon, et pas uniquement à ma pomme.


C'était un beau dimanche de mars, les oiseaux gazouillaient, la température était clémente, les pneus était neufs, bref, des conditions idéales pour faire un petit tour.


Il me fallait roder ces pneus en prévision d'une petite journée de circuit qui s'annonçait également sous les meilleurs auspices.


Je donne rendez-vous à un copain, on fait le petit tour qui va bien, tout ce qu'il y a de plus raisonnable pour que mes pneus soient dans les meilleurs conditions pour ma sortie piste.


C'est alors que nous décidons de nous arrêter chez mon pote boire un petit verre. Il habite un quartier passant, tranquille et très bien fréquenté.


Il pose sa moto au garage, il me le propose, je lui réponds que je ne m'arrête pas longtemps et je laisse donc ma moto devant son entrée.


On boit une petite boisson désaltérante bien méritée après tant d'effort et je prends mes affaires pour repartir.


Il m'accompagne et là, stupeur, plus de moto.


Il est difficile de décrire les différents sentiments que l'on traverse à ce moment.


On commence par ne pas croire ce que l'on voit (ou ne voit pas), on se demande où est ce qu'on l'a mise. Mais après quelques secondes, il faut se rendre à l'évidence, elle n'est plus là, on l'a bel et bien volée.


Bien entendu, le sang monte, on fait un tour pour voir si on ne la voit pas aux alentours histoire de donner une leçon aux énergumènes qui ont osé faire, ça mais non rien, plus de trace.


Alors, on regrette bien entendu de ne pas l'avoir mise au garage, et pourquoi je me suis arrêté, et pourquoi je n'ai pas mis le U.


Mais voilà, inutile de se morfondre, c'est trop tard, elle est volée.


Commence alors le périple des démarches administratives et croyez bien que ce n'est pas une mince affaire.


J'ai commencé par une déclaration de vol à la police. J'y suis allé de suite et quelle n'a pas été ma surprise en voyant un policier s'approcher de moi en me disant ‘Est-ce que c'est ça la plaque ?' C'était bien celle là, celle de ma belle.


Un homme les avait appelés leur signalant deux personnes poussant la bête. Les policiers faisaient une ronde dans le quartier mais pas de moto à l'horizon.


Je dépose donc ma plainte, cela prend un certain temps et je finis par retourner chez moi, à 100 km de là, ramené par mon collègue en voiture.


Journée maudite


La deuxième étape est l'assurance, je leur déclare le vol, on m'informe qu'il faut attendre 20 jours pour voir si elle est retrouvée et qu'il faut leur envoyer un certain nombre de documents.


Quelques jours se passent et je fais ma journée circuit avec un superbe 400 ZXR qui ne vaut malheureusement pas tout à fait mon 1000.


Pendant la journée, un policier m'appelle pour m'informer qu'ils ont fait une descente dans les caves du quartier où elle avait été vue et qu'ils l'ont retrouvée. Je n'en crois pas mes oreilles.


Je l'interroge sur l'état et il me répond que ça va.


Je vais le lendemain chez le remorqueur, toujours à 100 km de chez moi, pour constater de l'état. Effectivement, elle n'a rien de grave mais tous les carénages sont abimés, un peu le cadre, le pot et j'en passe.


Il faut alors que je retourne à la police pour obtenir un PV de restitution puis que je retourne chez le remorqueur pour payer les frais de garde et lui fournir le document.


Alors, je prends contact avec Inter Mutuel Assistance qui amène bien entendu ma moto, non pas chez mon concessionnaire, mais chez le concessionnaire le plus proche qui est toujours à 100 km de chez moi.


J'en suis là, l'expert est passé, je ne sais toujours pas si la moto est réparable et il fait un temps de rêve.


Moralité de tout cela, il ne faut pas hésiter à prendre toutes les précautions pour ne pas qu'il vous arrive ce qu'il m'est arrivé.


Journée maudite


Dorénavant, moi, ça sera gravage, U, bloque disque, alarme et toujours attachée à un poteau.


Je dis ça mais je ne peux pas ranger de U ou de chaîne assez grande pour pouvoir l'attacher à un poteau (foutues sportives).


Plus que le désagrément immense du vol de sa moto, toutes les démarches à faire sont vraiment fastidieuses et encore, je n'ai pas fini, alors n'hésitez pas à prendre toutes vos sécurités parce qu'une seule fois peut être une fois de trop.


Et encore, j'ai de la chance d'avoir une assurance qui prend ses responsabilités et qui ne fuit pas au premier pépin venu. Merci les assureurs militants.


Je tiens également à remercier la police qui, plutôt que de mettre des amendes à de pauvres motards déprimés, a vraiment agi pour retrouver ma moto.


PS : A toutes les personnes médisantes, je ne suis pas le fils de Sarco mais ils ont pris les empreintes sur la moto.


Mots clés :

Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

voila une histoire qui finit bien ;)

Par Anonyme

Prendre des empreintes digitales, c'est une chose. Faire non pas un mais plusieurs tests ADN, ça chiffre tout de suite beaucoup plus ;)

J'espère que ta belle sera réparée. Fait attention à l'estimation de la valeur de la moto que donnera l'expert, il ne tiendra certainement pas compte du mois de l'année d'immatriculation et du kilométrage. Alors dans ce cas là, donne leur la côte personnalisée Argus de ta moto, des factures attestant de ton kilométrage et des exemples du marché de l'occasion pour un modèle équivalent. Si tu leurs prouves que la valeur de ta moto est supérieure à leur estimation, ils ne pourront que s'y plier.

Allez, courage :jap:

Par Anonyme

à coups de casque les racailles !!! trop cher le karcher... :D

Par Anonyme

Je connais ca trop bien... sauf que moi je ne l'ai jamais retrouvée...

Depuis, sur ma nouvelle, j'ai installé une alarme et plus une seule fois sans alarme + cadenas au poteaux... Là je commence vaguement à être plus tranquille.

Par Anonyme

" je ne suis pas le fils de Sarco " :lol: :lol: :lol: très content pour toi car retrouver sa bécane et qui plus est en état "correct" c'est exceptionnel de nos jours , reste les lourdeurs administratives bien de chez nous , courage ;) appel de phare

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire