Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

JPMS 2015, Tom Tom: interview de Vincent Martinier

Dans Moto / Equipement

JPMS 2015, Tom Tom: interview de Vincent Martinier

Un nouveau Rider qui donne la part belle aux plaisirs de pilotage a fait ses premiers pas aux JPMS. Vincent Martinier, directeur marketing chez Tom Tom répond à nos questions.


Arrivée d'un tout nouveau GPS moto chez Tom Tom présent sur le concept depuis des années, qu'a-t-il de si différent face au dernier Rider ?


  • Vincent Martinier : « Aujourd'hui ce GPS est dédié à la moto mais surtout au plaisir de pilotage. Il a été repensé de fond en comble. Le hardware est plus élégant, plus fin avec une conception en métal mais surtout l'écran est résistif contrairement à ce que l'on connaissait par le passé. Désormais l'écran est une dalle de verre qui réagit au toucher (multipoint) comme n'importe quel smartphone. On peut donc zoomer, se déplacer sur la carte (etc) uniquement avec un doigt ».

Est-il réactif aux gants ?


  • Vincent Martinier : « Oui tout à fait. En plus il est pivotable pour une vue portrait ou paysage. L'intérêt est double: un gain de place mais aussi on a une meilleure projection de la route en question donc une meilleure anticipation des virages à venir avec une distance plus profonde.

Il y a bien entendu la traditionnelle vue 2D mais aussi 3D qui permet une vue en projection. »


Il y a une réelle interaction avec le produit…


  • Vincent Martinier : « Oui tout à fait. Une fois le trajet calculé on trouvera une barre latérale donnant les principaux points comme les stations essence ou les zones de danger. »

JPMS 2015, Tom Tom: interview de Vincent Martinier


De nouvelles fonctions arrivent comme le mode « goûter au frisson ».


Vincent Martinier : « Oui il est désormais possible de choisir un niveau de difficulté de virages. Le GPS configure un circuit de virages plutôt sympa. A la différence de ce que proposait la version précédente, outre le côté beaucoup plus intuitif, trois intensités de difficulté peuvent être sélectionnées. Ce GPS devient connecté avec mon smartphone par Bluetooth. En temps réel j'ai désormais accès aux zones de danger mais aussi le trafic en temps réel avec un système d'info trafic avec parcours alternatif si un itinéraire est saturé… Le son est aujourd'hui embarqué dans le GPS permettant ainsi de s'en servir aussi en voiture.»


Et le tarif dans tout ça ?


  • Vincent Martinier : « Deux versions l'une premium dans les 500 euros et une version plus basique dans les 300 euros avec comme d'habitude des cartes à vie. Ils seront disponibles dès avril 2015. »

JPMS 2015, Tom Tom: interview de Vincent Martinier


Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

"En plus il est pivotable pour une vue portrait ou paysage. L’intérêt est double: un gain de place mais aussi on a une meilleure projection de la route en question donc une meilleure anticipation des virages à venir avec une distance plus profonde." Eh bé... Il était temps de s'en apercevoir ! Depuis que l'affichage en 3D est disponible, le mode paysage n'est plus adapté. Quel intérêt de voir aussi loin (et même plus) sur les cotés que devant soi, sauf à rouler à 30 km/h en environnement urbain ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire