Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Juicer 48V : quand une moto ancienne croise la route d’un vélo électrique…

Dans Moto / Loisirs

Juicer 48V : quand une moto ancienne croise la route d’un vélo électrique…

On ne peut ignorer le deux roues électrique qui ne cesse de fleurir un peu partout, s'invitant même dans le domaine de la compétition, et les bureaux de « disaïne » s'en donnent à cœur joie pour habiller les dernières créations tout juste sorties de quelques cerveaux prolifiques. Bon ! En ce qui concerne le résultat, chacun jugera en fonction de ses goûts qui, comme chacun sait, sont tous dans la nature…


De son coté, David Twomey a décidé de prendre le problème (mais est-ce vraiment un problème ?...) à l'envers : c'est dans une partie-cycle ressemblant à celles qu'Indian ou Harley Davidson (pour ne citer que ces deux là) utilisaient au début du siècle dernier, que l'homme a décidé d'installer son groupe propulseur. Et ne croyez surtout pas que tout cela ce soit passé dans quelques bureaux d'études bien douillets. C'est tout simplement dans son garage qu'il a créé son véhicule répondant à l'appellation de « Juicer 48V ». Certains esprits « fertiles » auront vite fait d'en déduire qu'avec un tel nom, l'engin sera apte à distiller beaucoup de plaisir… Pour information, David Twomey n'en est pas à son coup d'essai puisqu'un premier « Cruiser 36V » a déjà vu le jour auparavant.


Juicer 48V : quand une moto ancienne croise la route d’un vélo électrique…


Coté « motorisation », deux batteries entrainent un générateur de 48 volts. Le tout est monté de façon à rappeler le V Twin (pas forcement de Milwaukee) largement utilisé au début de l'histoire de la moto.


Juicer 48V : quand une moto ancienne croise la route d’un vélo électrique…


Le résultat est séduisant excepté peut-être le bleu un peu trop voyant qui contraste franchement avec l'allure faussement rouillée de la partie cycle. Autre point négatif et pas des moindres, les performances. Elles sont loin d'être au rendez-vous puisque si la vitesse de pointe pourrait friser les 80 km/h, l'autonomie quant à elle ne devrait pas atteindre les 20 kilomètres… Vous devrez donc faire appel au « jus de mollets » si vous voulez augmenter la distance de vos déplacements.


Crédit photo: gizmag.com


Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 coucou j'adore les moto :bien: si vous voulez des info appaller au 03/24/30/41/62:bien: mrc a vous .

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire