Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

KTM, on fête le titre d'Antonio Cairoli

Dans Moto / Sport

KTM, on fête le titre d'Antonio Cairoli

C'est la fête chez KTM, on peut le comprendre. Dimanche au Brésil, Antonio Cairoli a concrétisé son titre de champion du monde MX 1. Un titre qu'il avait commencé à bâtir il y a longtemps.


En prenant la tête du championnat dès la seconde course, sauf blessure, il ne faisait guère de doute sur l'issue du championnat, tellement Antonio a démontré sa supériorité à de nombreuses reprises.


Max Nagl et Clément Desalle ont été ses plus féroces adversaires, mais le plus fort a gagné, l'abandon de Clément Desalle ternit un peu cette victoire qui de doute façon était inéluctable.


C'est un succès sans appel pour KTM et sa 350, mais surtout ne l'oublions pas, la victoire d'un pilote, Cairoli aurait aussi bien pu gagner sur n'importe laquelle des 4 marques japonaises.


Antonio a remporté 13 des 26 manches courues, gagné 7 GP et n'a été hors du podium qu'en Allemagne, 4ème.


KTM, on fête le titre d'Antonio Cairoli


 


Antonio Cairoli : « Je ne m'attendais pas à gagner ici, mais c'est toujours agréable d'être champion du monde dès que possible. Je n'ai pas pris de risque et j'ai eu aussi un peu de chance que Desalle casse, mais c'est la course. Sûr que je suis heureux avec cette nouvelle moto. Je n'ai jamais eu de problème technique avec et c'est vraiment important si vous voulez être régulier. J'apprécie cette moto et toute l'équipe, ils m'ont beaucoup aidé !


Ensemble, nous nous étions fixés un objectif extrêmement élevé que nous avons réussi à atteindre. Merci à toute l'équipe. C'est un sentiment fantastique »


KTM, on fête le titre d'Antonio Cairoli


Rui Goncalves : « C'est toujours agréable de courir au Brésil parce que c'est comme un deuxième GP à la maison pour moi. J'étais malade en début de semaine et j'a dû prendre des antibiotiques, je voulais être en mesure de courir ici.


Aujourd'hui, j'ai lutté pour rester devant et j'ai fait deux bonnes courses. Ce fut mon meilleur GP jusqu'ici, la vitesse est là et je peux courir avec les meilleurs pilotes. »


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire