Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

L'affaire Federici en jugement

Dans Moto / Pratique

L'affaire Federici en jugement

L'affaire du motard Frédéric Federici ne semble pas faire grand bruit. Ce papa, enduriste, de 42 ans a été victime d'un fil tendu entre deux vignes, sur la commune de Saint Mathieu de Tréviers le 30 avril 2006, dans le département de l'hérault. Sa vie s'est arrêtée dans un chemin, intolérable.


Le 17 octobre dernier, un grand nombre de motards s'étaient réunis devant le palais de justice de Montpellier. Lors de l'audience du tribunal, ou le Codever et la FFMC étaient présents et la salle comble, les personnes présentent ont donc pu entendre que le motard circulait trop vite, que le terrain était privé, que les chemins sont interdits aux motos. On parle d'un accident, d'homicide involontaire, chacun pourra se faire son opinion sur les termes employés. Le fil était à hauteur d'homme, un fil ou un barbelé ne se pause pas tout seul.

L'affaire Federici en jugement


Le procureur a requit un an de prison avec sursis et 1500 euros d'amende à l'encontre de l'auteur des faits, un notable, viticulteur local. Le jugement sera rendu le 21 novembre prochain. Cela nous donne la valeur dans notre pays de la vie d'un randonneur motorisé. Le club local où était Frédéric a un site :


Motochu34. Je vous invite à le consulter. Vous pourrez même y voir les photos du lieu du drame.


Frédéric n'est pas la première victime de ces fils meurtriers, que craignent vraiment les auteurs des ces actes ?


Mots clés :

Commentaires (17)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

C'est absolument scandaleux de voir que la vie d'un homme n'a aucune valeur a leurs yeux meme si el terrain était privé l'intention de blessé ou de tuer etait la. Le fil a été posé et à entrainé la mort le chatiment devrait etre connu en tant que tel.

Par Anonyme

Moi j'ai une question: si ce motard avait rouler en famille en vélo ... la hauteur est a peu pres la meme ... si le fil avait ete posé un chouilla plus bas, un cycliste aurait pu etre tué ou tres grièvement bléssé ... Est ce que ca aurait ete le meme chatiment pour un cycliste ?? c'est abominable, dans quel pays vit on ?? :ohill:

Par Anonyme

C'est fou, le fil est clairement mis avec intention de blesser, sans aucun signe de distinction. C'est tellement plus dur de mettre un panneau propriété privé ou une vraie barrière avec un signalement ...

Par Anonyme

je ne suis pas enduriste car je prefere le bitume... mais je trouve cela vraiment honteux de voir qu en france la vie d un homme ne vaut que 1500euros et un an de prison AVEC SURSIS ! a la place du soit disant notable j aurai honte et a la place de la famille du motard j me lancerai a la recherche d'une bonne batte... desolé d'avoir des propos un peu "bourrin" mais c est trop affligeant de voir ca...

Par Anonyme

j 'en  reste sans voie.

Par Anonyme

d'accord avec lolo gsr ! une batte avec des pointes !!!! genre moyen âge !!!!!!!

Par Anonyme

a mon avis je serais le viticulteur je sors plus de chez moi

Par Anonyme

C'est tout simplement honteux, un an avec sursis pour un acte volontaire entraînant la mort d'une personne, motard ou non la question n'est pas là.......................... 

Par Anonyme

A non pour l'instant il a rien... c'est en délibération et il peut même ne rien avoir au final c'est ca qui écoeurant. Je sais pas commant ca se passe mais j'espere que le juge peux et donne une peine superieur a celle demandée par le procureur.

Par Anonyme

Donc concretement on a pas le droit d'amenager comme on veut sa propriété privée ??

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire