Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

L’entretien automobile est plus cher qu’avant

Dans Pratique / Budget

L’entretien automobile est plus cher qu’avant

On ne va pas vous la jouer sur l’air vantant que c‘était mieux avant, même si une pointe de nostalgie s’est lovée dans notre quotidien au sortir du salon Retromobile. Non, ce serait trop simple et réducteur. Disons qu’avant, c’était différent. Ceci dit, il est des études d’opinion qui ont tendance à démontrer que le passé n’était pas si attardé et que l’évolution ne s’est pas faite dans le même sens pour tout le monde. Ainsi cette approche sur un entretien automobile qui s’est apparemment caractérisé par la hausse des tarifs de ses prestations.

C’est une étude du Club Identicar, spécialiste du gravage antivol, réalisée pour recueillir les opinions et perceptions des conducteurs français à l’égard d’un certain nombre d’idées reçues sur l’automobile et les automobilistes. L’étude s’est déroulée en deux étapes : des focus groupes exploratoires ont été organisés à Paris, Toulouse, Nantes, réunissant des hommes et des femmes, tous conducteurs réguliers et propriétaires de leurs véhicules. Ces focus groupes ont permis d’établir une liste de 10 idées reçues sur l’automobile et les automobilistes. TNS Sofres a ensuite présenté cette liste à 1001 conducteurs de tous âges et venant de toute la France, pour recueillir leurs opinions via un questionnaire en ligne.

Voilà pour la technique. Et parmi ces questions, celle-ci en connexion directe avec le progrès : l’entretien automobile est-il moins cher en raison d’une meilleure fiabilité des véhicules ? Un ratio fiabilité-révision-réparation qui devrait logiquement faire pencher la balance vers le sens de l’économie pour l’automobiliste. Sauf que ce dernier est loin de ce ressenti. C’est même totalement le contraire. Le résultat est sans appel : 77 % des conducteurs ont le sentiment que le coût de l’entretien automobile est plus cher qu’avant.

Comment a-t-on pu en arriver là ? Entrons dans les détails : près de 54 % des sondés font plus confiance aux concessionnaires pour la maintenance de leur voiture. Car pour 72 % des interrogés, les réseaux constructeurs proposent aujourd’hui la meilleure expertise. Certes, mais il y a aussi 28 % des automobilistes qui ont le sentiment de ne pas avoir le choix. La force de persuasion des constructeurs sur le suivi des garanties a sans doute ici porté ses fruits. Une politique qu’une jurisprudence suédoise Kia calmera peut-être. On rappellera que le constructeur coréen s’est retrouvé condamné pour avoir conditionné sa garantie de 7 ans au passage obligatoire de ses véhicules dans ses ateliers.

Résultat, en dépit de leurs tarifs en moyenne moins élevés que ceux des réseaux de marque, les garagistes de quartier (21 %) et les enseignes généralistes (20 %) n’ont pas les faveurs de la majorité des automobilistes. Maintenant, la bonne affaire n’est pas au coin de la rue puisque parmi les clients évitant les concessions pour leur entretien, 77 % d’entre eux jugent leur tarification trop chère. Ce qui entretient l’idée générale d’une tarification excessive du service fourni par les ateliers.

On peut aussi voir dans ces résultats comme une image écornée d’un métier aux contours floutés. Au garage, il faut en quelque sorte y passer et régler sa dîme pour un résultat que l’on cerne mal. Le phénomène des rappels verrouille aussi le système car gare à celle ou celui qui aurait commis une infidélité au réseau. A ceci s’ajoute l’accès à certains prix de produits divers et variés sur internet pour achever de nous noyer et nous faire perdre tout repère sur des prix qui s’ajustent aussi suivant le statut d’une pièce qui peut être neuve ou de réemploi. Un univers somme toute anxiogène. De quoi avoir la nostalgie d’un temps passé où tout nous semblait moins cher parce que, peut-être, moins compliqué.    

Commentaires (32)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Le problème des garagistes, concessionnaires ou non, est que le prix des pièces a très fortement augmenté pour leur technologie intégrée, mais aussi parce que on ne change plus une pièce usagée ou cassée, mais un block de pièces au complet. Sans compter que les concessionnaires en ont aussi profité pour très largement augmenté leurs tarifs horaires, en passant du bleu de travail à la blouse blanche!

Par

oh que oui chez VW mon père a eu une facture de 500e pour une révision ... la grosse révision mais quand même je trouve ça incroyablement cher (golf 6)

Par

En réponse à Arnime

Le problème des garagistes, concessionnaires ou non, est que le prix des pièces a très fortement augmenté pour leur technologie intégrée, mais aussi parce que on ne change plus une pièce usagée ou cassée, mais un block de pièces au complet. Sans compter que les concessionnaires en ont aussi profité pour très largement augmenté leurs tarifs horaires, en passant du bleu de travail à la blouse blanche!

Sans compter l'augmentation moyen du temps de main d'oeuvre nécessaire pour réparer une voiture moderne.

Avant, le compartiment d'une voiture était beaucoup plus accessible qu'aujourd'hui.

Aujourd'hui, pour démonter une pièce il faut souvent en démonter d'autres avant... et tout reposer...

Et puis avant, les gens bricolaient eux-mêmes leurs bagnoles.

On allait chercher la pièce en casse, l'oncle bricoleur qui fait la change un samedi après-midi et roulotte.

Aujourd'hui, vu la complexité et l'omniprésence de l'électronique... pas évident de bricoler soit-même sa caisse.

Par

Une révision à moins de 300€ tous les 2 ans, une voiture qui démarre au quart de tour tous les jours, et 6l/100 de moyenne. Je me rappelle un temps où il fallait une "technique" pour démarrer, un peu de starter, mais pas trop, les charbons du démarreur qui collent, le carbu à faire régler, une fumée bleue suspecte à l'échappement passé les 130 140000 km... Peut-être que c'était mieux avant, mais pour l'automobile je ne le crois pas. Aujourd'hui n'importe quelle voiture dépasse les 200 000 km sans problème.

Par

Il faut savoir qu'aujourd'hui, certains constructeurs gagnent plus d'argent avec les entretiens qu'en vendant des bagnoles. A partir de là, on comprend direct que oui, les entretien sont de plus en plus chers.

Le prix des pièces détachées est le meilleur exemple, c'est assez hallucinant de voir des marges à 80% mini...

Par ailleurs, je vous suggère un jour de regarder comment sont fait les entretiens chez vos concessionnaires favoris... C'est la même chose (travail souvent de merde) que les enseignes mis à part que vous avez un café et une hôtesse à l'accueil pour vous sourire...

Je généralise un peu, mais c'est vrai pour la plupart, y compris certains premiums.

Sinon l'article aurait pu être sympa avec une source et des informations... Ce serait le minimum sinon c'est du blabla.

Par

Ce qui est cher, chez le constructeur c'est que tout est sur forfait et chez un garagiste lambda on paye pour la prestation, un collègue devait faire changer un injecteur sur une 207 et ca lui revenait a 1100 € chez Peugeot et chez son petit garagiste c'était 450 € pièce et main d’œuvre.

Les pièces son cher oui c'est vrai mais ce son de vrai petit bijoux de technologie (pour la plupart) que ce soit français ou étranger.

Par

En réponse à SiriusRST

Sans compter l'augmentation moyen du temps de main d'oeuvre nécessaire pour réparer une voiture moderne.

Avant, le compartiment d'une voiture était beaucoup plus accessible qu'aujourd'hui.

Aujourd'hui, pour démonter une pièce il faut souvent en démonter d'autres avant... et tout reposer...

Et puis avant, les gens bricolaient eux-mêmes leurs bagnoles.

On allait chercher la pièce en casse, l'oncle bricoleur qui fait la change un samedi après-midi et roulotte.

Aujourd'hui, vu la complexité et l'omniprésence de l'électronique... pas évident de bricoler soit-même sa caisse.

L'omniprésence de l'électronique a un but premier. Le vérouillage du marché.

Acheter une valise complète pour une marque avec les bon code d'erreur traduit, c'est dans les 6000€ par marques et par ans. Avec ça, on dégage déjà un bon paquet de petit garagiste.

Ensuite, toute modification réparation ou autre doit être écrit dans l'ordinateur de bord, sous peine d'avoir un tableau de bord aussi illuminé qu'un sapin de Noël.

Rajoutez à ça le fait que les pièces sont souvent vendu en bloc, n'ont qu'un seul approvisionnement possible, et vous obtenez un marché bien fermé dont souffre les clients, mais aussi les petits garagistes.

Car à part les garagistes de concession, les autres je les vois plus tirer la langue que se pavaner dans des voitures neuves

Par

En réponse à Mini_mel

Une révision à moins de 300€ tous les 2 ans, une voiture qui démarre au quart de tour tous les jours, et 6l/100 de moyenne. Je me rappelle un temps où il fallait une "technique" pour démarrer, un peu de starter, mais pas trop, les charbons du démarreur qui collent, le carbu à faire régler, une fumée bleue suspecte à l'échappement passé les 130 140000 km... Peut-être que c'était mieux avant, mais pour l'automobile je ne le crois pas. Aujourd'hui n'importe quelle voiture dépasse les 200 000 km sans problème.

Justement, avant, quand une voiture ne démarrait pas, un bon coup de marteau sur les charbons et c'est reparti.

Aujourd'hui, une voiture qui démarre pas... Dépanneuse + garagiste + temps perdu.

Effectivement pour le reste, une voiture moderne, quand elle marche, est bien meilleure (logique).

Mais ce qui aurait été également logique, et ce qui est évoqué dans l'article, c'est que la technologie évoluant et se modernisant on ait des voitures toujours plus fiables, robustes et donc... moins chère à entretenir or c'est l'inverse.

Par

Après l’échéance de la garantie nul n'est tenu de revenir en concession ou chez un agent officiel. Les rappels se font après plusieurs années par courriers et sans frais. La revue technique papier à 30 est rapidement rentabilisée, mais il ne faut pas craindre de se salir et de réfléchir un temps soit peu.

Par

Bref, dans la bouillie de chat qu'est l'article ici présenté, on croit comprendre qu'il est juste question de la résultante d'une enquête d'opinion auprès de pinpins comme toi et moi.

Et l'on titre donc " L’entretien automobile est plus cher qu’avant ".

Sacré Lecondé.....égal à lui même quoi.... :non:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire