Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

L'histoire de Robert

Dans Moto / Pratique

L'histoire de Robert

Je vais vous raconter une histoire vraie qui nous démontre, s'il fallait encore le faire, que nos permis ne tiennent plus qu'à un fil.


C'est l'histoire d'un mec, que l'on va appeler Robert.


Robert avait pris rendez-vous en milieu d'après midi pour changer les pneus de sa sportive. Pour passer un peu le temps, il a décidé d'aller boire un verre avec ses amis dans une petite station de ski de sa région. Puis, pris par le temps, parce que Robert est trop souvent en retard, il part avant les autres pour être à l'heure à son rendez-vous.


Il descend alors de sa montagne à un rythme relativement soutenu et comme souvent, il fait le malin dans les lignes droites et va assez doucement dans les virages.


Bref, une petite enfilade et il se retrouve derrière 2 voitures. Une petite ligne droite, il accélère un peu et double les voitures. Pendant cette opération, des enfants qui jouaient à distance de la route lui font des signes étranges avec les doigts. Alors qu'un petit terreplein se profilait et qu'il aurait bien largement pu passer à sa gauche pour éviter de se rabattre trop rapide, là, interloqué, il se rabat rapidement devant les voitures en coupant les gaz tout en se demandant ce que les enfants voulaient dire.


C'est à ce moment là qu'il voit au loin une espèce de masse bleue descendre d'un talus. Son sang ne fait qu'un tour et Robert prend la première à droite avant même que la masse bleue lui ait fait de signe. Mais la chance n'est pas avec Robert ce jour là, parce que la rue qu'il a prise est sans issue.


Il reste là, au bout de la rue, se décontracte et attend. Pas manqué, quelques secondes après, la masse bleue arrive en courant. C'était un policier ...


L'histoire de Robert


Puis, encore quelques secondes après, un deuxième policier arrive, à moto cette fois. Chouette Robert se dit, des motards, ils savent ce que c'est que piloter une moto.


Robert, en tant que bon père de famille, a tous ses papiers en règle et tout est homologué sur sa moto.


Mais malheureusement, là n'est pas l'infraction. C'est bien pour excès de vitesse que les gendarmes de la BMO veulent le verbaliser. Ben oui, cette route de montagne était limitée à 50 km/h parce qu'elle passait dans une commune. Bien sûr, cette commune est le genre de commune où il n'y a ni commerce ni stationnement. 85 km/h au lieu de 50 km/h. 3 points et 90 € c'est dur à supporter.


Robert sait que normalement, dans ce genre de contexte, il y a le gentil et le méchant. Mais là, pas de chance pour Robert, il y a deux méchants. Ils commencent à lui parler de ses pneus qui sont un peu boulochés. Robert leur explique que ce sont des pneus tendres qu'il utilise pour le circuit. Il leur dit qu'ils connaissent les motos, que dès lors que l'on accélère pour doubler, on est vite au dessus de la limite. Mais rien n'y fait.


L'histoire de Robert


Ils le font souffler dans le ballon. Robert n'avait bu qu'une bière mais ils lui disent quand même que c'est limite histoire de mettre un peu de pression sur les épaules de Robert.


Puis ils commencent à parler des pointillés serrés quand Robert a doublé, du bruit du pot d'origine qu'ils entendaient depuis 5 km et j'en passe sur les reproches qui lui sont faits.


Mais là, le summum arrive pour Robert qui n'est tout de même pas né de la dernière pluie. Ils lui disent qu'il y a eu 4 morts de motards dans ce virage depuis le début de l'année. Robert n'en croit pas ses oreilles, lui qui lit tous les jours le journal, pas un mort de mentionné dans la gazette locale sur l'ensemble de cette route.


Bref, Robert commence à comprendre que cela ne sert à rien de discuter. Il leur dit quand même que s'ils veulent qu'il y ait moins de morts dans ce virage, il faudrait peut-être qu'ils se mettent avent le virage et pas après. Tout ça bien entendu en vain pour notre ami.


L'histoire de Robert


Au final, Robert a pris ses 90 € et trois points.


Mais vous l'avez compris, Robert n'a qu'à s'en prendre à lui-même parce qu'il n'a pas respecté le code de la route. Il peut même s'estimer heureux que les gendarmes n'aient pas retenu le refus d'obtempérer.


Et puis, il faut se le dire, soit on ralentit, soit on donne son permis, inutile de jouer, on va perdre à tous les coups.


C'est dur à dire mais la seule solution pour s'éclater en moto, c'est uniquement de faire du circuit et aucune autre.


Commentaires (20)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

L'histoire de robert n'est pas isolée et ces trous du cul en uniforme qui grillent les feux rouges sous prétexte qu'ils ont un gyrophare et un uniforme sont des merdeux !! Moralité : vendez vos bécanes, vos bagnoles, l'état n'encaissera plus de tva et de tipp sur l'essence. bien fait pour gueule, ça l'apprendra à voir des vaches à lait sur la route !!!

Par Anonyme

Tu es rémunéré pour ton histoire pourrie ?

Par Anonyme

"Bien sûr, cette commune est le genre de commune où il n’y a ni commerce ni stationnement." "des enfants qui jouaient à distance de la route " c'est sur que tant qu'il n'y a QUE des enfants dans un petit village, c'est le moment de mettre les gaz!!! :beuh:  

Par Anonyme

ROBERT !?!?!?!?!?!? putain, c'est toi robert?????? Je te l'avais dis , les flics c'est comme la loi ça se contourne.  

Par Anonyme

C'est ce que j'ai dit à Robert concernant les enfants. Il m'a dit qu'ils étaient à plusieurs dizaines de metres dans une propriété close. Dans tous les cas, il y a toujours des risques qu'il y ait des enfants plus proches et il aurait donc dû aller moins vite. Mais il peut aussi y en avoir au bord des nationales ...

Par Anonyme

Moi, je pense que notre cher Robert ne les a pas volé, ses 3 points. 85 km/h au lieu de 50, c'est quand même bien normal de se prendre une prune, non? En tout cas moi, je ne me serai pas étonné... Robert, lui, donne vraiment l'impression de s'être fait arnaquer par les forces de l'ordre, or je ne vois pas de quoi il se plaint en fait?

Par Anonyme

Pff en plus ce blaireau il va boire sa mousse avant de partir...

Par Anonyme

ah ah mdr les gens qui se défoule contre ce pauvre Robert ! pas mieux le 1er commentaire car bon l'état c'est qd même nous avant tout ... !!! Si l'état est en faillite c'est pas les riches qui vont en partir ... lol perso j'ai jamais entendu parler de motard qui fauchait des enfants ... bien souvent la moto c'est quand même surtout dangereux uniquement pour ceux qui sont dessus.

Par Anonyme

robert ! "flic ou voyou" ils sont tous sur le même palier, l' un devient flic, l'autre voyou!!!!!!!, le pire dans de cette morale, ils sont tous pourris menteurs et même voleur de tes rêves . biz  roulemapoule

Par Anonyme

pas très clair ce que tu racontes "roulemapoule"... ou est la morale dont tu parles? :voyons:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire